Desperate Housewives

Avis sur Big Little Lies

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Prémonition

Ça ne m'arrive pas souvent car la plupart du temps, je préfère me laisser porter par le récit mais ici, dès l'épisode 3, j'avais deviné la fin de la série… Et j'avais raison, le dénouement était pratiquement lisible dès l'épisode 3.

Mais ici, ce n'est pas l'histoire qui importe le plus…

D'abord il y a la description de cette petite communauté de Monterey où il fait si bon vivre et où ses écoles publiques sont de si bonnes qualités comparées à celles des mégalopoles californiennes.
Une description qui pourrait nous faire penser à la bourgeoisie de Desperate Housewives mais ici, les situations sont glaçantes de réalisme…

La grande force de cette série tient par son casting exceptionnel.

Casting

Nicole Kidman interprète une Celeste Wright absolument bouleversante, sensuelle, érotique, tendre et fragile. Je ne sais pas combien de fois, elle m'a fait pleurer durant les 7 épisodes que compte cette série mais elle m'a touché comme rarement.
Sûrement son plus grand rôle…

Reese Witherspoon est elle aussi absolument fabuleuse dans son rôle de mère divorcée toujours en mal de sa rupture vieille de 15 ans.

Je ne connaissais pas très bien Shailene Woodley, même si je l'avais déjà croisée chez Gregg Araki et ici, je l'ai trouvée formidable en jeune maman élevant seule son enfant avec ses doutes et sa volonté.

Et puis bien sûr Laura Dern qui n'a plus à prouver son talent depuis bien longtemps est vraiment formidable, aussi.

Zoë Kravitz est très bien elle aussi, bien que son rôle soit moins important que les autres rôles féminins présentés ci-dessus.

Voilà pour les personnages féminins principaux mais les personnages masculins sont très bons eux aussi. En commençant par Alexander Skarsgård qui campe un Perry Wright ultra sexy et glaçant et Adam Scott avec sa bouille d'éternel adolescent est formidable en mari bienveillant.

En résumé

Cette série ne brille pas par son écriture mais sa force tient dans son sujet, l'auscultation d'une petite communauté bourgeoise en Californie et par l'interprétation de son casting 5 étoiles.
A voir !

J'oubliais

Une mention particulière pour la bande son de la série qui est non seulement très bonne mais en plus toujours à propos, à l'image de la reprise de You Can't Always Get What You Want par Ituana qui clôt la série (https://youtu.be/rNapQD7tcXo).

Post-scriptum

Il semblerait qu'une saison 2 se profile. C'est à mon avis une erreur ! Une saison était amplement suffisante. J'ai un peu peur qu'en tirant un peu trop sur la corde, la série finisse aussi passionnante que Desperate Housewives… Ce serait un beau gâchis !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 365 fois
3 apprécient

Gwangelinhael a ajouté cette série à 3 listes Big Little Lies

Autres actions de Gwangelinhael Big Little Lies