👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Du génie de Breaking Bad, je retiens deux choses.
Primo, la transformation de Walter White. Ce professeur de chimie lambda et névrosé avec un énorme balai dans le cul (dixit Pinkman) qui devient le grand Heisenberg, le baron de la drogue des temps modernes, un tueur froid, un psychopathe, un psychotique. Le fait de faire face à la mort, soit par son cancer, soit par ses ennemis, le transforme complètement (en monstre ?).
Deuxio, le chassé croisé entre Hank, son beau-frère qui bosse chez les stups, et Walt vous prend aux tripes et vous fait vivre des émotions incroyables. Dans ce jeu dangereux, le héros doit choisir entre ses deux personnalités, ses deux identités : Walter White ou Heisenberg. Dans sa descente aux enfers, il doit choisir entre sa propre vie, celle de son beau-frère, celle de Jesse, celle de sa propre famille ou celle de son business. Walt surfe toujours sur la borderline et arrive toujours à s'en sortir... jusqu'au jour où ...CENSURED.
Vince Gilligan et toute son équipe m'impressionnent vraiment. Dès que j'analyse un tant soit peu la série, je réalise à quel point leur travail est remarquable. Les défauts sont très durs à trouver. Quelques faux raccords, l'épisode de la mouche (réalisé pour cause de manque de budget)... ça fait peu.
Pour moi, Breaking Bad est la meilleure série de tous les temps. Celle qui me fait vivre les émotions les plus fortes. Bryan Cranston est vraiment incroyable. Fin du débat.
Pretoria
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Top 10 Séries

il y a 9 ans

2 j'aime

Breaking Bad
Hypérion
9
Breaking Bad

Cristallisation de la crise

Breaking Bad c'est, au sortir du visionnage de cinq saisons exceptionnelles, une superbe série noire, glauque, remarquablement écrite, qui cristallise en un seul personnage, Walter White, tous les...

Lire la critique

il y a 8 ans

210 j'aime

31

Breaking Bad
YellowStone
10
Breaking Bad

Growth. Decay. Transformation.

Je considère Breaking Bad comme la toute meilleure série que j'ai pu voir, ni plus ni moins. Elle occupe donc logiquement la première place de mon Top 10, et mérite bien que je lui consacre le temps...

Lire la critique

il y a 9 ans

203 j'aime

28

Breaking Bad
Vincent_Ruozzi
10
Breaking Bad

Le Crabe aux pinces d'or

Breaking Bad : 5 saisons haletantes, 62 épisodes de bonheur, des dizaines d’heures sacrifiées pour la bonne cause, une série culte. C'est certainement la série avec l’anti-héros le plus...

Lire la critique

il y a 7 ans

108 j'aime

23

Le Mépris
Pretoria
2
Le Mépris

Le mépris... mais pour qui ?

Godard ou l'art de justifier un film ennuyeux, pour rester poli, par la poésie. Alors d'accord, commencer par la nudité de B.Bardot et terminer par Ulysse qui crie victoire face à la mer, c'est...

Lire la critique

il y a 9 ans

41 j'aime

6

Docteur Folamour
Pretoria
4

Quand la satire politique l'emporte sur l'humour

Après son très réussi Les sentiers de la gloire en 1957, fidèle à ses idéaux pacifistes, Kubrick s'en va de nouveau en guerre. En guerre contre... La guerre froide. Au-delà que la réalisation, plutôt...

Lire la critique

il y a 9 ans

17 j'aime

1

Requiem pour un massacre
Pretoria
10

Nous sommes Fliora.

A travers le regard de Fliora, jeune adolescent biélorusse et candide, nous découvrons l'horreur réservée à la "vermine bolchévike" par les nazis. Tout commence où, fier comme un coq, le gamin trouve...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime