Un conte poignant sur le passage de l'âge de l'adolescence à celui d'adulte

Avis sur Clannad: After Story

Avatar Sokayami
Critique publiée par le

Étant un grand passionné de l'animation japonaise qui vise plus principalement le thème de la romance, je ne pouvais pas passer à côté d'une œuvre majeure d'antan. Clannad étant l'un des anime qui a suscité beaucoup de critique par le chara-design des personnes peu grossier et son histoire trop mélancolique. Une œuvre à l'histoire calme en première partie, au drama aussi puissant qu'une tempête de l'autre mais j'ai une certaine impression que les saisons se ressemblent presque. J'ai quasiment adhéré à l'humour comme à tout défaut de cette œuvre, qu'elle soit comprise dans le pire sens comme dans le bon sens. De part sa richesse en petite douceur, j'ai vraiment été conquis par les OST, les endings et les openings de cette œuvre, conquis par le jeu de lumière sur chaque scène qui donne son importance, conquis par les OAV et le film même si le défaut du doublage est non pardonnable et complètement faussé.

L'histoire à ces péripéties : le héros étant un délinquant qui se retrouve du jour au lendemain à vouloir changer son quotidien et son passé dans sa dernière année de lycée en observant et aidant une jeune fille seule, Nagisa, qui désire se faire des amis et rouvrir le club de théâtre. Ce jeune homme, Tomoya, aidant cette dernière, voulant faire de ses rêves une réalité, va en mesure prendre de plus en plus confiance en elle malgré un passé qui fait face à la frontière entre famille et amis et qui sait, bien au-delà.

Ce qui est vraiment intéressant dans une romance, et même si cela est à la fois sadique, étrange ou outrageux de ma part, est la déception par le rejet des sentiments qu'ont en retour les personnages pour le ou la protagoniste. Je pourrais citer comme exemple "Nisekoi", "Sakurasou No pet Girl", "Toradora" où la déception est une grande partie de la romance. Savoir prendre compte des sentiments d'autrui et les refuser mène toujours à la déception, même si en attendant tu essaie d'en développer en retour. Dans ces moments, on s'aperçoit que souvent, les sentiments du héros changent ou se transforment, et ce qui fait que la romance est vraiment exceptionnelle. En général dans cette critique, je parle principalement de la première saison, même si la romance est très lente et naissante comme un cerisier.

Dans cette première saison, le protagoniste essaie en fin de compte de racheter ces erreurs de son passé de délinquant. Peut être qu'en aidant Nagisa a réalisé ces rêves, il n'a pas su mettre un point à ces véritables sentiments pour elle car étant fragile de constitution à force de penser constamment à elle. Mais aussi par la perte de sa mère et voir la famille de Nagisa, il a sut mettre une réponse à l'existence d'une famille.
Ne voulant pas pardonner à son père, il a voulu que son rêve était de créer une famille unie et soudée avec un enfant mais... Dans cette seconde partie, le pire est à venir qui s'entour et lie le monde imaginaire la fille et du robot et le monde réel...

Le monde imaginaire est une total altérité du monde réel, dans le monde dans lequel nous vivons. J'ai grandement compris ce contraste 2 ou 1 mois après avoir regardé ce chef-d'œuvre. Ce que je veux dire, c'est que le monde d'aujourd'hui dans lequel nous vivons est liée en quelque sorte à un autre monde qu'il soit pauvre, riche, utopique, anormal... Aussi chaotique ou féerique, qu'il soit (comme dans l'animé) est parallèlement lié au notre. On parle en autre d'un monde parallèle au notre.

Un exemple : un moi par exemple est un ministre ou un joueur de basket professionnel qui peut lui arrivé d'être gravement malade ou même de mourir.
A ce moment là, je meurs en même que cette personne et c'est en quelque sorte dans cette animé que j'ai compris l'envers du décor.
Dans un certain épisode, Ichinose Kotomi évoque ce fait à ces amis et cela fait réagir certaine personne dans son entourage.

Et qu'on ne se le cache pas... Entre nous, chère lecteur qui lit ce spoil, la 2eme saison est d'une violence émotionnelle sans précédent, non ?
J'ai lâché des larmes qui m'a permis de créer ma propre entreprise ferroviaire tellement que j'ai voulu hurler de tristesse à la fin de cette saison. J'avais l'impression d'étouffer de l'intérieur. Je m'y attendais pas, mais absolument pas du tout, pire que de se faire trahir par ton meilleur ami.
Cette animé fut horrible en émotion, les mots me pèse sur ma conscience or, c'est incroyablement impossible à décrire le mal-être et le bien-être de ce que cette animé m'a fait véhiculé. Je n'ai jamais visionné d'animé d'aussi triste de ma vie.

Un simple mot :

Achevé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 327 fois
7 apprécient

Sokayami a ajouté cet anime à 9 listes Clannad: After Story

Autres actions de Sokayami Clannad: After Story