👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Avertissement: cette critique contient du spoil.

Si le rakugo était au centre de la première saison, ce n'est désormais plus le cas.
Lui qui n'aime pourtant pas les enfants, Yakumo s'occupe désormais la fille de son ami regretté, dont la disparition constituera le fil rouge de la saison. Devenu vieux, le maître s'occupe toujours de cette fillette devenue femme, et de son nouvel élève, désireux tantôt de perpétrer les traditions du rakugo, tantôt de développer son propre style malgré la réticence de son maître.

Le vieux maître est fatigué mais n'en reste pas moins impressionnant sur scène, dans ses apparitions devenues rares et occasionnelles. Sa dernière prestation est particulièrement bluffante, seul face à la mort, il réalise qu'il n'y est pas attaché comme il le pensait si obstinément. Lui qui rêvait de quitter ce monde qui le fatigue, lui qui rêvait de rejoindre son ami, parce qu'il s'en veut terriblement, parce qu'il n'en peut plus.
S'il se dit lassé, voire dégoûté, du rakugo, quelque chose d'autre le maintient en vie. Ou plutôt quelqu'un d'autre. Cette fillette qui l'a longtemps détesté, qui lui a longtemps reproché la mort de ses parents, mais qui malgré tout est devenue comme une fille pour lui. Et ce petit garçon qu'il considère comme son petit-fils. Cette famille dont il avait, au fond, tant besoin.

La conclusion est magnifique, touchante comme le reste de cette saison parfaitement réussie, et propulse cet anime dans mes préférés tout genre confondu.

Jésustice
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs animes japonais et Les meilleurs animes de 2017

il y a 8 mois

3 j'aime

Descending Stories: Showa Genroku Rakugo Shinju
BHTK
10

Diamant brut, non diamant parfaitement ciselé. Attention chef d'œuvre

Avec des années de retard, je termine les 2 saisons. Comment ai-je pu rater cette perle rare ? Un ovni comme on dit chez nous, inattendu, maîtrisé, charadesign et animation sublimes, bande sonore...

Lire la critique

il y a 3 mois

1 j'aime

2012 : Ice Age
Jésustice
1

Regret de posséder la vue

Masterchiasse de bout en bout et cerise sur le gâteau, seule la vf était dispo sur Prime. Envie de crever.

Lire la critique

il y a 4 mois

2 j'aime

2

Mushishi Zoku-Shou 2
Jésustice
10

L'apothéose d'un chef-d'œuvre

Cette légère subtilité et cette atmosphère onirique, ponctuée d’une OST magnifique, contribuent à une direction artistique de très bonne facture. Les paysages sont splendides, la forêt envoûtante, la...

Lire la critique

il y a 18 jours

2 j'aime

3