A1M11 Les séries Winx 1/4 : Quand « Winx Club » fait sa crise d’adolescence

Avis sur Destin : La saga Winx

Avatar Phoebe Colaure
Critique publiée par le

« Winx Club » est une série importante de mon enfance. Mais je ne suis clairement pas aveugle à ses défauts. Une animation et une mise en scène pauvre, des personnages qui manque de développement, des moments un peu trop puérils, une histoire pas toujours sans défaut mais surtout une baisse de qualité vers une plus grosse infantilisation à partir de la saison 4 qui culminera avec le redesign de la saison 8. Étant fan des débuts de la série d’origine et en voyant le potentiel de cette dernière, j’étais 100% favorable à un reboot plus sérieux et mature visant un publique plus âgée faisant de « Winx Club » une œuvre vraiment bonne et pas juste appréciable. Mais « Fate : The Winx Saga » ne fut pas ce reboot tant espéré… (Attention Spoil)

Pour commencer la série est mauvaise en tant que telles. Sa mise en scène, surtout lors des phases de combat, est brouillon et fait mal à la tête, l’univers est froid et sans saveur et ressemble à n’importe qu'elle série adolescente avec de la magie. Le seul petit point original serait la transformation finale qui référence la série de base. Les messages « progressistes » de la série sont forcés et ressemblent, vu comment c’est présentés, à d'adolescentes geignardes qui tente de justifier leurs comportements en traitant l’interlocuteurice de réac ou des piques totalement hypocrite venant de Béatrix. En parlant de cela tous les personnages sont stupides et insupportables. Pour commencer il n’y a presque aucun choix dans la série pour faire avancer le scénario qui ne semble pas totalement idiot (notamment la méchante qui détruit un village peuplé de sorcier sans le dire à ses coéquipier.es qui se pense coupable de génocides alors qu’il semblait totalement prêt à faire un génocide de sorciers ou Bloom qui fait du feu qui maitrise pas ses pouvoirs et qui vas s’entrainer dans une forêt…).

Et en plus de rendre le scénario stupide car les personnages enchainent les idées stupides, ils sont presque tous insupportables. Stella devint une garce qui se conduit horriblement de toute la série (et n’est sauvée de la détestabilité totale que par sa révélation finale), Béatrice est une méchante clichée, Riven est bien adapté car reste l’enflure arrogante mais n’améliore pas le taux de supportabilité des personnages. Les adultes sont tous montré.es comme pas fiables et méchant.es et enchainent les idées stupides (même les compétent.es qui ont raison), Layla qui est la seule véritable amie du groupe se laisse marcher dessus alors qu’elle est montrée comme une fille n’ayant pas sa langue dans sa poche, Terra passe d’un personnage pouvant être appréciable à une geignarde, Musa est un peu froide, mais elle est son copain relèverait le niveau d’appréciation de la série si iels ne faisaient pas des choix stupides et si on se centrer moins sur la partie cul de leur histoire d’amour. Le nouveau spécialiste devint un bad-boys sans saveur plutôt rapidement, Sky est le seul personnage qui ne fait pas de choix stupides et qui est sympathique de la série et Bloom est clairement le personnage le plus insupportable de la série. Traitant mal ses ami.es qui l’aident, ne donnant sa confiance qu’à des personnes qu’elle sait folle meurtrière, qui est agressive avec tout le monde et qui utilise le combat du féminisme juste pour justifier son comportement de garce.

Et cerise sur le gâteau, en plus d’être mal réalisée, mal écrite, avoir des personnages insupportables et un univers fade, la série est une horrible adaptation. Les personnages de l’original (saisons 1 à 3 voire 4) avait beau manquer de profondeur, il restait attachants et on sentait une réelle camaraderie dans chaque groupe, dans la série ils sont tous insupportable et se crachent presque tous dessus. L’histoire avait beau avoir des problèmes de mise en scène et d’animation, elle restait agréable à suivre et était intéressante. Le remake ne reprend rien de cette histoire, en crée une nouvelle stupide et n’améliore pas plus que cela la réal et l’animation (là on va plus parler d’effets spéciaux). L’univers du dessin animé était un mélange de magies-technologies sympathique et original, celui du remake ressemble à n’importe qu'elle série des années 2010 avec des adolescent.es et de la magie. Et enfin la puérilité de la série d’origine (qui s’aggravait aux files du temps mais restons sur les premières saisons) a été remplacée par une autre puérilité, celle d’adolescent.es et de pré adolescent.es rebelles. Une puérilité poussant à mettre de façon gratuite de l’alcool, du sang, du sexe, de la drogue et des problèmes sociétaux qu’on ne comprend pas, de la grossièreté, des adultes moins utiles que des adolescent.es et des personnages qui se comportent tous mal entre eux juste pour se donner l’air adulte et sérieux sans rien derrière. Mais cela nous donne juste l’impression d’être face à quelqu’un pas encore sorti d’une crise d’adolescent.e puéril.

(Cette critique ne prends en compte que la Saison 1)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 182 fois
1 apprécie

Autres actions de Phoebe Colaure Destin : La saga Winx