A chacun(e) sa descente aux enfers de l'adolescence

Avis sur Euphoria

Avatar Juanito
Critique publiée par le

Comment parler de cette série magistrale non ,mais sans doute pas loin .Le pitch plus tard .Ce que j'ai vu c'est l'histoire d'une bande d'ados ,limite adultes pour certains ,qui sont tous au carrefour d'une existence ,de leur existence ,et qui vivent mal cette transition .On est transporté dans un monde "Sexe ,drogue" mais pas Rock and roll du tout .
C'est même tout le contraire .Celle qui joue le rôle principal ,Rue de son prénom (Zendaya) est écrasante de vérité .Poignante de vérité ,tellement elle est au fond de la piscine .Mais finalement au cours des épisodes on se rend compte rapidement que ce n'est pas la seule .
Il y a chez chacun des personnages principaux une descente aux enfers .Chacun son mobile .Chacun son trip pour cette descente.
On veut faire croire que tout va bien en face des parents ,mais à un moment ça explose ,avec eux ,et sans eux .Alors on se démerde comme on peut .

Ce n'est pas loin s'en faut ,une série à la con pour jeunes boutonneux .C'est une série qui nous fait réfléchir ,pour certains sur notre adolescence à nous ,pour d'autres sur l'adolescence de leurs enfants ,ou tout simplement sur l'adolescence en général ,mais surtout sur les dérives de certains de ces adolescents ,que l'on a tendance à juger trop vite ,à détruire pour X raisons.

C'est du HBO de grande qualité .La musique est juste comme il faut : Sublime.
La dernière scène ,et même si l'on ne sait pas est tout simplement extra-ordinaire et vous laisse sur le cul .

Forcément il y aura une seconde saison .Il reste trop d'interrogations à la fin de cette 1ere saison pour en rester là .

Le pitch "Allo Ciné"
Ca ne dévoile que dalle .Ca parle de sexe ,mais bien évidemment c'est beaucoup plus profond que ça . :)

A 17 ans, Rue Bennett, fraîchement sortie de désintox, cherche à donner un sens à son existence. Elle se lie très vite à Jules Vaughn, une fille trans récemment arrivée en ville après le divorce de ses parents. Dans leur sillage gravitent Nate Jacobs, un sportif dont les problèmes de colère masquent des complexes sexuels ; Maddy Perez, la petite amie de Nate ; Chris McKay, star de l'équipe de football qui peine à suivre les cours ; Cassie Howard, dont le passif sexuel continue de la poursuivre ; Lexi Howard, jeune sœur de Cassie et amie d'enfance de Rue ; et Kat Hernandez, en pleine exploration de sa sexualité.

Adaptation US de la série éponyme israëlienne Euphoria (2012), elle-même tirée d'une histoire vraie.

Une dernière chose ne vous rendez pas sur les sites de séries ,ça spoil à tout va (Surtout sur cette dernière scène )

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1138 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Juanito a ajouté cette série à 1 liste Euphoria

Autres actions de Juanito Euphoria