Pas l'euphorie qu'on attendait ...

Avis sur Euphoria

Avatar jul_vrn
Critique publiée par le

Happée par le casting, par le côté « Skins UK 2.0 », par les critiques positives des magazines, je me suis plongée dans Euphoria sans a priori, mais avec une lueur d’espoir d’y trouver une série originale, poignante et émoustillante (oui, rien que ça!). Malheureusement, je reste sur une note édulcorée.

Il n’est pas simple d’accrocher avec le personnage principal, Rue Beckett : cette jeune toxico nous traîne dans les bas-fonds de son addiction. Narratrice de la série, j’ai trouvé le concept intéressant, mais réducteur : impossible de comprendre véritablement les personnages avec lesquels elle interagit ni même de « tisser des liens » avec eux. Spectateurs que nous sommes, nous sommes contraints de suivre Rue, sans pouvoir nous faire une opinion juste sur ce et ceux qui l’entourent.

Il n’est pas banal pour une série étasunienne d’aborder les sujets traités. Ce côté prise de risque et la volonté de montrer sans démocratiser est cohérent avec les émotions de Rue, de Jules, de Nate, de Lexi, de Cassie et de tous les autres. Spectateurs d’une violence sexuelle quotidienne et d’une déperdition de l’adolescence, il n’est pas facile de faire la part des choses. Je trouve que le caractère presque « psychopathe » de certains personnages pourraient être mal interprété et n’est pas suffisamment traduit. La drogue coule à flot, le harcèlement est primé, le comportement des personnages dépasse souvent les bornes, mais on s’attache rapidement à eux, et on s’insurge presque devant les choix qu’ils font.

Euphoria reste pour autant une série dynamique : l’intrigue est bien menée, le combat constant des adolescents avec eux-mêmes et leur entourage est poignant, la bande son fait la série et les jeux de caméra retranscrive l’émotion.

On m’avait vendu cette série comme un « Skins en bien mieux », je ne peux pas valider ces dires, je reste une inconditionnelle des générations britanniques de Bristol. Cependant, Euphoria est une série qui vaut le détour pour la musique, pour les personnages paumés et attachants, pour l’esthétique et pour passer un bon moment !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 286 fois
1 apprécie

Autres actions de jul_vrn Euphoria