Noir c'est noir

Avis sur Gotham

Avatar Gandalf13
Critique publiée par le

Que ce soit bien clair: j'aime "Batman" à travers ce que j'en ai lu petit et grâce aux films (de Burton essentiellement). J'aime la noirceur de la ville, les méchants, les gadgets, l'ambivalence du héros.
Donc que cette série ne respecte pas scrupuleusement les comics, la chronologie ou tous les détails de la saga, je m'en balance un peu beaucoup.
D'ailleurs l'histoire narrée est celle de Jim Gordon principalement, bien avant qu'il soit commissaire, et alors que Bruce Wayne est un enfant qui vient à peine de perdre ses parents flingués dans cette fameuse ruelle.

J'ai regardé la première saison d'un oeil profane à ce point de vue, tout en me régalant de retrouver nombre de super vilains en devenir fidèles à leurs folies. A ce sujet le casting est vraiment bien trouvé. Nygma, le futur Joker, le futur double face, le futur Epouvantail, le Pingouin, la Barbara... Quelle galerie de tarés convaincants ! Certains sont habités par leur rôle, le Pingouin en tête.
Mais les "gentils", enfin, personne n'est vraiment gentil ou sans secrets dans ce monde glauque, sont également bien interprètés, surtout Alfred, la future Catwoman ou l'inspecteur Bullock.

L'ajout du personnage inconnu jusque là de Fish Mooney, interprétée par une Jada Pinkett Smith transcendée par son role de fadade de première, est certainement une hérésie pour les fans purs et durs, mais moi je l'ai adorée, elle apporte une folie supplémentaire et complique le jeu de pouvoir entre les deux clans maffieux, le pouvoir politique et les intrigues policières.

Le tout entremêlé donne une certaine épaisseur aux episodes sur la durée , permettant de retenir l'intérêt du spectateur durant tout une saison (22 episodes de 42 mn), ce qui est déjà en soi un petit exploit à mes yeux. Je ne peux dire pareil d'un "Daredevil" par exemple pour comparer le comparable.

J'ai aimé le rythme insufflé, bon équilibre entre action, gunfights et confrontations parlées. La sale ville criminelle de Gotham reste un personnage à part entière, un peu en retrait mais dont l'aura toujours prégnante et viciée est palpable constamment.

On pourrait dire que cette série n'est qu'une série policière enrobée du vernis d'Arkham, avec ses quelques incohérences et raccourcis faciles inhérents à ce type de pellicule, et ce ne serait pas totalement faux.
Mais ce serait très réducteur, car il y a un bel effort scénaristique et un vrai respect du monde du héros masqué, avec toute sa noirceur et ses ambiguïtés.

Au delà de tout ça j'ai pris mon pied à suivre l'évolution de tous ces personnages, à tous les secrets et crimes dévoilés, qui peuvent expliquer les relations et attitudes que l'on connait dans les films se déroulant bien des années après.

A voir si la saison deux pourra soutenir un tel rythme effréné sur la durée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1033 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Gandalf13 a ajouté cette série à 2 listes Gotham

Autres actions de Gandalf13 Gotham