Jack Attack : First blood, part II

Avis sur Jack Ryan

Avatar Draiv
Critique publiée par le

(Avis principalement sur la saison 2)
Après une première saison pas ouf mais pas dégueu non plus, Jack Ryan revient pour un second round.

Si John Krasinski est toujours aussi charismatique et passe bien à l'écran, ce sont tous les points faibles de la série qui ont été accentués dans la S2 (America, fuck yeah), et tous les points forts de la S1 qui ont disparu (à savoir : seul Jack Ryan peut comprendre ce qu'il se passe et sa présence sur le terrain, même si elle est compliquée, est nécessaire).

Il faudra m'expliquer comment, en 2019, on peut faire une série aussi manichéenne, néo-colonialiste et américanocentrée et avoir l'impression de faire un thriller politique subtil et engagé. Parce que c'est bien ça le problème que j'ai avec cette série : elle ne se veut pas décérébrée et sans complexe mais bien réfléchie et adulte. Or ce n'est ni l'un ni l'autre.

Le scénario tourne en rond dès le second épisode. Les motivations des personnages sont au delà du cliché. Les personnages eux même sont en carton (vous remplacez l'un par l'autre ou vous en supprimez un ou deux, dont Jack lui même, ça change absolument rien au scénario).

Allez, un dernier signe qu'on a mis nos gros gros sabots Made in U.S. of f***g A : le méchant de l'histoire, c'est le même que dans Bad Boys 2. Pas juste le même personnage. Le même acteur. Et la même performance (et je tiens à dire que j'ai rien contre Bad Boys 2, c'est un de mes plaisirs coupables. Tu veux ouvrir ton film sur une séquence d'infiltration de livraison de drogue PENDANT un rally du KKK ? Et enchaîner avec une séquence dans une boîte de nuit filmée en contre-plongée bien perverse avec des gens peu vêtus ? Mais fais-toi plaiz Michael, au moins tu es cohérent et tu ne te caches pas, je te suis !)

Et on en vient au plus gros problème de la saison 2, qui entre dans le territoire du Spoiler.

Depuis quand c'est OK pour un héros comme Jack Ryan d'aller mitrailler des militaires d'un pays souverain qui n'ont ABSOLUMENT RIEN FAIT pour recevoir une telle punition ?
La vendetta hyper personnelle de Jack, en plus d'être ridicule, s'incarne d'une manière violente et franchement dérangeante. Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu un "héros" à fortes valeurs morales massacrer autant de gens sans rapport avec son problème. La seule manière que les scénaristes ont de justifier ses actions est d'arriver vite fait au point Goodwin pour être sûr qu'on se dise bien "quelle bande de connards ces militaires à la solde du régime"...

Je ne comprends pas comment des acteurs de la trempe de John Kasinski et Noomi Rapace sont tombés d'accord pour jouer dans ce navet. J'aurais compris si c'était la réalisation qui posait problème. Mais non, c'est tout dans le scénario. Donc pondre A Quiet Place et rempiler sur ce scénario, ça m'est inconcevable, tout comme "sauver" Prometheus avec Michael Fassbender et accepter de jouer dans cette daube.

Pour la saison 2, exit le peu d'intérêt de la saison 1 et de toute trace de subtilité qu'on pouvait lui trouver que ce soit au niveau des personnages ou de l'intrigue. Donc si vous voulez du Team America sans le second degré, allez-y. Sinon, autant regarder les autres incarnations de Jack Ryan, même si c'est sans John Krasinski, ou regarder Bad boys 2 si on veut déconnecter son cerveau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 169 fois
3 apprécient

Autres actions de Draiv Jack Ryan