Affiche Jeremiah

Jeremiah

(2002)
12345678910
6.3
  1. 2
  2. 3
  3. 4
  4. 4
  5. 11
  6. 24
  7. 18
  8. 16
  9. 3
  10. 6
  • 91
  • 11
  • 43
  • 2

Dans un futur post-apocalyptique, un virus a décimé la quasi totalité de l'humanité excepté ceux n'ayant pas encore atteint leurs puberté. Une décennie plus tard, Jeremiah part en quête pour trouver un endroit mystérieux appelé "Valhalla".

Casting : acteurs principauxJeremiah

Casting complet de la série Jeremiah
Premiers épisodes
  • S01E01 Le long chemin (Part. 1)
    screenshots Le long chemin (Part. 1)
  • S01E02 Le long chemin (Part. 2)
    screenshots Le long chemin (Part. 2)
  • S01E03 Homme de fer, femme sous verre
    screenshots Homme de fer, femme sous verre
Dernier épisode diffusé : S01E05

PostsJeremiah

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette série ?
Critiques : avis d'internautes (3)
Jeremiah
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Jeremiah par Laurent Bakasaru

Voila une bonne petite série, on y découvre un monde où un virus mortel appelé "la grande mort" a tué tous les adultes donc seuls les enfants pré-pubères ont survécus et ont du se débrouiller seuls. 15 ans après nous suivons Jeremiah qui est à la recherche du Secteur Valhalla ou son père est censé se trouver... Sur ces bases qui peuvent paraître bancales on découvre un univers post apocalyptique... Lire l'avis à propos de Jeremiah

2
Avatar Laurent Bakasaru
8
Laurent Bakasaru ·
Découverte
C’était le bon moment; c’était la bonne action

La Grande Mort a touché une majorité des individus pubères, décimant la population mondiale et créant un chaos cruel où seuls les enfants ont survécu*. Quinze ans plus tard, Jeremiah, un de ces rescapés, est à la recherche d’un endroit appelé le « Secteur Valhalla » auquel son père était sans doute rattaché, un endroit qui pourrait bien contenir la réponse à la question que tous se posent :...

Avatar ama74
4
·
Toutes les critiques de la série Jeremiah (3)
InfosJeremiah
Scénaristes
J. Michael Straczynski