Une grosse déception

Avis sur Jojo's Bizarre Adventure : Diamond Is Unbreakable

Avatar Galgu
Critique publiée par le

Première critique sur senscritique mais là ça me tenait à coeur. J'ai enfin pris le temps de regarder Jojo's Bizarre Adventure cette année 2017 j'ai donc enchaîné les arc 1, 2,3 et donc 4 (Diamond is Unbreakable).

C'est ce dernier arc qui nous intéresse ici. Cela enchaîne quelques années après les évènements ayant eu lieu en Egypte de Stardust Crusader. Le protagoniste principal est introduit d'une façon originale (infidélité de Joseph... mais pourquoi pas !).

Je vais entrer dans le vif du sujet de ma déception :

1) Joseph Joestar : complètement inutile durant tout l'animé, on se demande encore ce qu'il faisait là lorsqu'il repart au dernier épisode. Concernant le bébé, à part meubler du temps durant un épisode gênant, je pense qu'on devrait le revoir dans les futurs Jojo (?? je n'ai pas lu le manga).

2) Kujo Jotaro : ce héros si charismatique qu'on a pu découvrir, suivre, apprécier et avec qui on a vibré, celui qui a sauvé le monde... passe pour un ringard inutile tout au long de la série. Tout le monde le craint dans un premier temps mais il ne fait rien, et après il se fait casser la gueule, pour enfin finir par ne rien faire à nouveau. Presque au même niveau d'utilité que Joseph, j'ai été très déçu de son traitement.

3) Un univers fade : le scénario ne monte jamais en gamme, on découvre de nouveaux personnages à chaque épisode sans aucun détails parfois sur leur background, ils apparaissent, ont apparemment décidé d'aider le méchant sans raison, puis changent d'avis.A l'époque de Dio on nous expliquait bien que son charisme surnaturel hypnotisait/convainquait les nouveaux utilisateurs de stand de rouler pour lui. Il n'y a aucun risque pour nos héros, le monde n'est pas en danger, il n'y a aucun sens du sérieux. Il n'y a aucune trame de fond non plus, ce qui n'aide pas à l'attachement ou à l'aspiration dans la série. Je me suis surpris à attendre le vrai démarrage de la série pendant.... tous les épisodes. Cela n'a jamais démarré à mes yeux.

4) Aucun attachement aux personnages : à force de changer de protagoniste, principal ou secondaire, je n'ai jamais vraiment pu m'attacher aux personnages. Et lorsque certains passent proche de la mort, mon état était comme ¯_(ツ)_/¯. Il n'y a jamais vraiment un sentiment de danger ou de sériosité (à comparer avec l'état de Holy dans Stardust Crusader, ou de la dangerosité de Kars dans JBA battle tendency, sans parler de Dio). Du coup tout ce qui leur arrive manque clairement de profondeur ou d'attachement, on regarde et on oublie. La puissance de stardust crusader vient à la fois de la personnalité des 5 protagonistes principaux, mais aussi de la cohérence et de la justification de leur quête de 40 jours. Et lorsqu'on les voit rigoler, ou lorsqu'on assiste à une situation WTF, on sait que c'est à remettre dans le contexte de leur long périple au destin incertain.

5) Un méchant absolument pas charismatique. Pas besoin de ramener Dio pour faire un méchant correct ! Déjà, il n'existe pas durant la moitié de la saison. Il est introduit un peu à la va-vite, on ne sait pas trop d'où lui viennent ses pulsions de "serial killer" et il repart aussi vite qu'il est venu.

6) Des ending bien en deça de leur prédecesseurs... enfin quand on entend "Walk Like an Egyptian" ça fout des frissons ou encore plus "last train home" qui te mets les larmes aux yeux par rapport aux souvenirs.

Conclusion.
L'essence même de l'animé JBA c'est quoi : c'est une pincée de WTF, des couleurs magnifiques, acidulées et variées, du rock, des noms à coucher dehors et une histoire de famille. Et ben ce Diamond is unbreakable s'éloigne de tout ça. Moi qui ai regardé toute cette série en HD (donc les 2 premiers arc en remaster) j'ai été très déçu de cette perte de couleurs, traditionnelle de la série, certainement pour se rendre plus mainstream, plus accessible. On peut voir également cette décision dans le fait qu'il n'y a quasiment aucun mort dans la série.

Bref c'est à mon sens très décevant, c'est un Jojo bien plus "mainstream" marketing, pour capitaliser sur la découverte des stands. Ce n'est pas épique alors que ça l'était à mes yeux dans les autres JBA.

PS : je me rend bien compte que je suis dans la minorité au vu des notes du site, ça ne m'enlève pas mon sentiment global à la sortie. Cela ne m'empêche pas d'attendre une éventuelle suite avec impatience non plus ! :)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2936 fois
9 apprécient · 12 n'apprécient pas

Autres actions de Galgu Jojo's Bizarre Adventure : Diamond Is Unbreakable