Anger Management

Avis sur Justified

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

"Justified" m'a un peu déçu. J'y voyais une série de polars texans sympatoches, je me retrouve avec un Dirty Harry sans couilles ni foutre.

Saison 1 : 6/10

L'idée de départ m'a séduit, à savoir un flic qui règle ses comptes au duel dès que possible et ce sans en outrepassant la loi s'il le faut. Mais cela s'avère trop gentil trop gnangnan. Cette première saison suit un fil conducteur assez mince, servant la plupart du temps de prétexte pour lier plusieurs affaires qui n'ont rien à faire entre elles. D'ailleurs, de ces histoires, je suis souvent déçu : les missions sont peu intéressantes malgré le potentiel du bon vieux Marshall. Pas assez de tension, pas assez de couilles, pas assez de foutre.

Pour ce qui est du fil conducteur ça devient intéressant sur les derniers épisodes. J'en reviens donc à la théorie du UK à savoir qu'une série s eporte mieux avec 6 épisodes par saison. Le reste n'est le plus souvent que digressions qui n'ont pour but que de happer le spectateur, le rendre accro, et éviter ainsi aux prod de devoir servir plus de projets différents. Toujours est-il que, même s'il reste des faiblesses dans les derniers épisodes (dialogues longs sans saveur, actions incohérentes de personnages) ça reste de meilleure qualité grâce à l'évolution du héros et des personnages qui l'entourent. Ainsi, la saison 1 se coltine un 6/10 mérité au lieu d'un gentil 5/10. Parce que même si c'est plus faible au début, ça reste divertissant.

Mais il est regrettable que les scénaristes n'aient pas été jusqu'au-boutiste, que leur Marshall ne soit pas plus un salopard. Un Dirty Harry quoi !

Visuellement, on a aussi l'impression qu'il y a plus de budget à partir de la moitié de la saison. Comme si la prod n'y croyait pas trop au début et puis qu'ils ont bien dû se résigner à allonger le blé au vu du succès de la série. Si pas c'est qu'il y a un sérieux manque de savoir faire sur les premiers épisodes. Quelque chose d'horrible qui revient dans beaucoup d'épisodes, ce sont les dialogues chiants en voiture. Un fond vert bien dégueux. Un épisode où clairement il n'y a pas de fond vert, on surprend d'ailleurs Olyphant à être crédible derrière le volant, enfin.

Je n'ai rien contre les plans longs, mais la contemplation doit être hypnotique, les dialogues lourds de sens. Ici c'est plutôt léger. Résultat j'étais souvent au bord de l'ennui. Je reviens au jeu d'acteur. Olyphant a du mal à en imposer. Il joue plutôt mal et n'a ni la carrure ni le charisme. On n'y croit donc pas trop à ce bad ass. Sur la fin, il rentre un peu mieux dans le personnage. Les autres acteurs sont bons. A vrai dire, le plus intéressant c'est Walton Goggins qui aurait d'alileurs donné un meilleur Marshall je pense. Il est celui qui illumine le plu de sa présence parfois mystique.

Bref, une première saison qui reste sympathique mais sans plus. Peut-être regarderai-je un jour les saisons suivantes vu la hausse de qualité des derniers épisodes, mais je ne suis pas pressé, j'ai d'autres choses qui me tiennent plus à coeur à voir avant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 438 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fatpooper Justified