Mettons nous au sport!

Avis sur Kuroko No Basket

Avatar Masuku Eijuu
Critique publiée par le

J'ai officiellement jamais maté d'anime de sport. En cinq six ans d'écumage de la japanim, il fallait bien qu'un jour je m'y mette. Et c'est donc ainsi que j'ai décidé de regarder Kuroko no Basuke.

Le club de basket du lycée Seirin cherche à recruter de nouveaux joueurs pour commencer une nouvelle année. Ils sont rejoint par Taiga, un Américain plutôt physique, et le mystérieux Kuroko, un joueur appartenant à la Génération des Miracles, une ancienne équipe connue dans tout le pays pour leur niveau hors du commun.

Je ne fais pas de basket, j'ai du faire du baby basket à 4 ans, autant dire que ma culture dans ce sport est proche du zéro absolu. Et mine de rien, Kuroko no Basuke offre pas mal d'explications et de détails sur ce sport. Raquette, intérieur/extérieur, clutch time, etc... Autant de notions que j'ai pu découvrir. Si bien qu'à un certain point, j'avais bien envie de m'y essayer. En tant qu'introduction à ce sport, KnB est une bonne intro.
Point débattable, le réalisme. En effet, c'est un shonen donc forcément il y a de l'exagération. Toutefois, si la saison 1 reste dans l'ensemble assez réaliste, c'est dans la saison 2 que les choses se corsent avec l'apparition des traditionnelles "techniques". Même si celles-ci trouvent en général une explication cohérente, il faut reconnaître qu'à la première apparition ça fait très... Abusif, voilà.
La dimension shonen est respectée scrupuleusement. On a les premiers duels intenses, la défaite, l'entrainement et le fameux retour en force. C'est pas nouveau mais ça a jamais été ennuyant à suivre dans la série en général, entre autre grâce à un humour plutôt sympa. Je peux même pas vraiment attaquer le fanservice qui n'apparait que rarement.

L'animation est pas transcendante mais elle reste bonne dans l'ensemble. On a parfois droit aux expressions simplifiées, toujours agréable pour complémenter l'humour d'une scène. Et la musique sert bien l'action.

N'ayant jamais maté d'anime de sport, Kuroko no Basuke m'a permis de découvrir un sport dont j'ignorais tout. Utilisant les codes du shonen correctement, la série n'a jamais été ennuyante et à peine je regardais un épisode que je voulais voir le suivant. A part les techniques abusées au début apparaissant en saison 2, j'ai tout le temps été à fond dans la série et il me tarde de voir la saison 3.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 330 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Masuku Eijuu Kuroko No Basket