Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Le Petit journal

Avatar Alligator
Critique publiée par le

Fut un temps où la rédaction du petit journal était garnie de beaucoup plus de journalistes que de clowns. C'est bien d'avoir deux ou trois zigotos qui mettent de la distance vis à vis de l'info grâce à leur esprit de dérision. Néanmoins, quand il n'y a plus que des clowns, on se retrouve avec uniquement des numéros de cirque en lieu et place de la critique de l'information.

Bien entendu, je ne sais rien de la composition véritable de la rédaction, de la répartition des rôles de chacun, c'est juste une impression que j'exprime là. Celle qui me ferait dire qu'il y a deux ans encore, le petit journal sortait des sentiers battus, mettait en lumière quelques forfaitures, montrait bien comment les politiques sont aliénés à un langage formalisé et cadenassé par les métiers de la communication.

Aujourd'hui le petit journal ne fait plus ce travail, sinon qu'à de trop rares occasions. Ils s'intéressent beaucoup plus à du vide, le people, les apparences, tout ce qui se paluche dans les mass-médias, rien qui ne fâche, rien que de l'inoffensif. On s'amuse du bafouillage d'un ministre, d'un triturage de nez d'un député, ou d'un mot de vocabulaire qui paraît-il doit être considéré comme antique, on se moque des intellectuels qui parlent juste français, on se tripote sur Rihanna, bref, on fait de la lèche au populo, surtout le plus jeune, à ses parents aussi tout de même si jamais leurs doigts ont glissé sur la zappette en voulant regarder le JT de France 2. C'est léger tout cela, trop léger pour être pris au sérieux.

Fut un temps où on attendait le traitement, la traduction pertinente de l'info grâce à l'œil perspicace et incisif du petit journal. Maintenant, on a oublié tout cela, les comédiens font du divertissement. La critique de l'information est désormais réduite à la portion congrue (ouch! Expression inopérationnelle sur le petit journal!).

Entre le frisé dont j'ai oublié le nom, celui qui fait des gages, la mannequin un peu coincée qui brasse de l'air ( du web essentiellement devrais-je dire) et les deux acteurs déguisés perpétuels, le niveau de l'humour n'est plus très novateur. C'est un peu toujours les mêmes vannes. Par contre, j'aime beaucoup Alex Lutz. Au moins celui-là sait jouer la comédie et semble chercher à se renouveler dans le cadre étroit de ses personnages Catherine et Liliane.

Donc j'ai le sentiment que c'est une émission en perdition, qui a démissionné pour des raisons qui m'échappent : habitudes, routine, pressions politiques, départs des bons journalistes, etc.? J'en sais rien.

C'est un peu triste, j'aimais bien le petit journal, il était frais. Mais cet humour s'est endormi sur ses lauriers, est devenu trop répétitif. Cet œil à la fois snobinard et démago me fatigue depuis un an ou deux et je crois que cette lassitude va devenir plus forte que le vague espoir d'un retour du mordant et du couillu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2328 fois
60 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Alligator Le Petit journal