Raffiné, complexe, éblouissant, patient.

Avis sur Les Enquêtes de Morse

Avatar Nevare
Critique publiée par le (modifiée le )

Pour commencer, je n'avais pas regardé Inspecteur Morse, ni sa suite Inspecteur Lewis, je ne savais même pas que ces séries existaient ; et après le visionnage de la première saison des Enquêtes de Morse, je vais me laisser tenter, bien que je ne sois pas spécialement friand des séries policières à la Columbo même si je n'ai rien contre. Je suis tombé sur Les Enquêtes de Morse par hasard (je ne sais même plus trop comment), et l'une de mes premières réflexions a été de me dire que Shaun Evans ferait un bon Doctor Who. Ma connaissance de la qualité générale des productions télévisuelles Anglaises aidant, je me suis lancé et je n'ai pas été déçu.

Les Enquêtes de Morse est donc la préquelle d'Inspecteur Morse, série policière Anglaise culte des années 80-90 (dont je ne connais pas grand chose, je n'ai donc pas pu saisir tous les clins d’œil et références à l'avenir du personnage principal, Endeavour Morse, cependant ils sont visiblement nombreux et la façon dont le personnage est mené à son futur est clairement programmée et rondement menée - notez que cette série peut être appréciée sans avoir vu l'originelle pour autant). C'est une bonne idée, c'est amusant, comme si on voulait raconter les jeunes années de Columbo ou d'un autre détective ahurissant du même calibre. C'est une "mode" intéressante dans les univers de fiction, de prendre un personnage plus ou moins connu et vieillissant pour raconter sa jeunesse et donner une nouvelle vie à sa légende, lui donner plus de profondeur, de réalisme.

Toutefois, peut-être les scénaristes auraient-ils du situer l'action dans les années 50 ou prendre un acteur plus vieux, car l'idée que Shaun Evans puisse se transformer en John Thaw en si peu de temps (bien que leur faciès partagent des points communs flagrants) est assez dérangeante, la série originelle prenant place seulement 20 ans plus tard. Enfin, je m'étais fait la même réflexion concernant De Niro et Brando dans Le Parrain, donc peut-être est-ce crédible après tout.

Si on compte la série originelle et son spin-off, ça rend l'univers d'Endeavour très étendu temporellement, et je trouve que l'idée a un certain charme. Plus qu'une série, dont le seul aspect est la continuité et l'évolution des personnages, c'est une suite de téléfilms policiers, qui mélangent le thriller et le drame.

L'intrigue se passe dans le Oxford des années 60 (à partir de 1965), nous racontant les premières enquêtes de l'inspecteur vieillissant que je ne connais pas. Oxford est magnifique, magnifiquement filmée en tous cas, les Anglais sont très forts pour ça ; la photographie, les travellings, c'est beau. Les costumes et les décors sont parfaitement travaillés, l'Angleterre des 60's est recréée à la perfection.

Le gros point fort de cette série c'est que là où les enquêteurs (car Endeavour n'est qu'agent) dans ce type de programmes ont leur propre personnalité (originale certes) mais n'évoluent pas beaucoup, se montrent plus qu'ils ne se dévoilent, le jeune Endeavour Morse, brillamment campé par Shaun Evans, bien que gardant beaucoup de son mystère, se montre bien plus humain ; il a un passé, une vie privée, des soucis, des aspirations (rien de niais dans l'exploitation de tout ceci, ce n'est pas une série Française).

Là où le Sherlock de Moffat (exemple facile, je sais, mais efficace) est très intelligent et exploite ce potentiel par le recul sentimental, Endeavour se sert de sa sensibilité et de sa culture pour mener à bien les enquêtes auxquelles il participe : les livres, le cinéma, la musique (surtout l'opéra, qu'Endeavour adore ; bien que la B.O. soit assez plate par moments, il y a aussi de très beaux morceaux, de l'opéra au jazz, en passant par le classique). Il est distant, rebelle, timide, plein de valeurs et se soumettant à elles avant l'autorité de ses supérieurs qui ne l’apprécient guère, mis-à-part son mentor Fred Thursday, qui voit son potentiel (ainsi que sa capacité à le gâcher, Morse étant un personnage imparfait bien que plein de qualités ; on est bien loin des personnages caricaturaux que l'on trouve partout, et ce à tous les niveaux concernant Endeavour) : en effet on rencontre Morse en proie au doute, voulant quitter son travail, tout abandonner ; Endeavour a fait des études littéraires à Oxford malgré une basse extraction et se retrouve policier suite à un passage par l'armée après avoir abandonné ses études pour de sombres raisons alors qu'il était brillant. Il y a tant à faire avec un tel personnage !

Cependant l'histoire des personnages se dévoile très peu, très lentement ; on en apprend plus sur leur façon d'agir que sur leur passé, et au fond ce n'est pas important, on les aime bien, et ce n'est pas plus mal qu'une grande partie des épisodes ne soit pas dévorée par trop de développement des backgrounds. Le format y est peut-être aussi pour quelque chose : chaque spectateur - du fidèle à l'occasionnel - doit s'y retrouver, et étrangement ça donne une certaine crédibilité, une certaine beauté à cette série aussi, déjà si soft, raffinée, sombre et poétique.

L'humour n'est pas extrêmement présent, mais est très subtil et appréciable. Le casting est Anglais, donc il est bon ! Attention toutefois à regarder le pilote avant l'épisode 1.

J'ai par contre trouvé la série parfois un peu difficile à suivre : il faut vite retenir les noms de tous les protagonistes et assimiler les informations quant à l'évolution des enquêtes. Et parfois on se demande ce qu'un élément ou deux de l'intrigue viennent faire là.

Je ne qualifierais pas cette série de chef-d'œuvre absolu ; mais de très grande qualité dans l'ensemble, originale, charmante, à regarder bien au chaud en sirotant de l'Earl Grey par temps pluvieux.

P.S. : http://www.senscritique.com/liste/Endeavour/972609

Edit : Ça y est, je me suis lancé dans la série originelle, Inspecteur Morse. Classique dans l'ensemble mais possédant une certaine originalité, et un acteur/perso principal toujours aussi charismatique. Je viens de terminer la seconde saison des Enquêtes de Morse, qui est au moins tout aussi sublime que la première. Cette préquelle se distingue de sa grande sœur surtout par sa qualité de réalisation cinématographique. Les créateurs ne veulent pas faire un simple tas de références à Inspecteur Morse ; au contraire, Les Enquêtes de Morse se démarque et possède sa propre identité (sans jamais renier ses origines et sa continuité). La série cherche à conserver l'ancien public tout en s'en créant un nouveau. Ce n'est pas une simple série [de détective] de plus. Cette série veut changer les choses, amener un renouveau. Elle n'est comparable à aucune autre, tout aspects confondus, y compris par rapport à Morse et Lewis (à laquelle je n'ai pas accroché). De la mélancolie, de l'humanité, des mots croisés, de la bière, de l'intellect, du jazz et de l'opéra... Définitivement et magnifiquement unique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3088 fois
7 apprécient

Nevare a ajouté cette série à 11 listes Les Enquêtes de Morse

Autres actions de Nevare Les Enquêtes de Morse