Affiche Mad Men

Critiques de Mad Men

Série de (2007)

Self-mad men

Sans doute une des peintures les plus saisissantes de la culture du marketing telle qu'elle s'élabore dans les années 60. Une culture appréhendée ici sous l'angle de la psychologie personnelle et interpersonnelle, avec le catalogue de ses pathologies, plus que du point de vue de l'économie générale à laquelle elle se rattache. C'est toute l'originalité de cette somptueuse mais terrifiante... Lire l'avis à propos de Mad Men

82 36
Avatar Pheroe
9
Pheroe ·

"Advertising is based on one thing, happiness"

Vous savez quel a été mon plus grand regret d’amateur de série ? D’avoir loupé des fins de séries cultes. Je n’ai pas vécu en direct les fins des Sopranos, The West Wing, The Wire ou encore Battlestar Galactica. Et cette année, j’ai vu deux de mes séries préférées se terminer coup sur coup : Parks & Rec – en mars – et donc Mad Men en ce moment. Deux séries que j’ai prises en cours de... Lire l'avis à propos de Mad Men

52 9
Avatar PFloyd
10
PFloyd ·

L'agence tous risques

Clope au bec, verre de whisky à la main, les protagonistes de Mad Men s'obstinent à donner naissance à la société de l'ultra consommation d'aujourd'hui du fin fond de leur monde d'avant hier. Derrière leur apparence classieuse et leurs manières sophistiquées, ils (ou elles) mentent, volent, dissimulent, manipulent, écrasent les faibles et déchirent leurs vies de famille comme des brouillons de... Lire l'avis à propos de Mad Men

31 1
Avatar yavin
9
yavin ·

Carrousel

The Golden Age of Television. Une époque désormais quasi-béatifiée où, discrètement, les fictions télévisées sont passées de Law & Order à The Wire. Aujourd’hui, toutes ces séries mythiques sont terminées, parfois même depuis bien longtemps. Toutes ? Non. Commencée à l’aube de l’été 2007 sur la très jeune AMC – qui est depuis devenue l’une des incontournables du... Lire l'avis à propos de Mad Men

37 2
Avatar Vivienn
10
Vivienn ·

L'Enfer de Don

Rendre justice à cette immense série me fiche un trac terrible, j'ai peur de crever en chemin avant d'avoir atteint mon but, comme si j' avais la folie de m'attaquer au mont Ventoux sans l' aide de produits dopants. Alors bien sûr cette série nous a attrapé avec sa pompeuse ambition d' être le parfait miroir des bouleversements d'une décennie essentielle: les sixties, en s'attaquant... Lire l'avis à propos de Mad Men

33 8
Avatar PhyleasFogg
10
PhyleasFogg ·

Critique de Mad Men par Pedro_Kantor

Que pourrait-on craindre avant de voir cette série ? Qu'elle verse dans une nostalgie de bon ton, et qu'elle nous propose une vision consensuelle de l'Amérique des années 60. Or, c'est le brio de l'auteur, elle s'évite cet éceuil de manière magistrale, en nous proposant justement de vivre le "rêve américain" de l'intérieur, parmi ceux qui le construisent. Le premier épisode de la série démarre... Lire l'avis à propos de Mad Men

21 2
Avatar Pedro_Kantor
9
Pedro_Kantor ·

Critique de Mad Men par Alligator

Saison 1: Un poil déçu? Dans le sens où je m'attendais à un gros coup de cœur, un truc d'une évidence éclatante, comme Six Feet Under. Allez savoir pourquoi on se fait des films, comme ça... je le sentais et puis non. Attention, c'est tout de même une très belle saison, pleine de qualité supérieure, impressionnante, inspirante et dotée d'un casting royal. Seulement,... Lire l'avis à propos de Mad Men

19
Avatar Alligator
10
Alligator ·

"What you call love was invented by guys like me, to sell nylons"

Mad Men, ou la série qui a remplacé le costume noir par le gris anthracite (car oui le noir, c'est pour les enterrements) ou qui a transformé John Hamm l'acteur le plus "beauf" des Etats-unis en l'homme le plus classe du monde. On en ressort avec une envie irrésistible de re-décorer entièrement son intérieur de chaises scandinaves, de se procurer un bar à Whisky digne de son nom tout en... Lire l'avis à propos de Mad Men

28
Avatar Dod0
10
Dod0 ·

Cours de socio en 7 saisons

Au premier abord, les enjeux, le scénario et la direction de Mad Men peuvent sembler flous : dès le premier épisode, un microcosme professionnelle nous est présenté, l'action prenant place à l'agence de pub "Sterling Cooper" sur Madison Avenue, au début des années 60. Les protagonistes principaux y travaillant, et les personnages secondaires y étant liés d'une manière ou d'une autre, l'agence... Lire la critique de Mad Men

5 6
Avatar Nuggsor
9
Nuggsor ·

La foudre au fond du verre

Ainsi commence et finit la vie des hommes, dans un nuage diffus d’incertitudes toussoteuses. A mi-chemin d’un océan nuageux formé par des siècles de cigarettes embrasées dans les tourments de notre civilisation, les hommes prennent finalement place dans le trône qui leur échoit, petit seigneur de grands egos, dans de vastes bureaux pleins des liqueurs de feu hérité d’un âge ancien, guerrier... Lire la critique de Mad Men

7 2
Avatar Neeco
9
Neeco ·