Quand Momonga regarde la vérité en face, elle baisse les yeux... (8,3/10)

Avis sur Overlord

Avatar Kiwi TOUDUR
Critique publiée par le

Overlord, l'animé que tout le monde redoutait et qui finalement, fonctionne mieux qu'on l'aurait imaginé.

C'est le genre d'animé dont on te parle h24, 7/7, 364/364 même dimanche et jours fériés, et que tu te refuses de regarder.
Puis un soir comme ça, sur un coup de tête, tu te laisses aller... et tu one-shoot la saga :)

Synopsis :

Momonga, est un des (si ce n'est LE) plus gros joueur d'Yggrasil, le MMORPG du moment.
Il attend seul dans son domaine de guilde la fermeture définitive du jeu, rattrapé par la nostalgie du temps passé avec ses anciens compagnons. Bref, il est en position fœtale le pauvre bougre.

Paf, l'heure fatidique et pourtant Momonga est toujours la : il est entré dans une dimension parallèle d'Yggrasil, et tous les PNJ de sa guilde semblent avoir acquis leur propre conscience.

Demeurant maitre des lieux, propriétaire des plus puissants équipements au monde, tout en étant lui même un mage aux pouvoirs et caractéristiques dérisoires, Momonga a à sa botte les plus puissants alliés qui soient : les PNJ même de sa guilde (qui par ailleurs l’idolâtre).

Sauf que, Momonga c'est pas une tapette : il veut entrer dans la légende, que son nom fasse trembler ceux qui le prononce. Etant fin stratège, il contournera tout obstacle de manière des plus réfléchies, rien ni personne dans ce nouveau monde ne semble pouvoir se mettre en travers de son chemin.

Points positifs/négatifs :
==> +
On arrive à ressentir ce petit sentiment de nostalgie qu'on veut nous transmettre. On éprouve de la compassion aux premières minutes de visionnage pour notre personnage principal, ce qui va nous permettre de plus facilement nous y identifier.

==> +
Comme Saitama dans OPM, le personnage principal de l'animé est quasi tout puissant, un deus ex machina en soit.

Disposant de connaissance, d'un savoir, de magies/compétences hors normes, il peut se placer à sa guise dans le récit, totalement acteur de l'intrigue.

Bien que nous soyons omniscient, on ne cesse d'être surpris par les choix fait par momonga.
Un flot de myst va nous plonger dans l'intrigue, ramenant son lot de questions et de réponses, une seule demeurera : "quelles sont les limites de momonga?"

==> +
Le scénariste est dégueulasse, il n’hésite pas à supprimer des personnages qui prennent de l'importance, qu'on va apprécier dans un but progressif à l'intrigue.

==> +
Un humour léger se place en décalé à cet amas d'action : ce fantasy-rpg nous est vendu plutôt comme une pure aventure.

==>
Le rythme entre la s1 et la s2 est différent certains l'ont mal reçu, d'autres ont adoré :

la saison 1 est immersive, bourrée de combats. /// la saison 2 est révélatrice, elle fait avancer l'intrigue, et apporte de potentiels réels adversaires qui nous manquaient jusqu'à présent.

==> ++
Le personnage principal PETE LA CLASSE.
Franchement, j'ai envie d’être son pote.

Et puis, vous n'avez pas ici un protagoniste en guise de personnage principal : momonga se qualifie plus comme un anti-héros. Il n'est ni amical, ni ennemi de ce monde.

Sa condition l’empêche d'éprouver de la pitié pour tous les individus qu'il croise s'ils sont en travers de sa route... Mais sait considérer la valeur d'une vie qu'elle quelle soit.

==> +
Les musiques sont géniales et l'animation est bourrée d'effets spéciaux.

Mais je constate cependant que la qualité à tendance à se dégrader en plein cœur d'un combat, par manque de fluidité de certaines scènes ou de la facilité avec laquelle elles sont parfois traité.
(concerne surtout la saison 1, la hausse du budget à permis bien évidemment d'envoyer le paquet pour la suite)

==> +
Les openings et ending... mention à L'ending 1 et cet opening 2 (que je trouve génial)

Pour conclure :

Overlord, c'est un animé fantastique épique, qui va vous dresser les poils, et pas que du nez

Ceci est faux, si tu t'es senti concerné par le dernier argument, que tes poils de nez réagissent à tes instincts primaires, alors tu as un problème, je suis désolé...

On s'attache très rapidement à l'univers et principalement à momonga.

On se pose toujours cette question "qui peut rivaliser avec momonga?", on nous propose sans arrêt de nouveaux adversaires, on nous en cache d'autres, et on attends les confrontations les plus épiques entre eux.

Note : l'épisode 1 présente une once de fan service, juste placée au tout début : totalement incompris par ailleurs, super mal calculé. Il ne représente pas du tout l'animé puisque ce dernier n'est pas un ecchi, et les clins d’œils restent toujours légers.

Note 2 : l'animé prends un peu une tournure de harem sur sa saison 2. Mais bon à ce stade la, vous verrez que ça ne gène pas du tout - et d'ailleurs beaucoup de ceux qui ont vu la saison 2 n'ont surement pas fait ce rapprochement direct.

Bref, j'adore overlord.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8045 fois
8 apprécient

Kiwi TOUDUR a ajouté cet anime à 5 listes Overlord

Autres actions de Kiwi TOUDUR Overlord