Litterally the funniest show in the world.

Avis sur Parks and Recreation

Avatar Wahrgh
Critique publiée par le

Le moment tant redouté est arrivé.
Aujourd'hui, Mercredi 25 Février 2015, marque un énorme pas dans mon parcours de sériephile (je ne sais pas si ça se dit mais je m'en fous). Aujourd'hui, le show le plus drôle, le plus attachant, le mieux écrit (pas taper, tout ça est subjectif) du monde est terminé. Dans un feu d'artifice de larmes et d'émotions terribles, il s'est éteint après 7 années d'existence.
Alors j'écris pour elle, cette série, j'écris pour faire passer mon chagrin avant de me relancer dans un marathon des 7 saisons.

Alors, pour être très clair d'entrée, toi qui me lit et qui n'a jamais regardé un seul épisode de cette série fantastique, je te le dis de suite, tu arrêtes ce que tu fais, là maintenant, et tu file te visionner le pilote. Tu peux me croire, c'est un des meilleurs conseils que je puisse te donner maintenant.
Pourquoi me diras-tu ? Pourquoi te conseiller cette série, qui ne te fait peut-être pas envie comme ça au premier abord ?
Tout simplement parce qu'après avoir passé la première saison (clairement en dessous du reste), tu vas découvrir une galerie de personnage tous plus attachants les uns que les autres, chacun étant plus taré que l'autre, de Leslie à Andy, d'April à Gary/Garry/Larry/Terry, de Tom à Ron (♥), d'Ann et Donna à Chris et Ben. La force première de la série, c'est la galerie de personnage, chacun possédant une personnalité qui lui est propre. Des différences qui s'emboitent à merveille pour livrer le meilleur qu'un cast de comédie peut offrir, à savoir des vannes qui sortent de partout.

Car l'autre énorme point fort de la série, c'est la manière qu'elle a de se renouveler dans son humour, de se réinventer, épisode après épisode, ce qui au bout de 7 saison est très fort, et je ne donnerai pas de noms mais d'autres se sont bien planté avec une telle longueur (coucou HIMYM et TBBT !). Ici, chaque personnage étant si bien développer, à chaque apparition de l'un ou l'autre, ça fait un mouche. Ca peut être une punchline, un situation décalée, un regard caméra, peu importe. A chaque épisode on se surprend à rire la bouche grande ouverte à plusieurs moments.
Parks & Rec est la seule série pour laquelle il m'arrive de rire seul comme un con en repensant à une de leurs vannes. C'est formidablement bien écrit, dans la façon de lâcher une blague, c'est con dit comme ça, mais le timing est toujours impeccable.

Être drôle c'est bien. Être intelligent en plus de ça, c'est mieux. C'est le cas de cette série.
L'humour peut être une are redoutable pour envoyer quelques piques sur tel ou tel sujet et les scénaristes l'ont bien compris. N'oublions pas que l'histoire de la série tourne autour d'une femme qui essaye de se faire une place au sein dans le monde politique. C'est pas anodin, quand on sait que dès qu'une femme a un peu de pouvoir, ça fait parler. Il y a ça, plus bien sur le personnage de Ron Swanson (♥) qui ne se prive pas pour envoyer ses punchlines sur le monde du travail politique ou toute nourriture n'étant pas de la viande, ou tout ce qui se retrouve être inférieur selon sa vision du monde (Cats are pointless => https://www.youtube.com/watch?v=H8KXWL4al-g). Bref, tout ceci pour dire, qu'il y a une multitude de thèmes et de principes qui sont attaqués dans la série, qui prouve qu'être drôle, ne veut pas forcément pas dire être débile.

Mais cette série n'aurait pas été ce qu'elle est devenue sans un cast fantastique. Je l'ai cité plus haut, mais Nick Offerman, qui joue Ron Swanson (♥), possède un pouvoir comique immense. Même en dehors de son personnage, il suffit qu'il se mette à rire pour que je me mette à rire aussi. Sérieusement, ça ne vous fait rien ça ? => https://www.youtube.com/watch?v=rEGvrgZuUbA.
A côté de lui, il y a Chris Pratt, tu sais le mec des Gardiens de la Galaxie. Ben avant de faire le kéké pour Disney, ce mec c'est surtout un acteur qui fait rire, qui sait faire partager sa bonne humeur devant et en dehors des caméras (https://www.youtube.com/watch?v=OQhS2q7IHQM). Son personnage de grand enfant un peu débile est juste hilarant, et il lui apporte une telle dimension comique qu'il s'impose comme un pilier de la série.
Amy Poehler est dans le rôle de sa vie, têtue, obstinée et attachante, Aubrey Plaza déteste pour ne pas montrer qu'elle aime et c'est très bon, le duo Adam Scott/Rob Lowe qui arrive en cours de route amène litterally un vent de fraîcheur qui fais le plus grand bien et Rashida Jones semble avoir le seul personnage censé dans toute cette clique de grand tarés. On n'oubliera pas Tom Haverford et ses rêves exubérants de grandeur, et Gary/Garry/Larry/Terry qui est un running gag à lui tout seul, ainsi que Donna Meagle (Treat Yo Self !).
Et l'ultime saison est un hommage merveilleux à tous ces personnages qui ont fait de la série ce qu'elle est aujourd'hui. Quitte à laisser l'intrigue de côté, on s'applique surtout à bien conclure les histoires de ses personnages. Et encore une fois, elle est dans le vrai du début à la fin.

Parks & Recreation c'était (http://tinyurl.com/nv796dh) une oeuvre d'art. La sitcom qu'on ne voit pas venir, celle qui va t'attraper et ne va pas te lâcher jusqu'à ses ultimes secondes. La plus drôle jamais écrite ? Peut-être.
Ce qui est certain c'est qu'elle dégage un tel sentiment d'attachement pour ses personnages, qu'on ne peut pas rester insensible à cette petite bande de fous furieux. En tout cas, elle m'a ému, et je ne l'oublierai pas.
Merci pour ces 7 saisons fantastiques, promis on se reverra vite !

https://www.youtube.com/watch?v=_NbBGrBxRhs

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1992 fois
71 apprécient · 1 n'apprécie pas

Wahrgh a ajouté cette série à 4 listes Parks and Recreation

Autres actions de Wahrgh Parks and Recreation