Perdus dans le néant du scénario

Avis sur Perdus dans l'espace

Avatar notludovic
Critique publiée par le

Je sais pas vous, mais pour ma part si je devais me crasher sur une planète hostile, j'aimerais pas être entouré de la famille Robinson (qui cette fois-ci n'a pas échoué sur une île). Mais genre, vraiment pas. C'est la conclusion qui vous viendra à la fin de cette série dont la qualité est assez passable.

(vous venez de gagner 10h de votre vie)

Néanmoins si vous aimez la SF, vous serez probablement curieux, et chercherez à comprendre comment il est possible qu'en 2046 on puisse faire des voyages intergalactiques. Et vous serez déçus, car niveau rigueur scientifique, le scénario semble comme Cloverfield Paradox faire du name droping à gogo. Et puis ces enfants géniaux, ça colle pas. En fait rien ne colle dans cette série à la réalisation pauvre et au scénario familial. C'est de la SF à papa, et comme ses jokes, c'est assez mauvais, voire risible. Quoi que les jokes de papa c'est drôle dans le contexte.

Parlons d'abord du visuel, si quelques décors sont assez jolis et que certains effets spéciaux sont un peu bluffants, on serait dans le parodique parfois ça choquerait pas. Mettre une poule en plastique dans les premiers épisodes quand ils se déplacent, c'est assez grossier. Il me manque peut-être une donnée, peut-être que la série ne se prend pas au sérieux, mais j'en doute. Les combinaisons font assez toc, tout comme beaucoup d'éléments relatifs aux vaisseaux (y compris celui de notre ami "partie de tetris ambulante qui change de couleur"). Mais bon passons sur ça, sur la bande son aussi d'ailleurs car j'ai pas souvenir de cette dernière curieusement. Au delà de l'intro marquée space opera, le reste m'a totalement echappé.

Parlons du scénario une nouvelle fois, car je pense que le public de cette série B est un public familial avec le recul. Passez votre chemin amis amateurs de SF, car visiblement la physique traditionnelle s'est suicidée à la lecture des scripts, tout comme la logique. Pendant les 3/4 de la série on se demande comment des gens si prétendument brillants peuvent prendre des décisions aussi débiles (attaquer un glacier avec un couteau, même Rahan n'aurait pas osé). Mais bon ça doit bien plaire à un public car s'ils avaient tout de suite pris les bonnes décisions, la série était pliée en 5 épisodes. Et puis les méchants qui sont méchants puis en fait non puis si oh puis non, et puis en fait on sait plus. Les personnages sont assez plats et stéréotypés, avec de l'asiat de service etc etc. Le gamin génial de service et son copain robot. Mais bien-sur. Heureusement que la ptite Mina Sundwall (mention spéciale à sa doubleuse en FR, qui colle bien au personnage) et la moins ptite Taylor Russell semblent assez concernées par la série, car pour le reste c'est très moyen à mon humble avis. Et puis il y a cette manie incroyable d'avoir toujours du rebondissement toutes les 5 minutes, que ce soit pour un retournement de situation où le(a) méchant(e) arrive à s'en sortir, ou que les gentils arrivent à s'en sortir.
Ah si j'ai aimé un moment dans cette série (et qui me fait penser que tout ça c'est une vaste joke de papa SF): le moment où ils se disent des mots d'amour en ayant respiré de l'helium. Et c'est même pas de l'ironie, ça arrive vraiment.

Donc un scénario et une réalisation de série B (comme la série originelle on dirait bien), pas grand chose pour rattraper ça, à sa décharge cette série est une bonne épopée familiale, une espèce de télé réalité SF en 10 épisodes de 60 minutes. Avec Lost In Space, vous serez perdus dans les cliffhangers et les actions débiles des protagonistes si vous aimez la SF. Mais si vous désirez une épopée légendaire à des années lumières de la Terre, que vous aimez mettre votre cerveau de côté et que vous souhaitez partager des trucs de robots avec vos enfants, foncez. C'est une série très passable, mais peut-être un bon père de famille, US Marines ou dans le genre, pourra peut-être trouver ça intéressant. Il s'agit même pas de faire de l'elitisme scientifique ou pas, mais quand même les acteurs ne croient pas un traitre mot de ce qu'ils racontent... c'est juste pénible à regarder, à des années lumières d'Interstellar, Star Trek ou que sais-je!
A mon avis, il y aura une saison 2 si le succès est là... m'enfin ce sera trop DANGEReux pour moi de la regarder, je m'abstiendrais.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 870 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de notludovic Perdus dans l'espace