C’est tellement dommage

Avis sur Scum's Wish

Avatar Hanadolce
Critique publiée par le

Tout d’abord je tiens à préciser que j’ai lu le manga et que je n’ai pas regardé l’anime. Pour moi une œuvre doit être appréciée comme l’auteur a voulu la transmettre sans passer par une animation sublime ou des OST larmoyants.

De plus la version papier me semble davantage complet que le support anime.

Si la note que j’ai attribué à Kuzu no Honkai est si basse, c’est parce que je trouve que même si le thème du manga est une bonne idée, elle reste très mal exploitée.

Je m’explique, je n’ai pas « détesté » le manga à proprement parlé. Mais je n’ai pas réussit à l’apprécier à cause de nombreux points que je considère comme erronés.

Tout d’abord l’ambiance général du manga. Je penses que l’auteur voulait dépeindre la dépression, la souffrance d’un amour à sens unique et l’agonie dans laquelle on se trouve mais je trouve que c’est mit en scène de façon irréaliste pour des lycéens voir une très jeune lycéenne (Moka).

Je comprends le désir de vouloir combler l’absence en ayant des relations charnelles mais je trouve ça trop éloigné de la réalité d’un lycéen lambda. Évidement cela doit arriver mais je ne trouve pas que que ce soit bien d’éduquer ou du moins d’habituer les jeunes adolescents à voir des manga de la sortes en banalisant l’acte sexuel et en faisant croire que c’est normal de se taper tout le monde quand on va mal.

La réflexion des personnages est souvent intéressante, que ça soit sur la solitude, la tristesse, ou même le vide que l’on peut ressentir. Mais le fait que le monde des adultes et des « enfants » s’entremêlent rend le tout assez malsain je dois dire.

Il y’a aussi plusieurs problèmes avec les personnages de mon point de vue : très peu, voir aucun personnage n’est attachant.

Hana, qui est le personnage principale est lasse, molle et blasée. Même si c’est voulu car elle se doit de montrer ce qu’est la dépression amoureuse, c’est ennuyeux à suivre.
Ce que je veux dire c’est qu’objectivement à part les scènes de sexes, il ne se passe rien à son niveau. De plus où sont ses parents ? Je veux dire elle n’est pas seule, pourquoi affronte t-elle tout toute seule ? Ses parents sont totalement absents de l’histoire tout comme les parents des autres lycéens et je trouve ça invraisemblable.

Mugi, est l’alter ego d’Hanabi. Il ne veut pas prendre les devants par rapport à ses sentiments impossibles. Mis à part se mentir à lui même, tourner en rond et broyer du noir il n’a pas de rôle définit. Il sert également de chien à Hana ou Akane quand elles sont en manque.

Moka, c’est la loli clichée prisonnière de son image et qui veut changer mais pour on ne sait quelle raison elle ne peut pas. Elle n’est pas plus importante que ça.

La seule un tant soit peu intéressante est Sanae. Au début elle était extrêmement dépendante d’Hana, que ça soit physiquement ou sentimentalement. Elle était elle aussi un copié collé du personnage principal. Sans âme, vide d’intérêt.
À partir du moment où elle se résout à l’oublier elle devient intéressante mais complément sous développé et c’est dommage ! Elle faisait plus fille rebelle et forte et ça faisait du bien vu que personne dans ce manga ne voulait s’en donner la peine. A la fin elle semble plus sereine après sa rencontre avec une jeune fille qui semble ressentir la même chose qu’elle. C’est la seule qui vaut vraiment le coup et qu’on voit évoluer.

Et enfin Akane et Natsumi. Bon bah là je crois que c’est le ponpon. Entre la « sal*pe » qui ne pense qu’à détruire les autres, qui est détestable au possible et l’autre qui se fait prendre pour un con et qui en plus accepte l’adultère avec le sourire comme si c’était rien...

C’est là que j’ai su que c’était un très mauvais manga avec un scénario vraiment bateau, bancale et mal exploité.
Elle est belliqueuse juste pour être belliqueuse. Simplement par ennui. Pourquoi pas faire un personnage comme ça c’était intéressant, mais pour raconter quoi ?

Le seul point positif c’est qu’Hana et Mugi reconnaissent que tout ce qu’ils s’étaient promit et avaient fait était très toxique.
Je suis contente qu’au final ils ne se retrouvent pas tout de suite et qu’ils laissent faire le temps.

Voilà je trouve qu’on est loin du chef d’œuvre comme certains le décrivent.
Ils ont confondu complexe et compliqué. Le résultat est juste brouillon, mal exploité et très cliché.

Dommage l’intention était louable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 188 fois
2 apprécient

Autres actions de Hanadolce Scum's Wish