Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Stranger Things

Avatar Antevre
Critique publiée par le

Une fois n'est pas coutume, mon avis est fort loin d'être populaire sur cette série... Je ne l'ai pas détestée mais franchement, pour moi elle est à mille lieues de valoir les louanges que j'entends à son sujet.

Stranger Things... un gosse disparait dans une petite ville paumée des années 80. Ses potes nerds décident de tout faire pour le retrouver, aidés d'une fille de leur âge qui arrive à peu près en même temps que le garçon disparait. Cependant, il semblerait bien que tout ça ne soit pas très naturel...

Je le dis tout de suite : OUI j'ai perçu l'hommage, une bonne partie des références (si pas la plupart), ok. J'ai compris que c'était une série avant tout à prendre comme un coup de nostalgie dans ta face (et si jamais je ne l'avais pas capté, le générique très - trop ? - rétro aura achevé de me mettre les points sur les i). Et je l'annonce d'emblée, pour moi cela constitue un défaut de la série : à force de vouloir être trop littéral dans son hommage, elle finit par n'être qu'une coquille vide. Un concentré de clichés collés bout à bout pour faire madeleine de Proust. Et ça, ça m'énerve.

Ca m'énerve d'autant plus que la série a des défauts objectifs que l'on retrouve trop peu souvent évoqués. Je pense en particulier à deux points : les énormes facilités scénaristiques qui jalonnent la série (et en particulier le dernier épisode qui contient à peu près tous les ingrédients de la fin facile, avec la disparition d'un personnage en mode tire-larme - non je considère pas ça comme un spoil -, les flashbacks de caractérisation, la baston finale, l'happy ending avec une fin ouverte, la scène miroir du premier épisode... Et j'en passe (et c'est pas une expression, il y a un paquet d'autres clichés de ce style rien que dans cet épisode). Tout ça mis bout à bout ça donne... rien ? C'est tellement classique sans pour autant être particulièrement réussi que ça m'a complètement sorti de l'épisode. En plus, l'effet d'accumulation donne juste un sentiment de foutage de gueule.

Le second point, c'est le jeu d'acteur qui est... très inégal. Et je ne parle pas seulement des enfants (qui font de gros efforts et qui sont souvent justes, mais pas tout le temps, loin de là), mais aussi des ados (oh God, entre monsieur n'a-qu'une-expression, la love interest agaçante et le con arrogant qui a pas l'air vraiment arrogant mais juste con... please) et même des adultes (le shérif connait aussi la maladie de la monoexpression et la mère est tellement tout le temps en train de chialer qu'à force ça ressemble plus à rien). En fait finalement, justement, les enfants sont ceux qui jouent encore le mieux, et ils ont l'excuse de l'âge pour les quelques fausses notes. Ca et le caractère unidimensionnel de leurs personnages (bah oui forcément c'est des personnages-hommages, et chez les enfants c'est surtout des personnages-fonctions, t'as le héros, le sceptique, le relou et la fille magique)...

Je citerai quand même un autre défaut que je trouve plus excusable mais qui est quand même gênant : la qualité des effets. En particulier, le monstre qui ressemble à de la cgi dégueulasse et les effets d'armes à feu qui sont vraiment très médiocres. C'est dommage, on a de bonnes idées pourtant, à l'image des guirlandes, de la télékinésie assez efficacement rendue ou des apparitions du monde à l'envers (déjà oublié son vrai nom).

Outre tout cela, si je me suis pas vraiment ennuyé pendant les premiers épisodes (l'effet hommage fonctionnait bien), j'ai commencé à sérieusement décrocher dans les derniers. La faute à un manque d'enjeux, qui se sont perdus entre les side stories romantiques, et de la trop grande prévisibilité de l'ensemble.

Je pense qu'une personne totalement subjective peut prendre complètement son pied devant cette série, et qu'une personne qui n'a jamais été exposée à du Stephen King, du Steven Spielberg, qui n'a pas grandi avec les Goonies et qui n'a pas tout dévoré de Charlie à Simetierre en passant par Salem ou Différentes Saisons pour n'en citer que quelques-uns sera certainement charmée par la découverte de ce type d'univers, mais franchement, moi passée la bonne surprise du début, je n'y ai vu qu'une redite faiblarde de thèmes et univers qui ont été traités bien mieux à de nombreuses reprises par le passé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7010 fois
48 apprécient · 11 n'apprécient pas

Autres actions de Antevre Stranger Things