Affiche Suburgatory

Critiques de Suburgatory

Série de (2011)

Un peu moins déjantée que Raising Hope mais plus originale que Cougar Town.

Suburgatory est l'exemple-type de la question qu'on peut se poser au sujet des séries comiques américaines : comment exister à l'écran quand des poids lourds comme How I met your mother, The Big Bang Theory ou Mon Oncle Charlie cannibalisent toute l'attention ? Un peu comme Cougar Town ou Raising Hope, la solution de Suburgatory est d'aller taper un peu à côté des cibles de ces locomotives... Lire l'avis à propos de Suburgatory

11 1
Avatar Le Blog Du Cinéma
6
Le Blog Du Cinéma ·

Sympa tout plein

Suburgatory n'est assurément pas de ces séries qui deviennent cultes. Mais c'est, en revanche, une de ces séries qui restent un peu dans votre cœur. Parce que Suburgatory n'a jamais la prétention de faire quelque chose d'ambitieux, d'original, d'énormément drôle, ou d'énormément fort en émotion. On navigue un peu dans cette série le cœur léger, sans se prendre la tête. On rigole souvent... Lire l'avis à propos de Suburgatory

3
Avatar Kousei
7
Kousei ·

non... pas rigolo

mmmh je sais pas si c'est parce qu'en lisant des critiques sur ce site et d'autres sites je m'attendais à un truc correct mais j'ai été déçue... franchement il n'y absolument rien d'original ni de vraiment drôle. Je suis allée jusqu'à l'épisode 4 en espérant être distraite mais nooon. Je trouve les personnages conventionnels... Le sexisme "drôle" habituel... L'héroïne m'a un peu rappelée... Lire la critique de Suburgatory

3
Avatar elena
4
elena ·

Critique de Suburgatory par Prune

Le pitch m'a tout de suite donné envie de voir cette série : une fille 100% de la Grande Pomme se voit envoyer de force, comme punition, en banlieue... Au final, Tessa est enjouée et blasée à la fois, elle essaye de se faire un trou comme elle peut, sans pour autant se renier. Les épisodes sont bons, le duo père fille marche très bien et les personnages secondaires tous névrosés sont très drôles.... Lire l'avis à propos de Suburgatory

Avatar Prune
7
Prune ·

Critique de Suburgatory par Gallifreys

J'étais pas super emballée, et j'y suis allée à reculons, parce que soyons honnêtes, le speech c'est du revu et du déjà vu, mais c'est vraiment pas mal. Le personnage principal est sympathique, bien qu'elle commence un peu à me fatiguer, mais les personnages secondaires sont bien plus intéressant. Par contre, il faut pas se mentir, c'est bourré de clichés, mais le fait que ce soit en format 20... Lire l'avis à propos de Suburgatory

Avatar Gallifreys
6
Gallifreys ·

j'adore

Le ton ironique, le relâchement, une bonne série qui me fait rire car, je n'ai pas besoin de réfléchir ou de me remettre en question (eh oui, pas du tout à la desperate) ! Je peux souffler, me dire que c'est un petit monde parfait qui ne tourne pas très rond et qui m'enchante ! Lire l'avis à propos de Suburgatory

Avatar lgrein
7
lgrein ·

Critique de Suburgatory par KromaXamorK

Cette série est complètement irréelle, c'est fondé sur pas mal de clichés et stéréotypes poussés à l'extrême et qui sont souvent dépeints dans pas mal de productions américaines et en suivant les aventures de Tessa, au fil des épisodes, on se prend d'affection pour des personnages qui paraissaient totalement superficiels au tout début. En gros, j'ai une tendresse particulière pour cette série... Lire la critique de Suburgatory

1
Avatar KromaXamorK
7
KromaXamorK ·

Critique de Suburgatory par germanou

Suburgatory est une sitcom qui ne se prend pas la tête. George Altman, père divorcé, décide de déménager avec sa fille Tessa, new-yorkaise pure souche, dans la banlieue de New York. Le titre, porte-manteau entre "Suburbs" et "Purgatory" annonce la couleur : pour Tessa, la banlieue, c'est l'enfer. Tessa nous raconte donc sa nouvelle vie et son intégration progressive à Chatswin, banlieue bourrée... Lire l'avis à propos de Suburgatory

1
Avatar germanou
7
germanou ·