Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Bande-annonce
Affiche Texhnolyze

Texhnolyze

(2003)

Tekunoraizu

12345678910
7.6
  1. 4
  2. 7
  3. 12
  4. 12
  5. 17
  6. 33
  7. 100
  8. 112
  9. 80
  10. 116
  • 493
  • 88
  • 904
  • 57

La ville de Lux, construite dans les profondeurs de la Terre, est devenue "une cité abandonnée" depuis que la surface l'a oubliée. Ses habitants y vivent dans la peur et le désespoir tandis que les gangs dirigent la ville. Ceux-ci contrôlent également la "Texhnolyze", une technologie qui permet de...

Casting : acteurs principauxTexhnolyze

Casting complet de l'anime Texhnolyze
Premiers épisodes
  • S01E01 Stranger
    screenshots Stranger
  • S01E02 Forfeiture
    screenshots Forfeiture
  • S01E03 Texhnophile
    screenshots Texhnophile
Dernier épisode diffusé : S01E22
Match des critiques
les meilleurs avis
Texhnolyze
VS
Postcyberpunk ?

Texhnolyze est l'exemple type d'une production qui débute à la perfection : dés le générique – digne des meilleurs morceaux de Klute et Spahn Ranch – le spectateur se voit littéralement happé, prisonnier de cette ambiance située au carrefour de Blame! (Tsutomu Nihei ; 1998) et d'Avalon (Mamoru Oshii ; 2001) revus par un Studio 4°C sous acide, et merveilleusement servie par une bande-son omniprésente qui ne va pas sans rappeler Eraserhead (David Lynch ; 1977) – mais à la sauce purement indus...

12
Mouais

Une oeuvre majeur du cyberpunk dans l'animation japonaise, Yoshitoshi Abe au staff, un générique qui met dans l’ambiance, tout pour me plaire, et finalement... Mouais. L'anime commence avec un première épisode excellent, on découvre un univers obscure retranscrit par une bonne direction artistique, un personnage principale solitaire qui intrigue et une violence très bien mise en scène. Après quelques épisodes l'anime deviens assez sombre, le personnage principale souffre, un monde mafieux... Lire la critique de Texhnolyze

1

PostsTexhnolyze

Critiques : avis d'internautes (12)
Texhnolyze
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Walking through the empty age

Texhnolyze fait partie des œuvres relativement peu connues, pas spécialement faciles d'accès, qu'on ne sait pas comment aborder mais qui continuent de nous hanter même des années après leur visionnage lors de pensifs flashbacks mentaux légèrement mélancoliques. Je ne suis pas du tout fan de la violence gratuite (à la Akira), donc les premiers épisodes ont été quelque peu difficiles à suivre... Lire l'avis à propos de Texhnolyze

11 1
Avatar Ruzgfpegk
9
Ruzgfpegk ·
Critique de Texhnolyze par kloh

Malgré un rythme relativement lent (on passe à peu près la moitié des épisodes à voir la mise en place progressive des pièces du puzzle, et c'est environ à la moitié de la série que le scénario s'enclenche réellement) qui laisse perplexe pendant un moment, on se rend compte de toute l'ampleur de l'histoire une fois tous les épisodes visionnés et c'est presque seulement à ce moment là que l'on se... Lire l'avis à propos de Texhnolyze

2
Avatar kloh
7
kloh ·
Découverte
Lorsque le ciel représente l'enfer, le paradis se trouve sous-terre

Je me retrouve bien malin face à un anime aussi complexe, et faut dire que sa complexité est à l'image de son univers, riche, mystérieux, fou. Je l'ai visionné deux fois, et les thématiques qui y sont développées sont autant de mystères pour moi que je ne peux tout décortiquer en une seule critique. Nous allons à la fois comprendre ce qu'est Texhnolyze, mais dénoncer ce qu'il veut nous... Lire la critique de Texhnolyze

5
Avatar Henzo
9
Henzo ·
"Please. Just kill me."

De toutes les séries animées, Texhnolyze en demeure peut-être le récit le plus profond des démons de la psyché humaine, et certainement l’une des fresques les plus tristes, belles et envoûtantes. Sa réalisation dotée d’une forte emphase artistique restitue à merveille une ambiance immersive, consolidée par d’excellents thèmes musicaux, la mise en scène brillant également par sa force... Lire l'avis à propos de Texhnolyze

7 1
Avatar Phaedren
10
Phaedren ·
Un éclair foudroyant

La théologie enseignait volontiers que si tout commença dans un jardin, tout finirait dans une ville. On pense bien entendu à Jérusalem, édifice du génial Créateur, cité céleste et lieu de rédemption d'une humanité aux nobles espoirs ; mais la ville peut encore être le centre du vice, là où les hommes bâtirent l'horrible tour de Babel. Bien opposée à Jérusalem est la ville de Lux,... Lire la critique de Texhnolyze

6
Avatar Tapiel
10
Tapiel ·
Toutes les critiques de l'anime Texhnolyze (12)
Bande-annonce
Texhnolyze
Vous pourriez également aimer...