Altered Carbon
6.6
Altered Carbon

Série Netflix (2018)

Voir la série

Une bonne note car un très bon moment passé, mais de nombreuses critiques structurelles :


LES POINTS POSITIFS :


=> Les effets spéciaux et le visuel global sont la vraie force de la série. Je sors de Justice League et croyez le ou non, mais il y a plus de 200 millions de budget d'écart entre un film de moins de 2h et une série de plus de 8h. Altered Carbon l'emporte haut la main, et voir une série aussi réussie rappelle forcément les gros succès de Game of Thrones et de Westworld. Mais encore plus que d'avoir posé les biffons sur la table, Netflix a engagé un vrai travail visuel (qui justement manque énormément à Justice League) qui donne le ton et soutient le film. On frôle le 10 sur 10 au niveau des costumes, de l'animation, des effets spéciaux, et de petits détails visuels en arrière plan qui font frétiller de plaisir.


=> La reprise de l'univers SF quasiment copié coller du dernier Blade Runner est un bon choix payant. On a beau dire ce qu'on veut sur l'avènement des séries, Hollywood fait toujours la loi et dicte les tendances. Alors oui, Altered carbon copie, mais il le fait bien, et se permet de développer plus l'histoire et les personnages que ce qui est possible dans un film. Après la réussite du film de Denis Villeneuve, j'avais vraiment envie de voir une série s'attaquer à cet univers. C'est donc choses faite.


=> Le rythme est plus que correct, et les épisodes s'enchainent bien sans temps mort. La patte Netflix est bien là, on ne regarde pas une série mais un long film découpé en 10 parties. C'est un petit point positif, certes, mais c'est finalement celui qui me permet de donner cette haute note à cette série, malgré les grosses critiques qui vont suivre :


LES POINTS NEGATIFS :


=> Le casting laisse à désirer : quand on choisit Joel Kinnaman comme tête d'affiche, qui a quand même à son actif le jeu monolithique de Suicide squad et de robocop, c'est une bonne idée si on veut en faire un robot (j'y ai cru un moment), moins s'il faut le voir verser des larmes ou exprimer des sentiments. Je suis un peu vache avec lui car tout n'est pas à jeter dans sa prestation, mais pour moi il est malheureusement catalogué. James Purefoy cabotine et est un vrai délice dans ce rôle, mais heureusement qu'on ne le voit pas plus car il semble tourner en rond et ne pas comprendre son personnage. Martha Higareda est celle qui s'en sort le mieux avec Chris Conner (l'IA), malgré quelques errements sur la fin. Le reste du cast est très moyen, comme non concerné.


=> L'enquête tombe à plat. Alors que la série réussit parfaitement à faire monter la pression et à faire croire en ses personnages malgré un jeu d'acteur approximatif, avec en point d'orgue l'épisode 4 incroyable de tension, la série opère un tour à 180 sur elle même en s'intéressant tout d'un coup plus au passé des personnages qu'à leur présent. L'enquête principale n'a alors plus de sens, et la pause de presque 3 épisodes avant le dénouement nous fait perdre l'intérêt et le fil du récit. Vraiment dommage car on n'arrivera pas à recentrer dans une enquête si complexe (et pourtant j'ai bine-watché la série). La résolution de l'enquête sera fait rapido presto dans les 10 dernières minutes du dernier épisode, alors que tout est déjà fini et plié. Plus d'enjeux = plus de ressenti = plus d'intérêt. Qui plus est, on ne voit vraiment pas quelle suite pourrait être donnée à cette saison 1.


=> La voix off omniprésente : le sujet traite entre autre d'absence du divin, de l'homme qui aurait remplacé Dieu, une voix off aurait pu être un bon parallèle, une idée décalée pour le faire intervenir, à la place on a notre personnage principal et sa voix raillée qui nous lit des phrases de biscuits chinois en continu à toutes les transitions de scènes...


=> La série n'adapte pas les principaux thème du livre à savoir le politique politique (pourtant au coeur de l'enjeu avec les négociations à l'ONU en fond) et surtout la guerre de religion entre les nantis immortels et les pauvres croyants. À la place elle en fait des caisses sur deux histoires d'amour nan gnan successives dont on se serait fort bien passé et une guerre fratricide qui plombe à elle seule la série.


En conclusion, une série agréable à voir qui arrive à nous embarquer pour un très joli voyage, mais qui échoue à s'élever au niveau de mastodontes comme GOT et Westworld, en décidant de la jouer petit bras sur ses ambitions narratives et de casting. Dommage.

Jb_tolsa
7
Écrit par

Créée

le 17 févr. 2018

Critique lue 343 fois

1 j'aime

3 commentaires

Jb_tolsa

Écrit par

Critique lue 343 fois

1
3

D'autres avis sur Altered Carbon

Altered Carbon
Sarakyel
4

Une belle enveloppe vide

Le roman Carbone Modifié relate une enquête complexe aux forts enjeux moraux et sociaux, qui se déroule dans un univers fascinant où la transhumanité a rendu obsolètes les concepts tels que le...

le 3 févr. 2018

60 j'aime

17

Altered Carbon
boomba
7

Thriller intemporel sur décor de SF

Je suis allée au bout de la saison 1: si j' m'étais arrêtée aux 3 ou 4 premiers épisodes, ma critique et ma note auraient été bien plus amères. Mais il faut lui reconnaitre ses qualités, c'est une...

le 6 févr. 2018

44 j'aime

14

Altered Carbon
Velvetman
7

Mind in the shell

Avec ses allures de grands blockbusters hollywoodiens, la nouvelle série de Netflix, Altered Carbon, est une réussite. Même si le résultat n’est pas toujours très finaud, la série arrive parfaitement...

le 19 févr. 2018

42 j'aime

3

Du même critique

Benedetta
Jb_tolsa
4

Tétouffira

C'est Brigitte. Elle est vive d'esprit, et au moyen âge, les filles vives d'esprit finissent violées ou au bûcher. Habile, son père la sauve de ce destin tragique et la place dans un couvent contre...

le 6 janv. 2023

55 j'aime

30

Les Banshees d'Inisherin
Jb_tolsa
5

L'âne de la colère

Si j'ai été convaincu par les précédents films de Martin McDonagh (surtout par ses 7 psychopathes), je lance sa dernière production grâce au bouche à oreille, sa note excessive sur senscritique et ce...

le 22 déc. 2022

48 j'aime

28

The Marvels
Jb_tolsa
4

Les Avengers de Wish

Sale temps pour les super héros : Depuis la mort de Thanos et les déboires judiciaires de Jonathan Major, la grève des scénaristes (ah bon, il y avait des scénaristes?), les films du MCU ont perdu...

le 8 nov. 2023

46 j'aime

25