Gné gné gné regardez-moi j'ai un bras bionique...

"Tu vas voir, cet anime est vraiment très bien, les thèmes qu'il aborde sont intéressants et vachement adultes. Genre tout le truc avec l'esclavage des lolis qui est poussé assez loin".


Voilà comment m'a été vendu Black Bullet. Du coup je me disais que j'allais voir un truc assez subversif.


Hé bah, on a pas la même définition de "subversif", car ce machin l'est autant que La Soupe au Choux (qui lui, est meilleur soit dit en passant).


Je vais pas commencer à cracher allègrement sur l'oeuvre, car y a du bon comme du moins bon, qui dans l'ensemble nous fournis un anime passable. Le scénario de départ est quand même bien fade : notre Terre après une pseudo-apocalypse causée par des monstres géants ( et chiants à mourir) voit l'évolution du jeune Rentaro dans son rôle de milicien, se battant contre ces satanés gloubiboulga d'effets spéciaux.


Encore un anime apocalyptique ? Désolé ma bonne dame mais va falloir vous y habituer depuis le succès de L'Attaque des Titans.


Néanmoins, il y a pas mal d'aspect que je peux difficilement critiquer ici :



  • L'ost plutôt pas mal

  • L'animation propre, nette et moderne.

  • Quelques personnages non dénué d’intérêts (comme Mr. Masquecliché, bon ok il disparaît après 3-4 épisodes pour revenir vers les 2 derniers de la série mais, hé, personne n'est parfait)

  • Et puis quelques scènes bien pensées (scènes dramas, mort de lolis, tout ça tout ça)


Mais le tout reste quand même gâché par des clichés d'une LOURDEUR incroyable. Et vas-y que le héros, il a trop des pouvoirs cheatés mais qui témoignent de son passé sombre ; et vas-y qu'il se constitue un bon petit harem des familles (avec deux lolis dans le lot, et oui je hais les lolis) ; et vas-y qu'il a une amie d'enfance dont il est amoureux ; et vas-y qu'il te sort des tirades niaises à souhait et aussi profond qu'un pédiluve, sur le fait que défendre ceux qu'ils aiment c'est important tu vois?


Oui, pédiluve, tu as bien lu.


En gros Black Bullet, c'est comme une bon pot-au-feu à l'ancienne que t'aurais servi mamie, sauf que comme tu es un petit con ingrat, tu trouve que ça fait pas assez jeune, du coup tu rajoute de la chantilly, du sucre et des morceaux de pommes ; enfin, des trucs qui vont adoucir le tout et qui plaisent à un grand nombre. Sauf que le résultat est dégueulasse.


Si ça c'est pas de la poésie profonde. Plus qu'un pédiluve en tout cas.


Conclusion: Black Bullet?... Oubliable.... autant que le pédiluve de ta piscine municipale

Le 13 février 2017

5 j'aime

2 commentaires

Black Bullet
Muffalo
4
Black Bullet

Gné gné gné regardez-moi j'ai un bras bionique...

"Tu vas voir, cet anime est vraiment très bien, les thèmes qu'il aborde sont intéressants et vachement adultes. Genre tout le truc avec l'esclavage des lolis qui est poussé assez loin". Voilà comment...

il y a 6 ans

5 j'aime

2

Black Bullet
JadeBlue
6
Black Bullet

Trop Court...

Infos générales: Genre- Seinen, sf, action, dystopie Studio- Kinema Citrus (Tokyo Magnitude 8.0, Code Breaker, Barakamon, Made in Abyss) Episodes- 13 épisodes Diffusion- 2014 Musique- Shiro Sagisu...

il y a 5 ans

4 j'aime

Black Bullet
RentaroKun
9
Black Bullet

Critique de Black Bullet par RentaroKun

Je recommande cet animé ! Un de mes coups de coeur pour ma part ! Les combats sont énormes, l'histoire assez distrayante et l'amitié de nos 2 héros attachantes ! Chaque fin d'épisode m'énerve car tu...

il y a 8 ans

2 j'aime

2

Triage X
Muffalo
2
Triage X

Triage des déchets

Au début, je suis tombé dessus par hasard sur Crunchyroll, j'ai donc décidé de regarder la fiche SensCritique pour avoir un aperçu. L'anime apparaît dans la liste des pires animes japonais.... Ah. Ça...

il y a 6 ans

5 j'aime

The Testament of Sister New Devil
Muffalo
2

Si je voulais voir un type tripoter ces sœurs, je serais parti dans le nord.

De un : Désolé pour ce titre un brin putassier et très offensant, je le conçois, envers notre chère population septentrionale. De deux : J'annonce la couleur: Oh putain ça va chier des marmottes par...

il y a 6 ans

4 j'aime

5

Inferno Cop
Muffalo
9
Inferno Cop

Inferno Cop, ou l'équation par a+b que gros budget ≠ volume de couilles

En août 2011, d'anciens membres du prestigieux studio Gainax, décident de fonder le studio d'animation Trigger, et recrutent par la même occasion, une flopée de jeunes talents. Parmi les fondateurs,...

il y a 7 ans

4 j'aime