Danganronpa 3: The End of Hope's Peak Academy Side: Despair

Danganronpa 3: The End of Kibōgamine Gakuen - Zetsubō-hen

2016

328

56

28

20

6.4

Anime (mangas) de Kazutaka Kodaka et Seiji Kishi · 1 saison (Terminée) · 25 min · 14 juillet 2016

Diffuseur : Tokyo MXGenres : Épouvante-horreur, Action

Pays d'origine :

Japon

Groupe :

Danganronpa
Casting complet et fiche technique

Second volume de l'anime Danganronpa 3: The End of Hope's Peak Academy ayant pour but de clore l'arc Hope's Peak Academy, il remonte jusqu'aux origines de la saga, on y suit le passé de la classe 77 et plus particulièrement celui d'Hajime Hinata.

Hello Again, Hope's Peak High School

S1 E1

Hello Again, Hope's Peak High School

Hello Again, Hope's Peak High School

S1 E1

Hello Again, Hope's Peak High School

My Impurest Heart for You

S1 E2

My Impurest Heart for You

My Impurest Heart for You

S1 E2

My Impurest Heart for You

Dernier épisode diffusé : S1 E12

SirForce

SirForce

Moi aussi j'ai adoré qu'on me refoute la même scène incohérente et osef de l'épisode 7 au moins 40 fois dans les épisodes d'après

il y a 5 ans

Escavan

Escavan

Oh la la cet épisode 10... Je sais même pas quoi dire...

il y a 5 ans

Skudd
6
Rod Vid

Critique positive la plus appréciée

Du fan service pur et dur

Danganronpa 3 : Despair Arc est très clairement une série d’animation japonaise crée pour combler les trous scenaristiques entre le premier et le deuxième jeu. Étant fan de ces derniers et étant...

il y a 5 ans

Stiod
5
Stiod

Critique négative la plus appréciée

C'est facile, dispensable, mais c'est cool

Petite précision: SI VOUS N'AVEZ PAS JOUE A DANGANRONPA 2, VOIR CET ANIME EST INUTILE! Cela étant dit: Cet arc a deux fonctions: - Faire un préquelle à Danganronpa 2. - Donner des infos utiles pour...

il y a 3 ans

Shirenai
8
Shirenai

Critique de par Shirenai

Une des critiques que j'ai entendues à propos de cet anime est qu'il est edgy, par rapport aux jeux. Je comprends totalement cette critique et je vois pourquoi elle peut lui être faite. N'empêche que...

il y a 4 ans