Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Hollywood
6.8
Hollywood

Série Netflix (2020)

Voir la série

Et si on réécrivait l’histoire d’Hollywood ?

Ryan Murphy et Ian Brennan signent une nouvelle mini-série de 7 épisodes de 44 à 57 minutes, cette fois sur Hollywood dans les années 50-60, produite par Netflix.


Cette série est un cocktail à la « Murphy » qui rassemble un excellent casting (Patti LuPone, Dylan McDermott, Laura Harrier, David Corenswet, Darren Criss, Queen Latifah, Rob Reiner…) et un concept qui fonctionne parfaitement.
Toutes les thématiques, notamment la différence, le racisme, l’homosexualité… sont des thèmes que Ryan Murphy et Ian Brennan traitent dans leurs différents projets de séries et films depuis ces dernières années. Il s’agit d’une fiction fantasmée de ce qui aurait pu se passer dans l’évolution de l’histoire du cinéma américain. Cela peut être vu comme un miroir de notre époque. Cette dernière est témoin malheureusement d’un combat continuel au sujet de la tolérance, il n’est toujours pas gagné de nos jours.
Le choix des acteurs et les scénarios de cette dite période étaient caricaturaux dans le milieu du cinéma. La série représente également l’impact sociétal transmis par le cinéma à propos de l’ouverture d’esprit et évolutions des mœurs à travers le public que nous sommes.
La difficulté pour devenir un acteur, scénariste et réalisateur est évoquée également à travers le suivit des différents personnages.
La série met en scène une partie sur les difficultés du métier exercé par les producteurs et le pouvoir qu’ils possèdent, ainsi que l’impact sur les décisions qu’ils prennent. Elle utilise un scénario et une mise en scène classique, très hollywoodienne. Nous en avons l’exemple avec les « violons » utilisés dans des séquences sentimentales, dramatiques, afin de renforcer l’émotion. Ils font partie des archétypes du cinéma d’ Hollywood.


Une fois de plus Ryan Murphy et Ian Brennan arrivent à trouver un bon équilibre pour divertir le grand public et transmettre leurs thématiques.

solitaire
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 5 mai 2020

Critique lue 1.8K fois

6 j'aime

solitaire

Écrit par

Critique lue 1.8K fois

6

D'autres avis sur Hollywood

Hollywood
ClémentRL
1

Critique de Hollywood par Clément en Marinière

Depuis que Tarantino en a fait son nouveau cheval de bataille, le révisionnisme a le vent en poupe. Pas tout à fait dystopie, puisqu'il place le basculement historique à l'embouchure de son récit...

le 7 mai 2020

22 j'aime

2

Hollywood
Edo
5

Plaisir coupable... trop coupable

Parmi les points positifs, citons que la série est prenante et agréable à regarder. Ce qui la gâte au point de la rendre franchement dérangeante est sa fin, donc SPOILERS AHEAD.

Par

le 8 mai 2020

17 j'aime

1

Hollywood
Cortex69
9

Critique de Hollywood par Cédric Moreau

Nip/Tuck, Glee, Americain Horror Story, The Politician (entre autres) : Ryan Murphy a depuis longtemps fait ses preuves dans le monde des séries. Aussi, lorsque Netflix a annoncé avoir signé un...

le 2 mai 2020

14 j'aime

Du même critique

Six pieds sous terre
solitaire
10

Critique de Six pieds sous terre par solitaire

Série philosophique Réflexions sur la mort, la famille, l’amour, le sexe, les drogues, les arts, la folie… Bref la vie tout simplement. Cette série traite tous les sujets de l’existence humaine, que...

le 12 août 2013

9 j'aime

Hollywood
solitaire
8

Et si on réécrivait l’histoire d’Hollywood ?

Ryan Murphy et Ian Brennan signent une nouvelle mini-série de 7 épisodes de 44 à 57 minutes, cette fois sur Hollywood dans les années 50-60, produite par Netflix. Cette série est un cocktail à la...

le 5 mai 2020

6 j'aime

Dark Shadows
solitaire
8

L'amour impossible

L'amour, la concurrence commerciale, la protection familiale, le gothique, le rock... Tous cela et même encore plus donne « Dark Shadows » un film qui mêle le comique et le fantastique (association...

le 13 mai 2012

5 j'aime