En 4 épisodes d'environ une heure chaque, cette mini-série documentaire revient avec détail sur cette histoire absolument hallucinante. Je ne refais pas le topo ici, soit vous connaissez ça par coeur, soit je vous oblige immédiatement à aller voir cette merveille disponible sur le replay de France TV, mais juste pour refixer le cadre, un couple, Myriam Badaoui et de son époux Thierry Delay, viole régulièrement ses 4 jeunes garçons (et visiblement 8 autres enfants du voisinage dont la série ne parle pas), et fait participer un autre couple à cette horreur. Très vite quand l'affaire explose, Badaoui annonce que plein d'hommes du quartier participent à ces orgies, 17 inculpés au total, dont un prêtre-ouvrier, un magistrat..., et les enfants, influencés par les parents, tiendront le même discours. C'est l'une des affaires criminelles les plus tragiquement célèbres de notre temps, notamment à cause du jeune juge inexpérimenté Burgeaud, persuadé de démantelé un vaste trafic pédophile allant jusqu'à la Belgique et au meurtre d'une enfant, et refusant de reconnaitre qu'il faut fausse route. Plusieurs innocents feront jusqu'à 4 ans de prisons et l'enquête, l'ensemble de l'affaire même, est l'une des erreurs judiciaires les plus hallucinantes de notre temps, même si elle ne fait pas oublier qu'il y a quand même au départ de l'histoire une vérité, celle de ces deux couples violeurs et pédophiles et du mal qu'ils ont fait à ces enfants. Voilà pour le contexte. La série revient bien évidemment là-dessus avec tous les détails nécessaires pour comprendre et analyser l'affaire dans le détail, mais ce qu'il y a d'hallucinant dans cette série, c'est sa mise en scène. Les auteurs ont opté pour la reconstitution des faits avec acteurs associée à des témoignages face caméra de tous ceux qui ont accepté de le faire : essentiellement des innocents condamnés à tort, les avocats, et l'un des enfants violés (l'un des 4 enfants des deux criminels) aujourd'hui âgé de 27 ans, et qui à l'époque a lui aussi accusé des innocents. Quel courage de venir aujourd'hui témoigner. La série s'ouvre sur un vaste plateau de tournage où toutes les pièces importantes sont reconstituées, on voit d'emblée l'envers du décor, les rails de travellings, les postes de maquillage et les comédiens qui répètent les rôles terribles qu'ils vont avoir à jouer. Les auteurs nous montrent l'envers du décor, pour bien accentuer la différence entre la vérité et la reconstitution des faits. Mais, là où cela devient absolument génial et vertigineux, c'est que sur ce plateau débarquent les vrais accusés innocentés, hommes aux vies brisées, et ils y rencontrent les acteurs qui vont jouer leur rôles, parlent avec eux, brisant ainsi cette frontière entre le réel et le cinéma pour générer une zone inédite et fascinante, un espace où toute la série se joue et tire son identité, son originalité et sa force. Par exemple, nous suivons une scène dans le bureau du juge de confrontation entre deux parties. Il y a un acteur qui joue le rôle d'un accusé, qui joue son rôle, et dans le fond de la pièce il y a la vraie personne, qui va si nécessaire intervenir, commenter, accentuer, et bien évidemment intensifier et valider l'ensemble de par sa présence. C'est fou. Déstabilisant pendant les dix premières minutes, et très vite le procédé nous semble génial, inédit, jamais vu, et s'impose comme la meilleure des façons de fictionnaliser le réel sans rien lui ôter, conserver sa force et sa vérité. Et quand, en plus, c'est sur un sujet aussi fort, aussi terrible, aussi tragiquement célèbre, la force du procédé en est encore décuplée. Chef-d'oeuvre.

FrankyFockers
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 21 mars 2023

Critique lue 148 fois

2 j'aime

3 commentaires

FrankyFockers

Écrit par

Critique lue 148 fois

2
3

D'autres avis sur L'Affaire d'Outreau

L'Affaire d'Outreau
Oskad
1

une déception!

c'est un documentaire qui dénonce une justice tout le doc tourne autour des acquittés et leurs avocats et les victimes ? la vérité ? Ca part dans tous les sens documentaire est tout simplement...

le 2 févr. 2023

3 j'aime

1

L'Affaire d'Outreau
FrankyFockers
10

Critique de L'Affaire d'Outreau par FrankyFockers

En 4 épisodes d'environ une heure chaque, cette mini-série documentaire revient avec détail sur cette histoire absolument hallucinante. Je ne refais pas le topo ici, soit vous connaissez ça par...

le 21 mars 2023

2 j'aime

3

L'Affaire d'Outreau
CinemAd
8

Critique de L'Affaire d'Outreau par Adrien Beltoise

20 ans après la sordide affaire d'Outreau et la débâcle judiciaire qui l'a suivie, France 2 fait le choix courageux de proposer en prime-time ce docu-fiction en quatre épisodes.Courageux car, à une...

le 29 mars 2023

1

Du même critique

Forever Changes
FrankyFockers
10

Critique de Forever Changes par FrankyFockers

La carrière de Love n'aura duré que de 1965 à 1970. Un bien court moment, mais qui marquera à jamais l'histoire de la musique rock et qui fera du groupe le plus grand représentant du psychédélisme...

le 24 avr. 2012

67 j'aime

10

Body Double
FrankyFockers
10

Critique de Body Double par FrankyFockers

Pourquoi ce film est-il si important dans l'histoire du cinéma moderne ? Voici une question qui mérite d'être analysée, comme il convient aussi de s'arrêter quelque peu sur le cas Brian de Palma, le...

le 23 avr. 2012

59 j'aime

4

Le Charme discret de la bourgeoisie
FrankyFockers
10

Critique de Le Charme discret de la bourgeoisie par FrankyFockers

Sorti sur les écrans en 1972, Le Charme discret de la bourgeoisie se situe en plein milieu de la période française de Bunuel, sa dernière et aussi l'une de ses plus intéressantes. L'âge n'a jamais...

le 23 janv. 2012

44 j'aime

1