👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

La série démarre plutôt bien avec un premier épisode dont le concept de plan séquence surprend mais démontre répidement son efficacité mais surtout un premier épisode dôté d'une écriture plutôt crédible, même si certains personnages semblent assez rapidement monomaniaques au point de devenir presque artificiels.

Malheureusement, tous les épisodes qui suivront (ou presque) s'avéreront ne retenir de ce coup d'essai que cette écriture profondément mécanique et artificielle, où le pire va forcément survenir de façon téléphonée, et où tous les personnages ne dépassent jamais ce statut : des personnages de fiction.

Si le choix de ne pas expliquer les sources de l'effondrement aux conséquences montrées dans la série est évidemment pratique (ça évite d'avoir à se casser la tête à écrire ces éléments), dans ces conditions, cela ne fait que systématiquement ressortir négativement dans les épisodes. D'une part parce que les personnages, tous plus superficiellement hystériques (et passablement stupides) les uns que les autres, sont incapables de combler ce trou qui finit par devenir béant au point qu'on ne voit plus que ça. De l'autre parce que le découpage en épisodes de (grosso modo) 22 minutes centrés sur un élément différent à chaque donne l'impression d'un manque de cohérence cruel et donne l'impression d'être bien plus dans une simple série post-apo comme on en a vu des tonnes que dans une série qui s'est plongé dans les théories d'effondrement pour proposer quelque chose de novateur.

Du coup, plus les épisodes passent, plus l'envie de continuer passe elle aussi. Heureusement qu'il n'y a que 8 x 22 (environ) minutes. Si ça avait duré plus longtemps, je pense qu'on aurait arrêté avant la fin.

Remy_Pignatiell
4
Écrit par

il y a 2 ans

18 j'aime

9 commentaires

L'Effondrement
kassleb
2

Du grand n'importe quoi...

Soyons clair, c'est du grand n'importe quoi... Je dirai que le principe même de la série est mauvais. N'allez pas croire que je trouve cela ridicule... Je suis un collapsologue convaincu. Mais cette...

Lire la critique

il y a 2 ans

22 j'aime

10

L'Effondrement
Lo-Lo
7

Apocalypse now

On est loin de "plus belle la vie" et de la détente légère après le boulot mais voila un bon produit surprenant. Les auteurs ont a coeur de porter un sujet extreme typique de SF et culturellement...

Lire la critique

il y a 2 ans

22 j'aime

2

L'Effondrement
Remy_Pignatiell
4

L'enlisement progressif dans la caricature

La série démarre plutôt bien avec un premier épisode dont le concept de plan séquence surprend mais démontre répidement son efficacité mais surtout un premier épisode dôté d'une écriture plutôt...

Lire la critique

il y a 2 ans

18 j'aime

9

L'Effondrement
Remy_Pignatiell
4

L'enlisement progressif dans la caricature

La série démarre plutôt bien avec un premier épisode dont le concept de plan séquence surprend mais démontre répidement son efficacité mais surtout un premier épisode dôté d'une écriture plutôt...

Lire la critique

il y a 2 ans

18 j'aime

9

EVERYTHING IS LOVE
Remy_Pignatiell
2

EVERYTHING IS COMTEMPT

Pour un album dont le titre affiche en majuscules (pour bien marteler l'intention) EVERYTHING IS LOVE, on ne peut qu'être surpris par l'évident mépris affiché pendant les longues 38 minutes de cet...

Lire la critique

il y a 4 ans

10 j'aime

2

Le Cerveau
Remy_Pignatiell
7
Le Cerveau

Critique de Le Cerveau par Remy Pignatiello

Il y a quelque chose qui clochera toujours dans Le cerveau, probablement parce qu'il pointe péniblement à 1h54. C'est bien dommage, car il y a une certaine hystérie souvent hilarante, avec une...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime