Love, Death & Robots
7.4
Love, Death & Robots

Dessin animé (cartoons) Netflix (2019)

Voir la série

Le principe d’une anthologie SF sera toujours le bienvenu. Des Seigneurs de l’Instrumentalité à Métal Hurlant j’ai toujours été friand de ce principe, quitte à risquer que certains segments soient un cran en dessous et souffrent de la comparaison. Aussi, à l’annonce d’une anthologie SF co-pilotée par Tim Miller, je me suis dit Whahou c’est cool !


Pauvre, sombre idiot.
J’étais loin de me douter que j’allais m’engouffrer dans la lie de la SF moderne.


Épisode après épisode, Love, Death & Robots rassemble tous les clichés les plus tenaces du genre, sans soucis de surprendre ou de duper le spectateur... on a affaire à la série la moins surprenante de l’Histoire. Chaque rebondissement est prévisible dans les moindres détails et souvent les récits s’interrompent sans plus de raison qu’ils n’ont commencé...
Et la seule façon qu'ont trouvé les coupables d'apposer un label "adulte" c'est de mettre du cul de temps en temps. Bien joué, ça va appâter le chaland.


Seul lot de consolation : au moins, ça n’est pas long, et cette série me servira de baromètre pour savoir qui je conserve dans mes amis ou non.

mikeopuvty
1
Écrit par

Créée

le 18 mars 2019

Critique lue 1.8K fois

21 j'aime

16 commentaires

Mike Öpuvty

Écrit par

Critique lue 1.8K fois

21
16

D'autres avis sur Love, Death & Robots

Love, Death & Robots
val990
4

C'est beau mais c'est con

Love, Death and Robots n'est pas un dessin animé pour adulte. C'est plus un dessin animé créé par un adolescent un peu beauf (qu'on appellera Jean-Mi, mais Tim ça marche aussi) si on lui demandait de...

le 13 avr. 2019

57 j'aime

9

Love, Death & Robots
Velvetman
7

Action Club

Une bande annonce explosive et pulsionnelle, Tim Miller comme créateur, David Fincher comme producteur, la nouvelle série anthologique de Netflix, Love Death + Robots, contenait tous les ingrédients...

le 20 mars 2019

48 j'aime

4

Love, Death & Robots
Nicolas_S
7

♡ X ☲

Love Death & Robots est une série anthologique d’animation de 18 épisodes allant de 7 à 15 minutes chacun et ayant pour univers en commun la science-fiction. On pense bien sûr tout de suite à...

le 17 mars 2019

42 j'aime

2

Du même critique

Super Size Me
mikeopuvty
2

Démonstration par l'absurde.

Super Soy Me : Morgan Spurlock passe deux mois à ne manger que des nouilles sauce soja. Il prend quinze kilos, mais on lui enlève un rein, donc au total seulement 14k850g... King Size Me : Morgan...

le 26 oct. 2012

253 j'aime

87

Hercule
mikeopuvty
3

HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGGHHHH !!!!

" SI VOUS VIVEZ A LA FIN DU COMBAT ALORS C'EST GAGNE !! AAAAAAAAAAAAAAAAAAHH !!! " " BUVEZ SOUS PEINE D'AVOIR SOIF !!!! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!! " " QUAND NOUS AURONS GRAVI CES MARCHES NOUS SERONS...

le 27 août 2014

223 j'aime

29

Pourquoi j'ai pas mangé mon père
mikeopuvty
1

La Bouse de Jamel

On sait qu'une comédie est embarrassante quand les moments comiques provoquent des soupirs gênés, et les scènes de mystère ou épiques des éclats de rire... Pourquoi j'ai pas mangé mon père est de ces...

le 10 avr. 2015

206 j'aime

22