⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

Mindhunter
7.8
Mindhunter

Série Netflix (2017)

Voir la série

La prolifération d'émissions à sensation à la télévision est un constat alarmant. La course est au "toujours plus" avec des faits divers sanguinolents et malsains. Mais alors si ces "documentaires" sont si difficiles à regarder, pourquoi rencontrent-ils tant de succès ?
Pour la simple et bonne raison que cela rassure les gens. Ils sont rassurés de voir que les personnes qui commettent des crimes sont différents d'eux, rassurés de voir qu'ils ne sont pas comme ça et qu'ils ne le deviendront jamais.


Mindhunter réussit à briser cette distance inconsciemment instaurée en faisant valoir que hormis le parcours de vie, rien ne nous sépare de ceux qui sont derrière les barreaux.


L'histoire narrée est celle de deux agents du FBI et d'une psychologue qui, dans les années 70, vont passer en revue les cheminements de pensée des criminels violents, leurs vies privées, leurs modus operandi etc. Les prémices du profilage en somme.


Ce qui choque d'emblée dans la série est son ambiance lourde et pesante, particulièrement lors des entrevues avec les tueurs en série. On en ressort presque aussi vidé que ceux qui l'ont interrogés. Ce ressenti est brillamment servi par des effets de mise en scène comme l'utilisation récurrente du changement de focus sur les personnages, accentuant encore plus la lourdeur et l'impact de leurs dires. La musique est d'ailleurs très peu présente, ce qui a le don d'entretenir l'angoisse et de ne pas laisser respirer le spectateur.


En outre, les trois protagonistes livrent une prestation convaincante, incarnant par la même occasion trois visions très répandues à l'égard des criminels.



  • Wendy Carr, très académique et méthodique, les voit comme un sujet d'étude comme un autre. Elle est très froide et très théorique dans son approche. Elle n'en rencontre d'ailleurs aucun durant son étude.

  • Bill Tench lui, est rempli de mépris, d'incompréhension et presque de haine à leurs égards. On peut parfois même déceler de la peur dans son comportement. Il instaure une forte distanciation et refuse de s'investir émotionnellement.

  • Holden Ford enfin, leur porte un regard compatissant, presque bienveillant et plein d'humanité.
    Ce qui le conduit parfois à perdre ses repères en se retrouvant trop proche d'eux. Il est fasciné par ce qu'ils ont à lui apporter et en oublie parfois tout le reste.


En parallèle des quelques enquêtes et des interviews, les épisodes sont entrecoupées de moments de vie de qualité et d'intérêt inégal. En effet, si la relation qu'Holden partage avec sa copine est intrigante, la vie de Wendy n'a aucun intérêt et celle de Bill aurait mérité davantage de développement (CF sa relation avec son fils).


Malgré un final un tantinet décevant qui laisse sur sa faim, cette première saison de Mindhunter est une réussite. Elle rappelle, n'en déplaise à la plupart de la société, que les criminels ne sont pas une race à part entière.
Vous n'en êtes pas convaincus ? Posez vous cette simple question : ne vous laisseriez vous pas aller aux pires exactions possibles si vous saviez qu'en retour vous ne seriez pas inquiétés ?

MireurTom
7
Écrit par

Créée

le 29 oct. 2017

Critique lue 677 fois

1 j'aime

Tom MIREUR

Écrit par

Critique lue 677 fois

1

D'autres avis sur Mindhunter

Mindhunter
Sergent_Pepper
7

Sequence killers

La série est devenue depuis lontemps une œuvre à part entière, et ne se contente plus d’être un divertissement low cost en adéquation avec la médiocrité ambiante du petit écran. Les cinéastes s’y...

le 22 oct. 2017

131 j'aime

17

Mindhunter
Mayeul-TheLink
8

Le lien entre catharsis et dégoût chez l'esprit humain

La critique de la première saison est suivie de celle de la seconde. On a vu se développer dans le monde de la série assez récemment une certaine mode du genre policier tendant à utiliser comme...

le 15 oct. 2017

93 j'aime

13

Mindhunter
potidrey
8

Après Se7en et Zodiac, Fincher revient à son sujet de prédilection

Mindhunter, la nouvelle série de David Fincher sur Netflix après House of Cards est encore une fois un petit bijou à l’esthétique hyper léchée et à l'unité de mise en scène bluffante. Après Seven et...

le 15 oct. 2017

44 j'aime

6

Du même critique

To the Bone
MireurTom
7

"Plutôt mourir que grossir"

Voilà, si l'on devait résumer très grossièrement, la pensée d'une personne atteinte de TCA (Trouble du Comportement Alimentaire) et plus particulièrement d'anorexie mentale. Ellen, protagoniste de...

le 30 juil. 2017

12 j'aime

Comet
MireurTom
7

"I hate Time"

"Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices, suspendez votre cours ! Laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours !" - Alphonse de Lamartine. Sam Esmail, plus connu...

le 8 févr. 2018

10 j'aime

1

Les Têtes vides
MireurTom
5

Hollow - gramme

Cendrillon n’a jamais demandé à avoir un prince, elle voulait juste une jolie robe et une permission de sortie, Kiera Cass. Dernier né des productions originales, The Hollow fait son entrée dans le...

le 12 juin 2018

8 j'aime

16