Dans la droite lignée de ce qu'on peut trouver de plus navrant sur le net, Minute Papillon s'inspire, voir repompe sans vergogne les standards des bestiaux qui font légion dans le genre (Norman, Cyprien, Hugo...). On pose sa caméra dans son salon et on débite des inepties fadasses sur des sujets inintéressants le tout rythmé par un montage clipesque au service d'un humour niais.

Là où Minute Papillon se démarque c'est que les sujets abordés se veulent plus sérieux que la moyenne. On aura donc droit à du pseudo-culturel, du social et parfois des choses plus légères comme les Schtroumpfs. Le format (environ 5 minutes) pourrait nous laisser croire que le mec a des choses nous à dire. C'est sûrement le cas, mais le problème vient du rythme épileptique du truc qui dessert totalement le propos. Aucune respiration, aucun temps de pause. Le type, qui semble déjà avoir un débit oratoire assez vif, est passé en accéléré (sûrement pour paraître plus kikoololesque) sur des plans ne dépassant jamais les 3 secondes !!! De quoi rendre dingue ! Donc pendant 5 minutes on se prend des uppercuts visuels plein les mirettes et on en ressort complètement K.O. L'esprit totalement embrouillé par une bouillie d'explications hasardeuses et complaisantes destinée à satisfaire le beauf Français moyen.

Mais là où minute Papillon me gêne, c'est quand il aborde des sujets sérieux (la grève, la peine de mort...) en déblatérant des conneries immondes, rétrogrades et réac' au possible sans qu'à aucun moment on puisse avoir d'indices sur un éventuel second degré. En tout cas je l'ai pas perçu, et si c'est du second degré c'est tellement mal dosé que ça en devient raté.
Du niveau culturel d'un article wikipédia, les explications sont tellement caricaturales qu'elles font souvent flop et n'abordent jamais réellement le fond des choses préférant rester bien en surface. Pour faire rire avec des sujets sérieux, faut soit avoir du talent, soit être original. Minute Papillon n'a ni l'un, ni l'autre.

En gros, Minute Papillon réussi la prouesse de réunir en 5 minutes par émission tout ce que je déteste sur le web :
-Les podacast filmés par une tête de con dans sa salle à manger.
-Un montage clipesque à vomir.
-Un humour aussi pathétique que Michel Lebb et les chevaliers du Fiel réuni.
-Un vide culturel proche du néant masqué par débit vocal précipité.
-Une morale gerbante glorifiée par des idées faciles d’accès.

Le seul avantage, c'est que c'est gratuit et qu'on est pas obligé de regarder.
villou
1
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Quelqu'un leur a dit que c'était tout pareil ?

Le 6 février 2013

114 j'aime

118 commentaires

Minute papillon
Krokuta
3

Je ne lui accorderai pas une minute de plus.

Podcasteur assez atypique sur la toile puisque son personnage principal nous offre des pensées assez poussées sur des sujets très divers, philosophiques, politiques ou de moeurs. J'avais beaucoup...

Lire la critique

il y a 9 ans

31 j'aime

29

Minute papillon
Entranches
1

(...)

J'aime pas les guides touristiques, on a l'impression de voir une ville d'un seul point de vue, en plus, on est obligé de le suivre. Lui c'est pareil, sauf qu'il n'a aucune qualification pour nous...

Lire la critique

il y a 9 ans

20 j'aime

Minute papillon
Quietus
1

Philosophie de comptoir

Pour le peu que j'ai vu ce machin chose ça m'a fait de la peine. J'avais l'impression d'entendre un mauvais gars faire la morale dans un PMU. Et sous couvert de second degré, ouais faut pas déconner...

Lire la critique

il y a 8 ans

12 j'aime

2

Beignets de tomates vertes
villou
10

Me femme est fantastique

J'aime pas ce film. Je le trouve long, poussif, pas intéressant. Je trouve qu'il ne s'y passe rien, bref, un film assez inutile. Mais ma femme adore, c'est presque même un de ses films préféré...

Lire la critique

il y a 10 ans

157 j'aime

19

Minute papillon
villou
1

La réflexion à la portée des cons.

Dans la droite lignée de ce qu'on peut trouver de plus navrant sur le net, Minute Papillon s'inspire, voir repompe sans vergogne les standards des bestiaux qui font légion dans le genre (Norman,...

Lire la critique

il y a 9 ans

114 j'aime

118

Armageddon
villou
8
Armageddon

du caca à la réglisse

Alors oui, ça a tout du gros caca : -visiblement, les Américains sont les seuls à se soucier de l'avenir de la terre, les Français préfèrent faire les cons dans une 2CV devant la tour Effeil...

Lire la critique

il y a 11 ans

86 j'aime

27