Voir la série

On peut se demander pourquoi Netflix à condensé cette histoire colossale sur seulement 4 épisodes de 45 minutes. Par exemple pour l’affaire Gregory (bien moins complexe) on a 5 épisodes d’une heure… Tous les rebondissements et retentissements de l’affaire auraient pu et du permettre de développer la série sur 10 épisodes. Par exemple le meurtre potentiel de la petite fille aurait du faire l’objet à lui seul d’un épisode entier.

La série semble faite pour le public français. On n’a que très peu d’immersion dans l’ambiance, dans dans la famille Delay avant que le scandale éclate par exemple…

Dans le premier épisode : un des enfants Marécaux a fait des révélations d’attouchement à au moins 3 reprises + fugues fréquentes avec sa sœur, alors âgés de 6 10 ans… leur père les battait violemment. Tout cela n’est pas indiqué dans la série.

Ce que le reportage ne dit pas également : le père Delay a été convoqué au commissariat avant que son logement ne soit perquisitionné : il a donc eu la possibilité de se débarrasser des cassettes sensibles.

De la même manière, le délai écoulé entre les perquisitions et arrestations des autres membres du réseau est de plusieurs semaines, qui ont permis de se débarrasser de nombreuses preuves, probablement notamment des cassettes vidéos chez Marécaux, dont la fille Marécaux a parlé « ils achetaient des cassettes vidéo toutes les semaines ».

La place prépondérante des avocats de la défense.

Pourquoi donner plus de la moitié du temps de parole aux avocats de la défense ? et seulement quelques minutes aux enfants victimes et à leur avocat ?

Tout le long on donne la parole aux avocats Hubert Delarue, Frank Berton et Fabienne Roy Manson (n’a-t-elle pas un conflit d’intérêt ? étant amie de jeunesse d’Alain Marécaux, ils ont étudié ensemble)

Ils commentent tout le long le déroulé des évènements. Alors que les enfants et leurs représentants ne détaillent que leur participation dans l’affaire et ne commentent pas les faits et gestes des uns des autres. Pourquoi un tel parti pris pour les acquittés ?

Episode 2 concernant le meurtre de la petite fille. Beaucoup de détails n’apparaissent pas dans le documentaire. En effet des éléments correspondants ont été apportés et se recoupent : ajoutés par Myriam Badaoui, les enfants et Daniel Legrand lors d’interrogatoires (et sans indication donnée par le juge). Notamment que la petite fille avait un pyjama bleu et était bronzée de type maghrébin.

Episode 3 : pourquoi personne n’indique clairement le monopole médiatique des avocats de la défense, car les parties civiles avaient fait le choix de ne pas médiatiser plus l’affaire, touchant des enfants… Pourquoi personne n’indique clairement le déséquilibre entre la représentation des accusés et des enfants victimes ? Il y avait 2 avocats pour les enfants contre 19 avocats pour les accusés !

A la minute 23 : 20 comment les réalisateurs peuvent ils laisser sans contrepoids les déclaration de l'avocat Delarue qui dit que les enfants « racontent des balivernes » ?

Les avocats de la défense ont fait le choix de focaliser les rapports évoqués par les enfants avec des animaux. Et oui, il est malheureusement possible de mettre des animaux dans des ébats sexuels, les vidéos zoophiles en sont la preuve ! La défense a focalisé l’attention sur ces faits afin de cacher les accusations précises visant les accusés.

Personne n’indique dans l’épisode 3 que les rétractations de Myriam Badaoui seraient peut être intervenues dans le cadre de négociations entre les avocats. Ainsi l’indiquent plusieurs personnes acteurs du dossier dans le documentaire Outreau l’autre vérité.

L'épisode 4 de la série se concentre sur les changements de version pour enfants. Mais qui peut, même adulte, garantir qu’il décrira avec exactement les mêmes mots les choses vécues, tard après que les faits se soient produits (les 2 essais ont eu lieu entre 4 et 7 ans plus tard) ? face à des avocats en colère qui ne laissent aucune place à la réflexion ?

Odile Mondileu-Héderer, présidente de la cour d'appel de Paris en 2001-2007, attaque par exemple le témoignage de la fille des Lavier car le médecin n'aurait pas retrouvé de séquelles d'un viol subi. Mais l'examen a été réalisé plusieurs mois, voire plusieurs années après les faits dénoncés, quelle valeur de preuve devrait-il avoir ? 

Afin d’ouvrir la réflexion j’invite chacun à se renseigner sur l’Affaire du réseau pédophile d’Angers, qui est la preuve qu’un réseau de prostitution pédophile est possible dans une petite ville en France…

LibertaiPunk
5
Écrit par

Créée

le 17 mars 2024

Critique lue 390 fois

13 j'aime

4 commentaires

LibertaiPunk

Écrit par

Critique lue 390 fois

13
4

D'autres avis sur Outreau : Un cauchemar français

Outreau : Un cauchemar français
JulienDouxaffourg
8

Derrière les portes : tout est possible

Outreau ; la nouvelle série NETFLIX. A chaque fois c'est pareil ; un fait divers ; un reportage. On a beau connaitre les contours, on a beau être au courant de l'histoire, on a beau avoir vu 2 faites...

le 17 mars 2024

2 j'aime

1

Outreau : Un cauchemar français
UniversLworld
4

Comme un sentiment de manipulation

En regardant ce documentaire, j'ai comme un sentiment que l'on a eu envie de manipuler l'opinion du public pour créditer le revirement de la justice et l'acquittement des accusés. Malheureusement je...

le 5 avr. 2024

1 j'aime

Du même critique

Comprendre l'empire
LibertaiPunk
1

MDR

Des Francs-Maçons partout Des Sionistes partout L'internationalisme, la grande tragédie de notre ère Vive le nationalisme, vive le capitalisme national, ou l'exploitation des salariés, mais pas au...

le 8 mars 2011

17 j'aime

24

Outreau : Un cauchemar français
LibertaiPunk
5

Nombreux oublis et biais anti enfant victime

On peut se demander pourquoi Netflix à condensé cette histoire colossale sur seulement 4 épisodes de 45 minutes. Par exemple pour l’affaire Gregory (bien moins complexe) on a 5 épisodes d’une heure…...

le 17 mars 2024

13 j'aime

4

L'Affaire d'Outreau
LibertaiPunk
3

Série totalement partiale et ou la fiction tord la réalité !

Comment dire... Les acquittés et leurs avocats ont 92% du temps de parole contre 8% pour le seul enfant victime qui y témoigne. Lui décrit simplement ce qu'il a vécu quand eux passent leur temps à...

le 19 janv. 2023

10 j'aime

7