👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Pokémon est une série qu'il est très complexe de juger. 5 arcs différents, 6 régions, 19 saisons au compteur et plus de 700 épisodes en font un des animés les plus longs de l'histoire (voire LE plus long, mais je ne suis pas assez calé sur la question), mais on va quand même tenter d'écrire quelque chose de propre.


Bourg Tapette



L'histoire commence le jour où Sacha, notre "héros", reçoit son premier Pokémon : Pikachu (il est arrivé en retard chez le Professeur, ce boulet). Avec cette arme de destruction massive (de porte-monnaies) entre les mains, il va tenter de conquérir la Ligue Pokémon de sa région (mais juste tenter hein, parce qu'il est un peu naze).


Si vous avez raté l'épisode précédent...



A partir de là, tous les épisodes se ressemblent plus ou moins : Sacha parcourt sa région (accompagné de 2 ou 3 larbins), arrive dans une nouvelle ville et rencontre un mec qui a un Pokémon plus ou moins rare qui se fait enlever par la Team Rocket. Sacha sauve le Pokémon et tout le monde est content (sauf la Team Rocket, mais osef, ils sont méchants).
Bien sûr, il y a des exceptions à cette règle (les combats d'arène qui arrivent tous les 10 épisodes à peu près), mais vous avez le résumé de 90% des épisodes de la série. On note aussi peu d'évolutions dans les mentalités des personnages, ce qui fait que si vous avez loupé quelques saisons, ben c'est pas trop grave, vous pouvez revenir facilement dedans si vous le souhaitez.
Et là on commence à sentir les problèmes arriver, parce qu'au bout de 19 saisons, ce schéma commence un tout petit peu à lasser. Mais vu que ça marche toujours et que ça fait de bons scores d'audience, la Pokémon Company ne va surtout pas tenter d'innover. Ajoutez à ça le ton très niais de la série, et ça file à la licence (jeux, mangas...) une très mauvaise réputation auprès des "grandes personnes".

Donc bon, rien que pour cette image dégueulasse que l'animé a collé à la licence, je ne peux pas noter la série beaucoup plus.
Cela dit, comme ce serait dommage de s'arrêter là, je vais vous détailler rapidement les points forts et les points faibles de chaque arc (oui, je suis fou).


Kanto et Johto



L'arc où tout a commencé. Dans l'absolu, on ne peut pas reprocher grand chose à ce premier arc, si ce n'est l'animation un peu datée. L'histoire est sympa, les personnages sont bien introduits (Ondine et Pierre ont vraiment un bon rôle de mentors), Sacha capture beaucoup de Pokémon... Bref, la série avance bien.
Problème : il se fait poutrer méchamment aux deux ligues auxquelles il participe et décide alors de tout recommencer à zéro. C'est là que la série aurait dû s'arrêter, ou au moins changer de protagoniste.
Les épisodes à ne pas manquer : La tour de la Terreur, Au revoir Pikachu, Duel pour un Pokémon


Hoenn



Sacha arrive donc dans la région de Hoenn. Il rencontre 2 nouveaux amis (Flora et son frère Max) et retrouve Pierre en chemin. Ils affrontent également les Teams Magma et Aqua en chemin, dans un des climax les plus nuls de la série. Flora se spécialise dans les Concours Pokémon (une nouvelle discipline qui apporte un peu de fraîcheur à la série) et le groupe fera même un petit détour par Kanto, pour promouvoir les remakes RF/VF.
A la ligue, Sacha perd contre un Miaouss. Mouais.
Les épisodes à ne pas louper : Trou de mémoire, L'enfant qui est en nous, Complot pour un Ruban


Sinnoh



A Sinnoh, Sacha rencontre Aurore et ramène Pierre dans ses bagages. Aurore a une personnalité un peu plus extravertie que Flora et participe elle aussi à des Concours (ça commence à devenir lassant). Sacha récupère un Simiabraz surcheaté, a un rival ultra badass, et la ligue est selon moi la meilleure de la série.
Au terme d'un match de 3 épisodes (!), Sacha gagne contre son rival mais perd au tour suivant face à un mec tr0 d4rk qui utilise des Pokémon légendaires.
...
Attends, quoi ?
Les épisodes à ne pas louper : Des plantes et des hommes (j'ai chialé comme un babtou :'( ), le match contre Paul qui commence ici.


Unys



Pierre s'en va (sa présence dans les dernières saisons était de toute façon anecdotique) et fait place à Iris et Rachid. La première est une gamine mal élevée, le deuxième ne parle qu'en métaphores culinaires. En fait, Pierre c'était pas si mal...
Pikachu se fait poutrer par un Vipélierre niveau 5 (je rappelle que 3 épisodes plus tôt, il mettait en PLS un Latios) et Sacha capture plein de Pokémon qui n'évolueront jamais pour la plupart. Il passe également son temps à se disputer avec Iris avec du vocabulaire de maternelle.
Globalement, cet arc est donc l'arc de la régression. A éviter à tout prix.
Les épisodes à ne pas louper : Euh, là sincèrement...


Kalos



(le moment de la série où j'ai commencé à regarder en VOST, parce que la VF de Rachid et Iris j'en pouvais plus)
Les frères et soeurs Lem et Clem font leur entrée, le premier est un inventeur raté, la deuxième une petite fille bien trop kawai pour ce monde de brute. On découvre aussi Séréna, une fille amoureuse de Sacha depuis l'enfance.
Si Lem et Clem sont peu intéressants, Séréna est vraiment un super ajout à la série. Contrairement aux autres membres du groupe, elle ne sait pas ce qu'elle veut faire plus tard et angoisse régulièrement pour cette raison. Elle finit par trouver sa voie (au bout de 50 épisodes tout de même) et fait tout pour prouver à sa mère (dubitative au début) que son choix était le bon. Sa relation avec Sacha est aussi très mignonne, même si on est frustrés que ça ne dépasse jamais le stade du rougissement. Sans doute le meilleur personnage féminin de la série !
Sacha est redevenu badass comme à Sinnoh. Il n'a cette fois-ci que 6 Pokémon qui sont tous évolués au maximum (sauf Pikachu, bien sûr). Son Amphinobi est beaucoup trop mis en avant par contre.
A la ligue, Sacha aurait dû gagner, mais les scénaristes ont finalement décidé que le Méga-Dracaufeu de son (insupportable) adversaire pouvait encaisser une quinzaine d'attaques oklm. Notre héros échoue donc en finale (ce qui reste un bon classement, mais merde, il méritait de gagner).
Les épisodes à ne pas louper : Conspiration pour la conquête, Début au salon, Un combat à plein volume

Bref, Pokémon c'est un peu le syndrome de Stockholm pour moi : c'est mal écrit, répétitif et pas très bien animé, mais je guette chaque nouvel épisode chaque semaine pour savoir si oui ou merde on va avoir droit à un bisou entre Sacha et Séréna. :3
Edit : Yes ! YEEEEEEEESSSSS !!!
Pas sûr que j'accroche à l'arc Alola par contre, vu les teasers immondes (sans déconner, c'est encore plus laid que la saison 1).


Alola



Edit 2 (03/06/19) : Ce que je craignais s'est réalisé, l'arc Alola est d'une nullité sans nom.
Les scénaristes ont pris le parti d'orienter la série dans une direction plus humoristique et de délaisser l'action (bien que les quelques combats soient très bien animés). Bien que je ne sois pas fan de l'idée, elle avait du potentiel. Mais les scénaristes n'en font rien. 90% des épisodes sont des fillers, le Pokégroupe composé de 6 personnages n'arrive pas à m'intéresser (ils empiètent tous sur le temps d'antenne des uns et des autres) et globalement je n'arrive pas à croire qu'un Sacha débile mental puisse être l'élu d'un Pokémon Légendaire originaire d'une région qu'il a visité par hasard. Quand à la Team Rocket qui nous montre ici sa meilleure équipe jamais vue, c'est juste frustrant de ne jamais les voir gagner alors qu'ils ont toujours l'avantage sur Sacha & co. Un Chelours vient toujours interrompre leur combat au moment où ils sont censés infliger le coup final à Pikachu. C'est drôle les 2 premières fois, mais ça agace vite.
Les seuls moments où l'humour fait mouche chez moi, c'est lorsque les animateurs décident (de façon parfaitement aléatoire) de changer le style de l'animé. Ca sort de nulle part et ça rappelle les grandes heures de One Pucnh Man.
L'épisode à ne pas louper : Un voyage se termine, un autre commence !, qui était étonnament émouvant.

Plus qu'à espérer que l'arc Epée/Bouclier reviendra à la maturité atteinte dans XY...

Sonicvic
5
Écrit par

il y a 5 ans

17 j'aime

3 commentaires

Pokémon
Tapmol
3
Pokémon

Un jour sans fin.

Autant le jeu a marqué l'histoire du jeu vidéo, autant le dessin animé est un monument de bêtise. Chaque épisode se résume comme ceci : Sacha et ses amis arrivent dans une nouvelle ville / forêt /...

Lire la critique

il y a 12 ans

46 j'aime

3

Pokémon
Dodeo
7
Pokémon

Majeur, poképhile et vacciné.

Oh mes bons amis, pourquoi être aussi sévères avec cette bonne vieille série Pokémon ? Parce que c'était nul ? Que les épisodes étaient mal ficelés, redondants et parfois même incohérents ? Bon...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

14

Pokémon
Sonicvic
5
Pokémon

Dilemme, depuis 1997

Pokémon est une série qu'il est très complexe de juger. 5 arcs différents, 6 régions, 19 saisons au compteur et plus de 700 épisodes en font un des animés les plus longs de l'histoire (voire LE plus...

Lire la critique

il y a 5 ans

17 j'aime

3

Pokémon
Sonicvic
5
Pokémon

Dilemme, depuis 1997

Pokémon est une série qu'il est très complexe de juger. 5 arcs différents, 6 régions, 19 saisons au compteur et plus de 700 épisodes en font un des animés les plus longs de l'histoire (voire LE plus...

Lire la critique

il y a 5 ans

17 j'aime

3

Pokémon : Détective Pikachu
Sonicvic
5

Détective Piklichés

5 avril 2000. Une génération entière de jeunes enfants au cerveau formaté par TF1 regarde dans la même direction, celle de l'écran de cinéma de leur quartier. Devant leurs yeux, leur héros Sacha...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

Sonic Forces
Sonicvic
4
Sonic Forces

"Sonic is gone, Amy."

S'il est un jeu qui pourra se vanter de m'avoir fait passer un roller-coaster d'émotions entre son annonce et sa sortie, c'est bien ce Sonic Forces. Initialement sceptique à cause du retour de...

Lire la critique

il y a 4 ans

12 j'aime

4