👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

En règle général, je finis quelque chose avant de le critiquer, moins par éthique personnelle que parce que j'ai peur de passer pour un con (on a les motivations qu'on peut). Mais là, bon, comment dire ?

Soyons sympathique et commençons par les points positifs : il y a du cul. Plein. Il faut savoir que les romains, comme les thraces, passent leur vie à baiser devant les caméras, ils étaient murs pour Secret Story. On est content, on voit des seins et des zizis, il y en a pour tous les goûts.
On peut également y croiser Xena la Guerrière en romaine libidineuse (c'est un pléonasme, dirait-on), même si on met un moment à la reconnaitre.

Voilà, ça c'était les points positifs. Pour le reste, et à moins que l'intrigue ne décolle de manière invraisemblable après 5 épisodes, il n'y a pas grand chose à sauver dans ce cocktail indigeste de Gladiator, Rome et 300. On nous gave de ralentis de combats antiques et torses nus agrémentés de giclées de sang "peint" sur l'image (berk), on se filme les yeux dans les yeux façons "baston de regards dans le colisée", et on en a vite plus grand chose à foutre de ce qui peut arriver au héros et à ses copains.

C'est joué par une troupe d'épagneuls (pour le regard) et de bouledogues (pour le rictus) mêlés, au milieu de laquelle se dandinent d'affolantes levrettes dont le talent n'a d'égal que la pudeur de l'accoutrement. Si c'était pour montrer des gens beaux et presque nus, on pouvait se contenter de remaker Alerte à Malibu.

Je suis conscient que ma déception est à la mesure de l'espoir suscité par l'excellent précédent "Rome", mais bon, sérieux, pffff.
Troll
3
Écrit par

il y a 12 ans

32 j'aime

6 commentaires

Spartacus
Troll
3
Spartacus

This is Spartacus

En règle général, je finis quelque chose avant de le critiquer, moins par éthique personnelle que parce que j'ai peur de passer pour un con (on a les motivations qu'on peut). Mais là, bon, comment...

Lire la critique

il y a 12 ans

32 j'aime

6

Spartacus
Erwan
5
Spartacus

C'est moche, mais ça se regarde...

Mon dieu que c'est laid. Mais laid à un point rare, quand même. Du filtre marron tout le temps, du sang numérique ridicule, des ralentis chiants... Bref, ça pique les yeux. Bon, après, j'en suis au...

Lire la critique

il y a 12 ans

25 j'aime

6

Spartacus
DZombie
8
Spartacus

Une série (TV) B !

J'ai, je l'avoue, d'abord connu cette série par le biais de captures qui montraient la poitrine de Lucy Lawless... Cela (il faut le dire) m'a plutôt titillé sachant qu'à l'époque de leur diffusion...

Lire la critique

il y a 12 ans

24 j'aime

The Fountain
Troll
8
The Fountain

Bataille et Fontaine

Aiguillonné par la lecture de critiques pour le moins acerbes, je me suis lancé dans ce film avec...circonspection. Une défiance néanmoins teintée d'espoir, parce qu'Aronofsky, Jackman et Weisz ne...

Lire la critique

il y a 12 ans

100 j'aime

28

Expendables : Unité spéciale
Troll
7

Dispensables ?

J'annonce tout de suite la couleur : il est évident que je surnote ce film. Dans une salle bondée, chauffée à blanc par la présence (fugace) de Stallone, Statham et Lundgren, conquise à l'avance,...

Lire la critique

il y a 12 ans

100 j'aime

11

La Confusion des sentiments
Troll
9

L'infusion des condiments

On peut juger un roman sur ses qualités intrinsèques, et celles de "La Confusion des Sentiments" sont remarquables : la plume est élégante et pleine de poésie, l'écriture rythmée comme les battements...

Lire la critique

il y a 12 ans

98 j'aime

5