Parlons de Stranger Things !


Comme la plupart des gens, j'ai adoré la première saison qui nous fait nager dans l'univers des années 80 en portant avec lui bon nombres de références pour nostalgique. Magique, c'était énorme ! la série arrivait tout de même a avoir sa propre identité avec ses personnages, sa musique, son intrigue, le mystère était palpable et la saison 1 se laisse dévorer sans problème ! Mais aujourd'hui, la saison 3 vient de sortir et... est-ce que ça reste aussi bien que ça ? je pense que oui malgré tout, même si l'aura de la découverte n'est plus présente comme lors de la première saison.


Le scénario est très éclectique, l'univers est vaste et propose moult intrigue qui évolue au fil des saisons, avec toujours le même pattern (the upside down). La saison 1 pose la base et le scénario est gorgé d'un mystère palpable qui donne envie d'en savoir plus, qu'est-ce qui ne tourne pas rond dans Hawkins ! C'était intéressant à suivre, les références étant nombreuses, mais jamais au dépourvu de l'intrigue principale. La saison 2 était un cran en dessous, pas mauvaise, mais on sentait une baisse de régime tout de même, peut-être la découverte qui n'est plus (au fond, ça change fondamentalement notre perception la découverte). La saison 3 est.... peu surprenante maintenant comme la formule n'évolue pas, mais offre tout de même un scénario convenable avec une fin touchante qui laisse entrevoir une saison 4 ah ! Je regrette peut-être un coté très parodique bizarre avec les Russes, mais bon X) Il faut savoir que chaque saison a un défaut, du moins la 2-3 (quoi quoi quoi !!!) et bien... ça commence toujours de la même manière et se termine de la même manière en fait, sans surprise. Alors oui, la manière que l'intrigue a d'être amené reste sympa, mystérieuse, mais il y a toujours 1-3 épisodes "tranquille" avec une bonne ambiance et des moments stressants (intrigue qui avance), puis ensuite sa part en vrille (4-8) puis on termine avec un "happy ending" pour faire une suite, du moins laisser la chose le plus ouvert possible. En soit, l'univers est vaste et peut clairement proposer quelque chose de bien, même étalonné sur plusieurs saisons, moi au fond, malgré les petites coquilles et le pattern semblable, bah je kiff Stranger Things :P


Puis franchement, ceux qui se plaignent des premiers épisodes de la saison 3 ? je peux comprendre que l'intrigue soit un tantinet longuet a démarré, mais rien d'alarmant voir même logique. La série doit prendre le temps de refaire le tour des personnages, ce qu'ils sont devenus après la saison 2, du moins un minimum. J'ai trouvé ça super perso de retrouver tout le monde encore une fois, avec maintenant un coté "joueur/geek" moins prononcé, mais plus dans la vibe sombre de l'amour de jeunesse, logique en somme. On adhère ou pas a la transition, mais ça va aussi avec l'âge des personnages. Puis ça introduit aussi de nouvelle tête fort charismatique comme Robin, donc bon !


La mise en scène aussi a le mérite d'être excellente, que ce soit les transitions fluides ou les scènes de bastons, difficile de prendre la série en défaut.


Première qualité concernant les personnages de Stranger Things, oui ! c'est bien le chara design ! non mais franchement, on nage dans le 80's, mais chaque personnage est très différent visuellement et on reconnaît tout le monde au premier coup d'oeil, franchement plaisant ! pour en faire une métaphore chelou, même si c'était TOUS des Chinois, je pourrais reconnaître chacun des personnages, pourtant ce n'est pas un exercice simple -_-


Pour parler plus sérieusement, tout le monde apporte vraiment son petit grain de sel à l'équation (ça veut dire quelque chose ?) que ce soit pour l'humour, pour le suspense, pour un running gag, tout le monde sert a apporte quelque chose et la plupart des personnages/acteurs sont charismatique et campe leur rôle à la perfection. C'est difficile de parler des personnages, car vraiment, il y en a énormément de très important (ou du moins, qui ont sont importance dans l'intrigue) et ça prendait trop de temps de parler de tout le monde. J'ai quand même quelque petit problème avec hum.... la facilité scénaristique d'écriture par moment ? de la stupidité ambiante qui règne par moment ? en faite, je déteste dans une série (un jeu, un film, peut importe) d'avoir un personnage qui a vécu misère dans une saison et fait outre de n'avoir rien vécu et tout oublier dans une autre, comme si c'était normal. En plus de me sortir du truc (ça se passe dans la saison 3), la réaction en devient toute sauf crédible, à se demander si le personnage est atteint d'alzheimer avancé... dommage


Mais vraiment, outre ça, Strangers Things, c'est vraiment d'excellent personnage qui évolue vraiment au fil des saisons, un groupe de pote geek (enfant) qui évolue dans le temps, des personnages détestables qui se rendent compte de leur connerie, de fou furieux, non franchement, le casting est parfait !


Pour parler plus profondément (car au fond, j'en ai envie loul), Finn Wolfhard incarne donc Mike Wheeler, sorte de "chef" très proche de Will, plus que les autres, je trouve. Noah Schnapp dans le rôle de Will (WILL WILL WILL WILL WILL) byers est le personnage timide/très malchanceux du groupe loul, Gaten Matarazzo dans le rôle de Dustin Henderson fait office de comique du groupe (qui fonctionne du tonnerre) avec une tête ultra comique et sympathique, je l'adore x), Caleb McLaughlin dans le rôle de Lucas Sinclair qui est... le sidekick comique du groupe, je sais pas trop comment prendre ce personnage X). Puis on termine avec Millie Bobby Brown dans le rôle de EL, personnage qui viendra se greffer au groupe plus tard, mais qui (pour moi) est un des meilleurs de la série. Son jeu d'acteur est parfait, même sans grande ligne de dialogue (CF: la saison 1) eelle arrive à faire transmettre une palette d'émotion riche et ça c'est beau ! (en plus, elle est vachement stylée avec ses pouvoirs). Joe Keery dans le rôle de Steve Harrington est le type bad boys de base un peu trop sûr de lui sans l'être vraiment, con au départ, mais qui évoluera grandement au fil des épisodes ! La très jolie Natalia Dyer dans le rôle de Nancy Wheeler est aussi un personnage qui évoluera grandement, très posé, mais sûr d'elle, ne lui dite jamais non ! comment ne pas parler de Winona Ryder dans le rôle de Joyce Byers qui vole la vedette aussi a tout le monde dans la saison 1, c'est un personnage bordeline qui fera tout (mais genre vraiment) pour retrouver son fils. un autre personnage que j'adore malgré son inconsistance d'écriture, David Harbour dans le rôle de Jim Hooper, sorte de policer ultra blaser qui peut facilement recourir à la violence (impatient de ouf), je l'aime bien même si son écriture est relativement mauvaise (dommage pour lui...). Après, il possède énormément de scène cool, mais parfois tu ne comprends pas ce que se passe dans la tête des écrivains, drogue ? aucune idée. Je m'arrête la, mais sachez qu'il y a BIEN d'autres personnages et des nouveaux a chaque saison (Billy, Robin, etc...) très charismatique qui viennent non pas descendre la série, mais la rendent encore plus intéressante !


Puis, même au niveau des antagonistes, un mystère plane vraiment et chaque fois qu'on peut apercevoir un monstre (ou une entité de l'upside down !) ça le mérite d'avoir de la gueule et les FX sont extrêmement convaincant tout du long.


La série est aussi unique et intéressante sur son visuel, que ce soient les environnements (donc la ville de Hawking) c'est toujours super beau avec une vraie ambiance (faut dire que j'adore ce genre de ville paumé !). La direction artistique et la calorimétrie aussi est vachement plaisante a l'oeil, sachant passer de très sombre/horrifique à quelque chose qui explose de couleur ! Le truc qui me plaît énormément dans Stranger Things est le changement de plan toujours très bien fondu dans l'action (par exemple : https://youtu.be/l8tfMjXxYyg?t=318) et la série en fait plein, des transitions souvent bien calibré pour ne pas couper le rythme ne plus de parfois raconter quelque chose.


On pourrait dire que la série tire trop sur le clin d'oeil (qui ne sont plus des clins d'oeil tant les références sont omniprésente dans la série), mais est-ce un défaut pour autant ? j'ai envie de dire que... bah non, car même si Stranger Things tire sur la corde des nostalgiques, bah ça reste quand même une série qui possède sa propre identité (autaut visuelle que sonore). Quand je pense à Stranger Things, je pense pas aux références en premier lieu, mais aux personnages, a la musique de l'opening, je pense a ce qui fait de Stranger Things ce qu'il est aujourd'hui et non pas ce qu'il l'entoure.


Difficile de parler de Stranger Things sans parler de la bande sonore ! que ce soient les thèmes uniques à la série (souvent du style synthwave) la série use (et le fait beaucoup) de musique très populaire de l'époque concernée ! toujours dans le ton, la bande sonore est un régal en tout temps !

Conclusion : la saison 1 reste la saison la plus intéressante, la découverte et le mystère vient jouer son rôle la dedans. Par contre, je ne fais pas partie de ceux qui trouvent que la série devient mauvaise, elle perd en surprise, mais sait toujours se monter intéressante et tire rarement sur la longueur, chaque épisode est un vrai bonheur !


Saison 4 : what ! comment dire... dès le premier épisode, cette saison accroche directement le spectateur, why ? première chose, on retrouve évidemment l'ambiance des années 80 avec l'aspect feelgood propre à la série au premier abord, ça fait plaisir de revoir les personnages et les nouveaux, juste plaisant. Puis vient cette atmosphère lourde, proche du film d'horreur, ce premier épisode (la fin surtout, mais pas que) démontre que cette fois-ci, cet aspect horrifique ne sera pas qu'un simple gadget, cette saison s'annonce plus violente, plus sérieuse, plus impactante ? en tout cas, je trouve l'épisode d'ouverture totalement réussi avec une fin atroce qui fait plaisir #team sadique.


Cette saison 4 reste aussi qualitative que les autres, c'est toujours extrêmement soignée au niveau de la réalisation, la mise en scène, les changements de plans entre deux scènes toujours aussi inventifs, c'est clairement une saison qui vaut le détour malgré son cliffhanger de bâtard !


J'avais peur aussi un peu au départ que la série se perdre entre toute les intrigues et que nous en tant que spectateur puisse se sentir totalement perdu, mais pas du tout ! Même si toutes les intrigues ne se valent pas vraiment, aucune n'est vraiment hors-sujet ou chiante, ça apporte toujours un petit truc pour le final explosif qui joue bien avec tout ça. Par exemple, j'avais trouvé l'aspect des Russes très parodique dans la troisième saison avec un côté assez ridicule, c'était difficile (pour moi) de prendre tout ça au sérieux, alors que dans cette saison, l'austérité règne dans chaque scène avec Hopper et ça fait plaisir de sentir la désolation et le désespoir dans les yeux du personnage, l'aspect parodique, je ne l'ai pas du tout ressenti dans cette saison.


Je ne suis pas totalement convaincu par les nouveaux personnages, enfin, surtout un en fait, Argyle. C'est un espèce de comic-relif pas vraiment marrant, stone H24 qui fait des remarques un peu débile tout le temps, pas catastrophique non plus, mais vraiment pas plus intéressant que ça. En réalité, je trouve qu'il n'apporte pas grand-chose à l'histoire en plus d'avoir une relation un peu bizarre avec Jonathan, les deux ne vont pas du tout ensemble. Yuri par exemple m'a bien plus plu, ça reste un enfoiré de première, mais un enfoiré utile à l'histoire, j'ai aimé le détester, l'acteur joue bien son rôle pour donner envie de le frapper x).


Les scènes Cultes de la S4 :

(spoil) La mort de Chrissy dès la fin du premier épisode, comment dire que ça place bien la barre dans le "on déconne pas dans cette saison", la mort est glauque, violente et pose l'ambiance pour le reste de la série ! La fin de l'épisode 4 avec la fuite de Max avec en fond la musique de Kate Bush *Running up that hill* juste incroyable, intense, ça donne des frissons putain ! La concert de "Metallica" dans l'upside Down avec un Eddie qui brille, encore une fois la scène est juste magistrale, la musique, la mise en scène, y a tout d'incroyable putain ! Le dernier épisode globalement tout le build up autour de l'attaque de l'upside down jusqu'au combat de Vecna/one/Henry vs Eleven, pouah !



LinkRoi
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleures séries originales Netflix

Le 1 août 2022

13 j'aime

9 commentaires

Stranger Things
ThomasLesourd
5

Un élève peu doué

Warning, spoil spoil spoil, jusqu’au dernier épisode. à ne lire que si vous n’avez pas vu la série, ou si vous n’en avez rien à foutre (mais alors, pourquoi lire ça ) J’ai un problème avec Stranger...

Lire la critique

il y a 6 ans

185 j'aime

26

Stranger Things
Prodigy
5

I've seen better things

Et pourtant, elle avait tout pour me plaire, cette série, avec sa gueule d'hommage ambulant au cinéma des années 80, de la typo du titre (typique) à l'ambiance groupe de gamins post...

Lire la critique

il y a 6 ans

182 j'aime

17

Stranger Things
CAPITAINE_TORTILLA
8

PITCH DES SAISONS 1 à 10

SAISON 1 : Omg un portail vers un autre monde et une bande d'ados c la galère. SAISON 2 : Yo pas de soucis c bon on a fermé le portail là je crois c bon maintenant y'a pas de galère. SAISON 3 :...

Lire la critique

il y a 3 ans

140 j'aime

11

Cuphead
LinkRoi
8
Cuphead

Un dessin animé dont vous êtes le héros !

Développeur : StudioMDHR Entertainment Inc. Éditeur : StudioMDHR Entertainment Inc. Résumé Cuphead est un jeu qui aura beaucoup fait parler de lui pour sa difficulté très ardu, car le jeu propose...

Lire la critique

il y a 5 ans

28 j'aime

16

Devil May Cry 5
LinkRoi
8

D N V 5

Parlons de Devil May Cry 5 ! Enfin, la suite tant attendue du 4ieme épisode sortie en.... 2008, ça commençait un tout petit peu à être long ! Je m'étais refait la saga entièrement avant de me lancer...

Lire la critique

il y a 3 ans

26 j'aime

20

Resident Evil 2
LinkRoi
8

MR.X, première consultation gratuite

Parlons de Resident Evil 2 : Remake ! Avant toute chose, je tiens à préciser que je suis un amateur des Resident Evil récent (surtout du 4, mon amour !) et non pas des anciens. Le seul vieux...

Lire la critique

il y a 3 ans

24 j'aime

49