Mon premier Strip-Tease ("phrasing !") a surement été Recherche bergère désespérément.
Un épisode fleuve (contrairement à la majorité des épisodes de 15 minutes) qui choque, apitoie, attriste, fait rire même parfois par la simplicité émouvante de ses personnage. Ça avait alors pas mal fondé mon opinion sur cette émission que je n'ai pas eu la chance de découvrir pendant sa période de diffusion sur petit écran et dont je n'avais vu depuis que les épisodes "classiques".


La magie d'internet étant, un compte officiel youtube a été ouvert et chaque semaine un nouvel épisode est posté. Désormais au monde entier, s'ouvre l'encyclopédie française des petites gens.


Ce que je ne savais pas, c'est la cause de l'arrêt de cette émission si marquante du PAF alors que pullule autre tellement vrai et confessions intimes que tout le monde critique et sait mis en scène en partie. Recherche bergère désespérément. Voilà le nœud du problème. Dans cet épisode où un jeune agriculteur rencontre une jeune femme roumaine, on assiste au déchirement d'une famille, au désespoir d'un homme, d'un garçon et à toute l'ironie des rencontres arrangées.


Cet épisode a choqué, on a accusé l'équipe de l'émission d'y chercher le buzz et le sensationnel. On a pensé la série de reportage comme glauque. A l'évidence des critiques émanant de personnes n'ayant pas vu plus d'une dizaine d'épisodes.


Car Recherche bergère désespérément (433ème épisode me dit Wikipédia à l'oreillette) est la quintessence de 20 ans de morceaux de vies, parfois pathétiques, parfois hilarants. Un éventail de personnalités (Georges Perrier le cuistot fou), d'expressions ("T'aimes pas qu'on joue avec tes boules ? Moi j'aime bien.") et même d'accents totalement improbables (les chasseurs de Tirer un coup ou le médecin accro au pastis).
Chaque épisode est dingue, des scénarios qui ne sortirait d'aucun esprit sain. Et pourtant il y a une beauté troublante dans chaque portrait. Probablement grâce à son absence de voix off et de musique tant décriée (la saga d'épisodes America America sort du lot et on y sent alors dans les commentaires toute l'ironie que les producteurs veulent pointer du doigt), le show arrive à nous apporter sur un plateau d'argent un sentiment d’authenticité qui façonne notre manière de regarder ses portraits du quotidien. Le tout accompagné d'une certaines poésies lors de certains plans bien senties, des titres rêveurs et même des fins d'épisodes qui tombent toujours à pic.


En 20 ans, on assiste aussi bien à la difficile arrivée d'internet (Au pays des merveilles), qu'au sujet sensible des banlieues (Les manteaux rouges) et les équipes de tournage se sont aussi bien amusées à aller aux USA que dans les campagnes Françaises profondes.
Alors oui, les épisodes semblent toujours dire quelque chose, assener une morale de fin ironique voire acide. Mais ces caméras silencieuses nous laissent parler nous, avec nos préjugés et notre esprit façonné. Il n'y a qu'à faire un tour sur les épisodes Youtube où l'on y voit des Magrébins par exemple, pour voir dans le florilège de commentaires, comment les mentalités ont encore besoin d'être changées.


Et puis il y a ces instants de grâce, comme le tout fraichement uploadé La mémoire qui flanche où l'on y suit une mamie à la dérive. L'un des rares épisodes où l'équipe de tournage se permet d'intervenir (il y avait déjà eu un épisode similaire tout aussi marquant) tant la pauvre âme de l'autre côté de la caméra semble désemparé. Et l'on a toujours envie d’interagir avec ses personnages, de leur dire "Soit moins bête !", "Soit plus comme ceci ou comme cela !", "Je t'adore, je te déteste !", il y en a qu'on aimerait rencontrer au hasard d'une rue juste pour rire un bon coup ou pour les remercier de leur passage dans l'émission.


Oui Strip Tease, c'est la Soucoupe et le Perroquet et le Parapluie de Cherbourg mais c'est aussi des centaines d'autre histoires bouleversantes. Un panorama de la France d'hier à aujourd'hui et par les temps qui court il est bien dommage que la production se soit arrêté en 2012.
Ou alors peut-être tout cela est logique.
Après tout l'évolution des reportages a été marqué par la télé-réalité, peut-être que toute ces émissions d'NRJ 12 ou C8 sont le découlement logique de ce que la télé a crée depuis plus de 10 ans. Strip-Tease avait-t-il encore sa place dans une société où on l'accuse de faire du sensationnel quand nous sommes tous la bave aux lèvres devant un direct BFM TV ?


Il n'empêche, le compte Youtube officiel a encore de sacrés pépites à nous dévoiler, histoire de laisser la télé éteinte encore un peu.

CaptainKharma
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleures séries des années 1980 et Les séries qui ont changé votre vie

Le 13 novembre 2016

12 j'aime

4 commentaires

Strip-Tease
doc_ki
10
Strip-Tease

En avance sur son temps .. culte

Jean Libon et Marco Lamensch vont nous pondre en 1985 certainement le programme le plus innovateur et en avance sur son temps. Rentrer dans l'intimité des gens comme si la camera n'existait pas.....

Lire la critique

il y a 2 ans

18 j'aime

7

Strip-Tease
CaptainKharma
9
Strip-Tease

Recherche vérité désespérément*

Mon premier Strip-Tease ("phrasing !") a surement été Recherche bergère désespérément. Un épisode fleuve (contrairement à la majorité des épisodes de 15 minutes) qui choque, apitoie, attriste, fait...

Lire la critique

il y a 5 ans

12 j'aime

4

Strip-Tease
Johndeuf
7
Strip-Tease

Ce soir là...

Quand j'étais gosse, je n'avais pas de chat, mais j'avais une épée en bois, un arc à flèches, un déguisement de Batman et une game boy. Par la suite j'ai eu plein de trucs (je pourrais vous faire une...

Lire la critique

il y a 2 ans

8 j'aime

We Will Always Love You
CaptainKharma
10

Des samples et des hommes

Inutile de rabâcher l'histoire de The Avalanches, un simili Beastie Boys au départ (un délice que ce live On Recovery où Tony Diblasi essaye de casser un vinyle, en vain) qui laissera ensuite le...

Lire la critique

il y a plus d’un an

22 j'aime

1

The World Is Mine
CaptainKharma
8

Le monde a mauvaise mine

A force de lire des shonens bâtards quand on a 15 il y a deux voies qui s'ouvrent à nous : continuer à lire uniquement du One Piece, Dragon Ball Z et Naruto en pensant que le manga se résume...

Lire la critique

il y a 8 ans

16 j'aime

2