👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Comme l'indique son titre, The Killing est une série policière.
Mais au lieu de nous faire un crime et une enquête par épisode, ici, c'est un crime et une enquête par saison.
Et la première saison fait 20 épisodes.
Et comme nous sommes au Danemark, ce ne sont pas des épisodes de 40 minutes comme une USA, mais de 55 minutes.
En gros, une enquête de près de 20 heures.
C'est bien la curiosité qui m'a poussé vers cette série : comment fait-on une enquête de cette longueur ? Est-ce que l'on rajoute sans cesse des twists ? Est-ce qu'il y a deux dizaines de milliers de suspects ? Est-ce qu'on adopte la vitesse de croisière d'un Derrick en plein rush ? tant de questions se pressaient dans mon petit crâne déjà surchargé par la vision d'un Michael Bay !
Nous nous lançâmes donc, madame et moi-même, dans la série.

Le procédé est, en fin de compte, le même que pour les autres séries : pas mal de personnages, des fausses pistes à foison, du suspense et des épisodes qui se finissent en cliffhanger.
L'histoire de la saison 1 : Nana Birk Larsen, lycéenne de 19 ans, disparaît le vendredi suite à une fête au lycée. Elle est retrouvée le lundi matin, morte, dans le coffre d'une voiture, au fond d'un étang.
Sarah Lund, fliquesse qui s'apprête à partir en Suède, mène cette dernière enquête avec son successeur, Meyer. Les pistes se multiplient : lycéen ? Prof ? Petit ami ? Une des pistes, cependant, sera plus dangereuse : la piste politique.
Parce que le Danemark est en pleine campagne pour les élections municipales. Hors, la victime a été retrouvée dans une voiture appartient à l'équipe de Hartman, l'adjoint à l'éducation de Copenhague, et candidat à la mairie.
C'est donc dans ce contexte un peu chargé que se déroule l'enquête. Une enquête, somme toute, très classique dans son genre. On a une piste, on l'exploite, ça nous donne un suspect, on s'acharne sur lui pendant deux épisodes (juste le temps de ruiner complètement sa réputation, de lui faire perdre ses amis, son travail, son argent, son honneur) avant, finalement, de se rendre compte que ce n'est peut-être pas lui...
Cependant, il faut quand même dire que, ça a beau être classique dans son déroulement, le fait de maintenir du suspense pendant 20X55 minutes, ça relève quand même de l'exploit. Parce que même si on voit clair dans le jeu des scénaristes, j'avoue que j'ai été littéralement happé par la force de la série. Force du suspense, certes, mais aussi force dramatique.
Car, à l'enquête, s'ajoute aussi le drame des parents de la victime, ce que, généralement, on ne voit pas. Car la série a des personnages qui sont, globalement, réussis.
Ma note sera donc plutôt bonne, parce que j'ai totalement accroché, mais pas extraordinaire non plus, puisque finalement il n'y a ici rien de vraiment original.
SanFelice
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 8 ans

28 j'aime

5 commentaires

The Killing
SanFelice
8
The Killing

On sait s'amuser, au Danemark !

Comme l'indique son titre, The Killing est une série policière. Mais au lieu de nous faire un crime et une enquête par épisode, ici, c'est un crime et une enquête par saison. Et la première saison...

Lire la critique

il y a 8 ans

28 j'aime

5

The Killing
EricDebarnot
9
The Killing

La nuit danoise (critique de "Forbrydelsen" saison par saison)

Saison 1 : Portée par des critiques quasi unanimement élogieuses, "Forbrydelsen" n'est pourtant pas exempte de défauts, le plus important étant sa longueur : près de 20 heures (correspondant à 20...

Lire la critique

il y a 7 ans

24 j'aime

9

The Killing
Pitchblack
5
The Killing

Il y a des pistes intéressantes à suivre... et puis il y a toutes les autres...

(critique faite après avoir vu le tiers de la série) Qu'est ce qu'un bon thriller pour une série télé ? Un bon pitch avec une profondeur suffisante pour pouvoir broder dessus ? OK The Killing...

Lire la critique

il y a 8 ans

14 j'aime

1

Starship Troopers
SanFelice
7

La mère de toutes les guerres

Quand on voit ce film de nos jours, après le 11 septembre et après les mensonges justifiant l'intervention en Irak, on se dit que Verhoeven a très bien cerné l'idéologie américaine. L'histoire n'a...

Lire la critique

il y a 9 ans

251 j'aime

50

Gravity
SanFelice
5
Gravity

L'ultime front tiède

Au moment de noter Gravity, me voilà bien embêté. Il y a dans ce film de fort bons aspects, mais aussi de forts mauvais. Pour faire simple, autant le début est très beau, autant la fin est ridicule...

Lire la critique

il y a 8 ans

211 j'aime

20

Chernobyl
SanFelice
9
Chernobyl

What is the cost of lies ?

Voilà une série HBO qui est sans doute un des événements de l’année, avec son ambiance apocalyptique, ses flammes, ses milliers de morts, ses enjeux politiques, etc. Mais ici, pas de dragons ni de...

Lire la critique

il y a 3 ans

207 j'aime

32