Les meilleures mini-séries selon limma

Avatar limma Cette liste de 62

séries

par limma est une réponse au sondage Les meilleures mini-séries
Vous aussi, participez au sondage !
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Jeux d'influence (2019)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Thriller, mini-série et drame.

    Série de Sophie Hiet et Jean-Xavier de Lestrade avec Alix Poisson, Laurent Stocker, Jean-François Sivadier

  • 2
    Bande-annonce

    Dans leur regard (2019)

    When They See Us

    1 h 15 min. Première diffusion : . 1 saison. Thriller et mini-série.

    Série de Ava DuVernay avec Vera Farmiga, Felicity Huffman, John Leguizamo

  • 3
    Bande-annonce

    Chernobyl (2019)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Mini-série et drame.

    Série de Craig Mazin avec Jared Harris, Stellan Skarsgård, Jessie Buckley

  • 4
    Bande-annonce

    Good Omens (2019)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Fantastique, comédie et mini-série.

    Série de Neil Gaiman avec Michael Sheen, David Tennant, Sam Taylor Buck

    Série attendue, adapté de l'ouvrage de Terri Pratchett et de Neil Gaiman, un genre de farce pour nous conter l'amitié improbable entre un ange et un démon, luttant ensemble contre la fin du monde prochaine, partant du jardin d'Eden jusqu'à une semaine avant l'extenction.
    Aziraphale notre angelo, plutôt réservé, surveillé de près par l'ange Gabriel (Jon Hamm) passionné de livres anciens et de bonne nourriture, s'alliera avec Crowley notre démon de Satan, à la dégaine désinvolte, et plutôt sensible à l'amitié qu'il porte à son antagoniste, qui auront appris à apprécier la vie sur terre et n'ont aucune envie de devoir retourner dans leurs sphères respectives.
    Déclinant au fil des épisodes, leur histoire commune, on navigue ainsi au grès des époques, accompagné de la voix off de Dieu (Frances mcDorman), pour un petit cours d'histoire et montages didactiques, d'une mise en scène réservant quelques effets spéciaux, et situations décalées, de sorcières ou autres chasseurs, d'anges et démons peu solidaires avec nos deux compères, qui vont tenter d'éduquer l'antéchrist et sauver le monde. Mais le bémol est bien dans tous les personnages annexes qui à défaut de voler la vedette, ramollissent le rythme sans vrai fil conducteur. La série ayant du mal à proposer autre chose que la présence de ses deux acteurs et n'aura pas la verve jubilatoire attendue dans ce genre d'exercice, même si l'ambiance apportée est globalement réussie. On risque d'être déçu par un final à l'image de l'ensemble, sans sursaut. Dommage et si l'idée a forcément du charme, la série excelle surtout par les jeux inspirés de David Tennant et Michael Sheen, et pour chacune de leur apparition, et confirme leur talent.
  • 5
    Bande-annonce

    Mystery Road (2018)

    1 h. Première diffusion : . Policier et drame.

    Série de Rachel Perkins avec Aaron Pedersen, Judy Davis, Deborah Mailman

    Quand on a vu les films on peut bien se demander l'intérêt de cette mini série qui sape ses enjeux et sa réflexion, n'hésitant pas à la facilité pour faire avancer et à piocher dans les travers cinématographiques d'aujourd'hui : la famille et son importance visant l'exercice grand public.
    Même si le second opus des films est pour ma part raté sur les caractérisations notamment mais aussi sur l'enjeu des fractures entre communautés, la série se plombe d'elle même en occultant cette thématique, qui est censée être centrale, et pointer les conséquences de la spoliation des terres des aborigènes et de la domination blanche.
    Exit aussi la difficile intégration tant dans sa communauté que dans son travail avec les blancs et du racisme qui en résulte, pour notre flic métis.
    On note juste ici que chacune des communautés aura un peu de mal avec ses voisins sans vraiment porté à conséquence, sans lien à "l'histoire" proprement dite. Seuls points communs aux deux films, une enquête sur des disparitions et notre Jay Swan qui vient en renfort d'un commissariat perdu dans le bush australien.
    Mystery road le film se concentrait sur son ambiance délétère, et inquiétante, pour signifier la misère, le refus de l'autre, la rébellion, et la jeunesse sacrifiée. La réussite tenait dans sa sobriété et dans les longs moments d'absence, de divagation et de vide mis en valeur par les paysages grandioses et désolés.
    Ici, on survole et on joue sur des personnalités sans intérêt, des dialogues poussifs avec une déclinaison faite pour prolonger le suspense, sans arriver à créer de l'empathie pour la multitude de personnages. Les seconds rôles n'ont aucun intérêt. Les personnages féminins point fort de cette série ne sont que faire valoir sans oublier les fautes de goûts avec les aborigènes posés là, pour l'exotisme. A l'instar du second opus cette série est bien trop bavarde et ne se concentrera que sur Aaron Pedersen (présent dans les deux films de Ivan Sen) en surjeu constant et Judy Davis à la dégaine déhanchée et volontaire, en représentation de la justice, pour finir par leurs mea-culpa respectifs censés appeler à la réconciliation.
    A part une belle photo et un tour d'horizon de beaux paysages, l'ensemble est donc bien léger, sans scène d'action qui faisait le charme des deux opus venant secouer le rythme lent par des envolées de fusillade tout autant efficaces que jouissives
    Etonnant pour une réalisatrice impliquée dans le combat.
  • 6
    Bande-annonce

    Love, Death & Robots (2019)

    Love Death + Robots

    15 min. Première diffusion : . 1 saison. Science-fiction, fantastique, Épouvante-horreur et animation.

    Dessin animé de Tim Miller

    Si les créations se sortent bien de la technique de l'animation, du dessin ou du genre jeu vidéo, ce sont surtout les durées qui posent problème pour la plupart des courts vraiment courts (de 6 à 8 minutes), les scénarios faisant défaut, ne s'attachant qu'à une situation à un moment T, sans bien comprendre de quoi il en retourne au final.
    Les mieux gérés sont alors ceux qui dépassent les 10 minutes avec une belle rapidité d'exécution, un bon rythme et de belles couleurs, de références cinématographiques, d'interludes récréatifs (l 'épisode 2, les trois robots, sur les ravages de l'homme sur la terre reste quand même bien gentillet et manque singulièrement de cynisme) ou humoristiques (épisode 9 La Décharge, interlude jubilatoire sur le système D) qui semblent faire tâche au milieu d'une ambiance plutôt délétère et sanglante et si certains accrochent par leur qualité, ou le thème engagé, la redite, le manque d'originalité, le manque de fond et les clichés de personnages affaiblissent l'ensemble.
    On se rabat alors sur le délire d'environnements guerriers entre monstres et soldats qui fusillent à tout va (épisode 10 Métamorphes, 13 Lucky et 18 Une guerre secrète) on retrouve alors les mêmes intrigues à deux trois détails près (avec le 4 Suits). Sans oublier le summum du ratage, l'âge de glace épisode 16 (personnages et dialogues affligeants sur le thème de l'évolution qui n'apporte rien si ce n'est de recouper la bêtise humaine avec les deux protagonistes).
    Quelques réussites...mais qui auraient gagnées à plus de longueur (le 8 Bonne chasse, qui malgré quelques fautes de goûts, sera le plus réussi en matière de dessins, de rapport à l'identité et de poésie et Derrière la faille épisode 7 qui malgré cette histoire d'amour à deux sous, bénéficie d'une noirceur et d'un environnement particulièrement réussi).
    Reste toujours une bonne idée pour s'intéresser à ce domaine, peu mis en avant sur les plateformes, à l'instar de la production OATS
  • 7
    Bande-annonce

    Escape at Dannemora (2018)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Mini-série et drame.

    Série de Brett Johnson et Michael Tolkin avec Benicio Del Toro, Patricia Arquette, Paul Dano

  • 8
    Bande-annonce

    The Shadow Line (2011)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Mini-série, policier et drame.

    Série de Hugo Blick avec Chiwetel Ejiofor, Christopher Eccleston, Kierston Wareing

    il y a quelques bonnes choses notamment sur la photo et la mise en scène qui est plutôt désespérée, mais à vouloir trop en faire, cela en devient tout bonnement improbable et fourre tout, personnages, entre flics, tueurs à gage, espions et vendeur de drogues, même si le parti pris de la corruption à tous les étages ne semble pas si étonnant que cela. Gros gros bémol sur les seconds rôles à l'excès voire mauvais par des caractérisations psychopathes dont on se passerait bien dans ce type d'histoire. Particulièrement lente, et très peu d'action, on aura au moins le loisir de bien saisir toutes les informations. Opter pour un quotidien et une réalité morose est le plus de la série.
  • 9
    Bande-annonce

    II Miracolo (2018)

    50 min. Première diffusion : . 1 saison. Mini-série et drame.

    Série de Niccolò Ammaniti avec Guido Caprino, Alba Rohrwacher, Lorenza Indovina

    Vaut par cette ambiance curieuse d'attirer par le surnaturel et l'inexplicable d'un miracle pour finalement interroger la nature humaine. Suspense quand tu nous tiens : on attend on attend et pas grand chose ne vient. De très bons moments de jeux et de caractérisation, (Elena Lietti est bien souvent jubilatoire et coup de coeur pour Sergio Albelli et à l'inverse et à la limite d'une sorte de dégoût pour Tommaso Ragno) d'une narration croisée entre présent et passé qui tient le cap. Mais le fond reste assez léger, les situations n'amenant pas forcément à de la profondeur. que ce soit sur la notion de foi bien légère ou sur les personnages eux mêmes peu marquants finalement. Certains seront oubliés, d'autres mis en avant on ne sait trop pourquoi, ou encore certaines actions qui peuvent même laisser perplexe sur la volonté du créateur. Quelques envolées créatrices et un choix musical qui rappellera à certains "the young pope"...Pourtant l'entrée en matière laissait présager d'un thriller fantastique vite revu à la baisse.
  • 10
    Bande-annonce

    Deep State (2018)

    55 min. Première diffusion : . 1 saison. Policier, drame et action.

    Série de Simon Maxwell et Matthew Parkhill avec Anastasia Griffith, Mark Strong, Joe Dempsie

    Une conspiration politique, où entreprises privées et services d’Etats ne lésineront pas sur les coups bas, assassinats et trahisons pour une machination, impliquant l’Iran.

    Deep State, « Etat dans l’État », ou comment accentuer le chaos au moyen orient pour faire du profit sur son dos.
    Bonne idée qui place l’occident dans une posture peu engageante dans ses relations internationales.
    La mise en scène sait se faire immersive, dotée d’un bon rythme et d’une belle photo où les acteurs sont parfaitement à leur place,

    La géopolitique sert le thriller mais on peut regretter d’être en territoire connu et que le suspense fasse défaut.

    Une série d’espionnage bien menée sur les premiers épisodes mais qui ne réussira pas à dépasser le stade du divertissement par la suite. L’aspect familial prend trop de place pour peu d’enjeu, sachant que l’intérêt se trouve dans l’actualité et dans le portrait de services d'Etat corrompus, qui aurait été bien plus percutant sans les dramas qui ponctuent régulièrement la narration.
  • 11
    Bande-annonce

    The Looming Tower (2018)

    50 min. Première diffusion : . 1 saison. Thriller, mini-série et drame.

    Série de Dan Futterman, Alex Gibney et Lawrence Wright avec Jeff Daniels, Tahar Rahim, Wrenn Schmidt

  • 12
    Bande-annonce

    Wormwood (2017)

    45 min. Première diffusion : . 1 saison. Documentaire.

    Série de Errol Morris avec Peter Sarsgaard, Christian Camargo, Tim Blake Nelson

  • 13

    Sirènes (2014)

    Bertoulot

    45 min. Première diffusion : . 2 saisons. Thriller, policier et drame.

    Série de Adam Sanderson et Shahar Magen avec Maguy Azarzar et Sasson Gabai

    il va falloir une saison 2 (diffusée chez nous) car le final de la 1 laisse vraiment sur sa faim.
    l'actrice est excellente et sauve une intrigue trompeuse sur la plupart des épisodes. Un thriller où le fantastique n'est qu'effleuré.Voir en VO st si possible. Seule la VF de l'actrice Magie Azarzar colle parfaitement au personnage. Quelques thèmes intéressants sont malheureusement survolés tels les réfugiés qui aurait permis de croiser les intrigues.
  • 14

    Bankerot : Coup de feu en cuisine (2014)

    Bankerot

    45 min. Première diffusion : . 2 saisons. Comédie et drame.

    Série de Kim Fupz Aakeson avec Martin Buch, Esben Dalgaard Andersen, Nicolas Bro

    Bankerot reprend la spécificité des séries à savoir une galerie de portraits et des personnages tous importants.
    Fable sociale décalée et en filigrane la création d’un restaurant ou tout du moins sa tentative.
    On a le plaisir enfin d’avoir un enfant dans une série qui ne cumulera pas tous les clichés de l’insupportable.
    On remarque Esben Dalgaard Andersen et Nicolas Bro, imposant, qui offre à toutes ses interventions les meilleurs moments entre excès et tendresse pour quelques surprises. Laerke Winther (Kisser), sexy, espiègle et parfois inquiétante est pour le peu de présence « remarquable » 
    On aura droit à quelques recettes qui peuvent mettre l’eau à la bouche, mais le ton est définitivement au drame loufoque où l’on croise des gangsters improbables, des oncles et escrocs de tout poils. Grâce à des acteurs inspirés, une comédie où la violence des échanges est ponctuée d'humour aux dialogues bien sentis.
    Des couleurs ternes, des décors de zone urbaine peu engageants, et une ambiance à tendance dépressive rappelle que nous sommes bien dans une série scandinave, même si il ne s’agit pas de thriller comme souvent, on pense plutôt au ton du film « refroidis ».
    Seules quelques longueurs sont à déplorées et quelques ingrédients faciles .../...Une série à regarder pour se détendre et apprécier les péripéties de nos égarés.
  • 15
    Bande-annonce

    Feud (2017)

    Feud: Bette and Joan

    45 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame.

    Série de Jaffe Cohen, Michael Zam et Ryan Murphy avec Jessica Lange, Susan Sarandon, Alfred Molina

    Une série plaisante, un rythme relativement soutenu, quelques belles trouvailles de mise en scène, une belle photo, tous les acteurs mais surtout S. Sarandon et J.Lange assurent et jouent de leurs expressions de manière impeccable et à elles seules le show mérite d'être vu. Seul bémol la redondance pour les scènes brossant le caractère insupportable de J.Crawford quelques bonnes idées de "féminisme" par quelques dialogues trop rares et à l'inverse trop d'importance donnée à l'image et à leur égocentrisme. Quelques aspects pas assez développés.
    Un dernier épisode plus sombre qui clôt ces destinées de femmes fortes.
  • 16
    Bande-annonce

    Fargo (2014)

    50 min. Première diffusion : . 3 saisons. Comédie, thriller, policier et drame.

    Série de Noah Hawley avec Ewan McGregor, Billy Bob Thornton, Martin Freeman

  • 17
    Bande-annonce

    Flowers (2016)

    25 min. Première diffusion : . Comédie et drame.

    Série de Will Sharpe avec Olivia Colman, Julian Barratt, Will Sharpe

  • 18
    Bande-annonce

    Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire (2017)

    A Series of Unfortunate Events

    50 min. Première diffusion : . 3 saisons. Drame et action.

    Série de Mark Hudis avec Neil Patrick Harris, Patrick Warburton, Malina Weissman

  • 19
    Bande-annonce

    Spring Tide (2016)

    Springfloden

    45 min. Première diffusion : . 1 saison. Thriller et policier.

    Série de Cilla Börjlind et Rolf Börjlind avec Kjell Bergqvist, Julia Ragnarsson, Johan Widerberg

  • 20
    Bande-annonce

    Retribution (2016)

    One Of Us

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Thriller, mini-série et drame.

    Série de Jack Williams avec Adrian Edmondson, Georgina Campbell, Steve Evets

    Déception sur l'aspect bien trop pleurnichard de l'ensemble, restent quelques acteurs qui relèvent le niveau. L'intrigue aurait pu vraiment rendre quelque chose de plus "sordide" mais se tient à des considérations pénibles jouant sur la morale et souffre de manque de tension. Tout est plus ou moins prévisible et bien facile.
  • 21

    Hatufim (2010)

    1 h. Première diffusion : . 2 saisons. Drame.

    Série de Gideon Raff avec Hagar Ben Asher, Yaël Abecassis, Mili Avital

  • 22

    False Flag (2015)

    Kfulim

    45 min. Première diffusion : . 2 saisons. Thriller et drame.

    Série de Amit Cohen, Maria Feldman et Leora Kamenetzky avec Ange Bonanni, Morris Cohen, Mickey Leon

    saison 2 quel dommage. On se retrouve dans une série policière de base, bien moins prenante que la saison 1 et aucun retour sur les personnages de la première saison. Une nouvelle enquête pour Michey Leon sur la même base ou comment des personnages vont voir leur vie chamboulée par leur implication dans un fait dramatique. Mais ici ils ne sont pas totalement innocents. Il manque tout ce que la première saison avait, de la tension, du suspense, des bons jeux et une intrigue politique. Le final laisse un goût d"inachevé.
  • 23
    Bande-annonce

    Generation Kill (2008)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Drame.

    Série de David Simon et Ed Burns avec Alexander Skarsgård, Jon Huertas, Kellan Lutz

  • 24
    Bande-annonce

    Looking (2014)

    30 min. Première diffusion : . 2 saisons. Comédie et drame.

    Série de Michael Lannan avec Jonathan Groff, Frankie Alvarez, Murray Bartlett

    Une série dramatique, qui met de très bonne humeur traitée par le quotidien de quelques amis, sur un scénario intelligent et trop rare sur l'amour, la fidélité, quelque soit les orientations. Rafraichissant et bien mené.
  • 25
    Bande-annonce

    Jonathan Strange & Mr Norrell (2015)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Fantastique.

    Série de Peter Harness avec Bertie Carvel, Eddie Marsan, Marc Warren

  • 26
    Bande-annonce

    Olive Kitteridge (2014)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Drame et mini-série.

    Série de Jane Anderson et Lisa Cholodenko avec Frances McDormand, Richard Jenkins, Bill Murray

  • 27
    Bande-annonce

    Broadchurch (2013)

    45 min. Première diffusion : . 3 saisons. Policier et drame.

    Série de Chris Chibnall avec David Tennant, Olivia Colman, Jodie Whittaker

  • 28
    Bande-annonce

    Getting On (US) (2013)

    30 min. Première diffusion : . 3 saisons. Comédie et drame.

    Série de Will Scheffer et Mark V. Olsen avec Carrie Preston, Mel Rodriguez, Laurie Metcalf

    Trois saisons de 6 épisodes où le talent de Laurie Metcalf tient à elle seule la série, même si tous les acteurs sont inspirés.
    Des dialogues improbables, cinglants, situations loufoques, pour une série désopilante et légèrement inquiétante !
  • 29
    Bande-annonce

    Trapped (2015)

    Ófærð

    50 min. Première diffusion : . 1 saison. Policier et drame.

    Série de Baltasar Kormákur avec Ólafur Darri Ólafsson, Ilmur Kristjánsdóttir, Ingvar Eggert Sigurðsson

  • 30
    Bande-annonce

    Rubicon (2010)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Thriller, policier et drame.

    Série de Jason Horwitch avec James Badge Dale, Jessica Collins, Lauren Hodges

    D'une complexité où l'esprit est mobilisé par un rythme et des intrigues qui ne s'arrêtent jamais. Une belle maîtrise et pourtant série arrêtée.
    La mise en scène est rigoureuse prenant le thème de l'espionnage. Bureaucratie, vie sociale, drames croisés, pour l'éventualité d’un complot, sur un "après 11 septembre" et la découverte de James Badge Dale..