👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Top des meilleurs romans naturalistes

Le naturalisme est un mouvement littéraire qui est le prolongement du réalisme. Le réalisme décrit la réalité de la manière la plus précise possible, y compris dans ses aspects immoraux ou vulgaires. Le naturalisme poursuit cette idée, en y ajoutant un contexte physiologique et en montrant que le ...

Afficher plus

76 membres ont répondu

L'Assommoir
7.1
1.

L'Assommoir (1877)

Sortie : 1877 (France). Roman

livre de Émile Zola

Résumé : " Tout L'Assommoir peut se résumer dans cette phrase : "Fermez les cabarets, ouvrez les écoles" ", écrivait Zola en 1877. Afin d'atteindre son idéal - travailler, manger à sa faim et avoir toujours un endroit où dormir -, Gervaise, honnête blanchisseuse installée dans le quartier de la Goutte-d'Or, livre bataille à l'alambic du café voisin. Triomphera-t-elle de la " machine à soûler " les travailleurs ? Accusé de " bas-fondmanie " par les antinaturalistes, attaqué aussi par les républicains, qui lui reprochèrent d'avoir représenté le peuple sous des dehors hideux, Zola a voulu, dans le septième roman des Rougon-Macquart, " peindre la déchéance fatale d'une famille ouvrière, dans le milieu empesté de nos faubourgs ". Roman sur les ouvriers parisiens du Second Empire, L'Assommoir a la langue et l'odeur de la misère.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de la saga Les Rougon-Macquart

- Les meilleurs livres d'Emile Zola

- Les livres les plus tristes

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

- Les meilleurs livres du XIX° siècle

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les meilleurs livres français

- Les meilleurs livres avec une héroïne

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les meilleurs pavés littéraires

Au bonheur des dames
7.4
3.

Au bonheur des dames (1883)

Sortie : 1883 (France). Roman

livre de Émile Zola

Résumé : Venue de sa province, Denise Baudu découvre l?univers turbulent des grands magasins parisiens, qui révolutionnent le commerce au XIXe siècle. Vendeuse, montant en grade, elle connaît aussi la passion et convertit le cynique séducteur Octave Mouret, le directeur de son établissement, aux valeurs de l?amour? Un sommet du roman naturaliste.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres d'Emile Zola

- Les meilleurs livres de la saga Les Rougon-Macquart

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les meilleurs livres du XIX° siècle

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les meilleures histoires d’amour dans la littérature

- Les meilleurs livres avec une héroïne

- Les meilleurs classiques de la littérature

- Les meilleurs livres français

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les meilleurs romans historiques

Nana
7.4
5.

Nana (1880)

Sortie : 1880 (France). Roman

livre de Émile Zola

Résumé : Dans les dernières années du Second Empire, quand Nana joue le rôle de Vénus au Théâtre des Variétés, son succès tient moins à son médiocre talent d'actrice qu'à la séduction de son corps nu, voilé d'une simple gaze. Elle aimante sur scène tous les regards comme elle attire chez elle tous les hommes : tentatrice solaire qui use de ses charmes pour mener une vie de luxure et de luxe, de paresse et de dépense. Grâce à elle, c'est tout un monde que le romancier parvient à évoquer, toute une époque et tout un style de vie. Ce neuvième volume des Rougon-Macquart est une satire cinglante des hautes sphères perverties par une fête qui ruine le peuple et détruit les valeurs.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres d'Emile Zola

- Les meilleurs livres de la saga Les Rougon-Macquart

- Les meilleurs livres avec une héroïne

- Les meilleurs livres du XIX° siècle

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les meilleurs livres français

Une vie
7.2
6.

Une vie (1883)

Sortie : 1883 (France). Roman

livre de Guy de Maupassant

Résumé : Alors elle songea ; elle se dit, désespérée jusqu'au fond de son âme : " Voilà donc ce qu'il appelle être sa femme ; c'est cela ! c'est cela ! " Et elle resta longtemps ainsi, désolée, l'oeil errant sur les tapisseries du mur... Mais, comme Julien ne parlait plus, ne remuait plus, elle tourna lentement son regard vers lui, et elle s'aperçut qu'il dormait ! Il dormait, la bouche entrouverte, le visage calme ! il dormait !

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de Guy de Maupassant

- Les meilleurs romans d’apprentissage

- Les meilleurs premiers romans d'auteurs

- Les meilleurs livres avec une héroïne

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les meilleurs livres du XIX° siècle

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les meilleurs classiques de la littérature

Thérèse Raquin
7.1
7.

Thérèse Raquin (1867)

Sortie : 1867 (France). Roman

livre de Émile Zola

Résumé : Thérèse a été élevée par sa tante dans le but d'épouser son fils, un homme au tempérament maladif. Bientôt, elle ne supporte plus cette vie cloîtrée, ni ce sinistre passage du Pont-Neuf où Mme Raquin installe sa mercerie. Toute sa sensualité refoulée s'éveille lorsqu'elle rencontre Laurent, un peintre raté dont elle devient la maîtresse. Les amants décident de noyer le mari.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres d'Emile Zola

- Les livres les plus appréciés à l'école

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les meilleurs romans noirs

- Les meilleurs livres français

- Les meilleures histoires d’amour dans la littérature

- Les meilleurs classiques de la littérature

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

- Les meilleurs livres avec une héroïne

Le Ventre de Paris
7.5
10.

Le Ventre de Paris (1873)

Sortie : 1873 (France). Roman

livre de Émile Zola

Résumé : C'est dans les Halles centrales de Paris récemment construites par Baltard que Zola situe le troisième épisode des Rougon Macquart. Après «la course aux millions» décrite dans La Curée, ce sera la fête breughelienne du Ventre de Paris, sa foule fiévreuse, tourbillonnante et bigarrée, ses amoncellements de victuailles, ses flamboiements de couleurs, ses odeurs puissantes de fermes, de jardins et de marées. Florent, arrêté par erreur après le coup d'Etat du 2-décembre 1851, s'est évadé du bagne de Cayenne après 7 ans d'épreuves. Il retrouve à Paris son demi-frère qui, marié à la belle Lïsa Macquart fait prospérer l'opulente charcuterie Quenu Gradelle. Mais la place de Florent est-elle à leurs côtés ? A-t-il renoncé à ses rêves de justice ?

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres qui parlent de nourriture

- Les meilleurs livres de la saga Les Rougon-Macquart

- Les meilleurs livres d'Emile Zola

La Faute de l'abbé Mouret
7.1
11.

La Faute de l'abbé Mouret (1875)

Sortie : 1875 (France). Roman

livre de Émile Zola

Résumé : « Ce fut ainsi qu'Albine et Serge marchèrent dans le soleil, pour la première fois. Le couple laissait une bonne odeur derrière lui. Il donnait un frisson au sentier, tandis que le soleil déroulait un tapis d'or sous ses pas. Il avançait, pareil à un ravissement, entre les grands buissons fleuris, si désirable, que les allées écartées, au loin, l'appelaient, le saluaient d'un murmure d'admiration, comme les foules saluent les rois longtemps attendus. Ce n'était qu'un être, souverainement beau. La peau blanche d'Albine n'était que la blancheur de la peau brune de Serge. Ils passaient lentement, vêtus de soleil ; ils étaient le soleil lui-même. Les fleurs, penchées, les adoraient. »

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de la saga Les Rougon-Macquart

- Les meilleurs livres d'Emile Zola

La Curée
7.4
12.

La Curée (1871)

Sortie : 1871 (France). Roman

livre de Émile Zola

Résumé : La Curée À la fin d'une chasse, pendant la curée, les chiens dévorent les entrailles de la bête tuée. Pour le jeune Zola, qui déteste son époque, c'est le coeur de Paris, entaillé par les larges avenues de Napoléon III, que des spéculateurs véreux s'arrachent. Ce deuxième volume des Rougon-Macquart, histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire, est l'un des plus violents. Zola ne pardonne pas ces fortunes rapides qui inondent les allées du Bois d'attelages élégants, de toilettes de Worms et de bijoux éclatants. Aristide Saccard a réussi. Mais tout s'est dénaturé autour de lui : son épouse, Renée, la femme qui se conduit en homme, si belle et désoeuvrée ; son fils, Maxime, l'amant efféminé de sa belle-mère. On accusa Zola d'obscénité. Il répliqua : « Une société n'est forte que lorsqu'elle met la vérité sous la grande lumière du soleil. »

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de la saga Les Rougon-Macquart

- Les meilleurs livres d'Emile Zola

- Les meilleurs classiques de la littérature française

Le Parfum
7.8
13.

Le Parfum (1985)

Histoire d'un meurtrier

Das Parfum, die Geschichte eines Mörders

Sortie : 1985 (France). Roman

livre de Patrick Süskind

Résumé : Enfance malheureuse, Jean-Baptiste Grenouille possède un extraordinaire odorat. C'est aussi ce don qui va faire de lui un meurtrier sans pitié.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres des années 1980

- Les meilleurs livres allemands

- Les livres que vous recommandez le plus à vos amis

- Les livres avec les meilleurs méchants

- Les meilleurs romans noirs

- Les meilleurs romans d’apprentissage

- Les meilleurs romans historiques

- Les livres qui se lisent d'une traite

- Les meilleurs livres du XX° siècle

- Les meilleures introductions de livres

- Les lectures forcées et finalement adorées

La Terre
7.7
15.

La Terre (1887)

Sortie : 1887 (France). Roman

livre de Émile Zola

Résumé : La Terre De retour de la bataille de Solférino, le Provençal Jean Macquart s'est installé dans un village de la Beauce où il est devenu le valet du fermier Hourdequin. Mais quoiqu'il s'éprenne bientôt de Françoise, la nièce du vieux père Fouan, Jean reste un étranger pour la communauté villageoise : car le vrai drame qui va se jouer est celui de la terre que Louis Fouan a décidé de partager entre ses trois enfants. Qu'il s'agisse en effet de la terre ou de la sexualité, c'est le désir de possession brutale qui est au coeur de ce quinzième roman des Rougon-Macquart. Mais ce que souhaite surtout Zola, lorsqu'il fait paraître son livre en 1887, c'est brosser aussi complètement que possible un tableau de la campagne et de la paysannerie, décrite comme une sorte d'humanité primitive. Et parce qu'il n'écarte pas les formes les plus vives ni les plus frustes de cette vitalité élémentaire, son roman a heurté la critique.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de la saga Les Rougon-Macquart

- Les meilleurs livres d'Emile Zola

Envie de participer au classement ?

Partager vos connaissances en participant

Un résultat étrange ? Une idée de sondage ? N'hésitez pas à utiliser le Feedback