Avatar trevorReznik

Critiques de Trevor Reznik

@trevorReznik
Versus
  Suivre
8.1

Uppercut

Le résumé dit tout.  Dans un style dégraissé au maximum, mais qui se révèle finalement très riche (et qui colle admirablement bien à ses personnages et son sujet), Wilfried Charles Heinz décrit la dernière ligne droite d'un challenger et de son manager vers un match pour le titre. Les deux hommes ont sacrifié des années entières de leur vie pour y arriver : ce que cela (leur)... Lire l'avis à propos de Ce que cela coûte

Avatar trevorReznik
8
trevorReznik ·
Bande-annonce
6.0

Critique de Triple frontière par trevorReznik

Voilà un terrain où je n'attendais pas du tout J.C. Chandor après avoir vu le très cérébral Margin Call (je n'ai par contre pas encore regardé A most violent year). Et pourtant, la première scène impose un constat d'emblée : le réalisateur n'aura aucun problème avec les scènes d'actions. Si on peut craindre, pendant le début du film, qu'on a juste affaire à un (bon)... Lire la critique de Triple frontière

2
Avatar trevorReznik
8
trevorReznik ·
Bande-annonce
7.4

Critique de Les Chatouilles par trevorReznik

Les Chatouilles n'est peut-être pas un grand film de cinéma dans sa forme (même s'il y a de très bonnes idées de mises en scène) mais par contre, c'est un film qui mérite amplement l'appellation souvent galvaudée de “film coup de poing”. Andréa Bescond se livre beaucoup au spectateur et j'imagine qu'il faut une bonne dose courage pour le faire après avoir vécu l'atroce. A travers... Lire la critique de Les Chatouilles

1
Avatar trevorReznik
9
trevorReznik ·
Bande-annonce
6.6

Lost in la película

Le cinéma de Gilliam est excessif, foisonnant, rabelaisien. Mais cette fois-ci c'est tellement bordélique et confus que l'entreprise vire à l'overdose. Pourtant, en dégraissant un peu, en évitant de multiplier les mises en abime, et surtout en le raccourcissant d'une bonne demi-heure, on avait (peut-être) LE film que Lost in la Mancha nous avait laissé espérer. A la moitié du... Lire l'avis à propos de L'Homme qui tua Don Quichotte

Avatar trevorReznik
5
trevorReznik ·
7.1

Enculés d'égoïstes d'êtres magiques !

Voilà une BD qui réussit à trouver un postulat de départ original et qui la tient jusqu'au final ! Le dessin est de bonne tenue et pose une ambiance qui colle bien au récit. Mais put... c'est d'une tristesse sans nom cette affaire ! Lire l'avis à propos de Ceux qui restent

Avatar trevorReznik
8
trevorReznik ·
4.7

Critique de The Atlas Underground par trevorReznik

Quand on lit les interviews que Tom Morello a données à l’occasion de la sortie de cet album, on se rend compte que le monsieur a un (très) gros melon. Vous cherchiez un croisement entre Jésus et Jimmy Hendrix, ne cherchez plus : vous l’avez trouvé ! Vous ne le cherchiez pas : et ben tant pis pour vous, car Tom Morello programme modestement d’unifier les peuples rien qu’avec sa six-cordes.... Lire la critique de The Atlas Underground

Avatar trevorReznik
5
trevorReznik ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Bohemian Rhapsody par trevorReznik

Finalement, sans avoir rien d'exceptionnel à raconter (faut arrêter de croire que l'histoire d'un groupe capable de produire de la bonne musique va forcément faire une bonne histoire) Bohemian Rhapsody se laisse agréablement regarder. Et si on est fan de Queen, c'est même un peu plus que ça. Par contre (je vais certainement passer pour un vieux grincheux en disant ça) je comprendrai jamais... Lire la critique de Bohemian Rhapsody

2 2
Avatar trevorReznik
6
trevorReznik ·
8.2

Þ

Même pas mort, qui ouvrait le cycle des Rois du monde avait été une (relative) déception pour moi : j'étais content de retrouver le style de Jaworski mais j'avais eu du mal à apprécier le livre sur la longueur. La jeunesse de Béllovèse m'avait ennuyée lorsqu'elle versait (parfois) trop dans l'univers des contes pour enfants. Mais vu que le deuxième volume était assez court (là aussi... Lire l'avis à propos de Chasse royale I - Rois du monde, tome 2

Avatar trevorReznik
8
trevorReznik ·
Bande-annonce
6.6

Critique de Outlaw King : Le roi hors-la-loi par trevorReznik

Bien que l'on évite pas certains clichés et facilités propres à ce genre de films, et malgré un montage bordélique (surtout dans la première partie où certaines scènes sont coupées à la serpe et où les raccourcis temporels sont plutôt brutaux), The Outlaw King bénéficie d'une réalisation soignée : la photographie n'oublie pas d'exploiter les paysages Ecossais et certains plans très... Lire l'avis à propos de Outlaw King : Le roi hors-la-loi

Avatar trevorReznik
7
trevorReznik ·