Avatar 6nezfil

Critiques de 6nezfil

Versus
  Suivre
6.8

Beauté callipyge

Un violoncelliste anonyme et transparent s'aperçoit qu'il devient enfin important quand il exhibe la nudité de son épouse. Une comédie érotique scabreuse et assez agressive comme les italiens en avaient le secret. Même si le film donne souvent l'impression d'être essentiellement un hymne aux courbes de Laura Antonelli, beauté callipyge incontestable, il y a bien un scénario dans Ma femme est... Lire l'avis à propos de Ma femme est un violon

Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·
6.6

Désirs et frustrations

Une suite de sketches pour un résultat relativement inégal. Ce qui est constant, c'est la beauté sensuelle de Laura Antonelli et le génie comique de Giancarlo Giannini. On est assez souvent proche des Monstres et l'un des segments annonce Affreux, sales et méchants. A retenir surtout celui qui utilise le personnage d'un travesti pour passer un message très fort contre l'homophobie et un... Lire l'avis à propos de Sexe Fou

Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·
6.7

Chronique d'une mort annoncée

Souffrant d'un cancer en phase terminale, une femme rédige un livre pour son fils afin qu'il se souvienne à jamais d'elle, après sa disparition. Il est un peu surprenant de retrouver l'argentin Carlos Sorin chez Netflix, surtout pour un sujet pareil, tiré d'une histoire vraie. La femme en question, qui a raconté son combat au quotidien sur Twitter, est devenue post-mortem encore plus célèbre... Lire la critique de Le Cahier de Tomy

1
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·
5.7

Un pudding étouffe-chrétien

Le cinéaste écossais Armando Iannucci n'a peur de rien et surtout pas du ridicule. Après s'être moqué de l'URSS dans La mort de Staline, le voici qui s'attaque à un monument de la littérature mondiale, le David Copperfield de Dickens. Une vision très personnelle, qui s'inspire de l' intrigue du roman et recrée tant bien que mal le Londres victorien et qui, pour le reste, s'en remet à la... Lire l'avis à propos de L'Histoire personnelle de David Copperfield

1 1
Avatar 6nezfil
4
6nezfil ·
-

Le dégoût de soi

Sous l'Occupation allemande, Franck Friedmaier, petite frappe froide et cynique, vit dans la toute-puissance et l'amoralité la plus totale. Adapté d'un roman de Simenon, La neige était sale est le premier des 4 films tournés en France par le cinéaste argentin Luis Salavsky. Portrait sans concession d'un type abject, dégoûté de lui-même et par conséquent des autres, le film ne déçoit que dans... Lire la critique de La neige était sale

1
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·
-

Pavane pour une icône défunte

Laura Antonelli est un nom qui ne parle sans doute pas beaucoup aux moins de 40 ans. Une actrice italienne qui eut ses moments de gloire durant "les années de plomb" dans des petits films sexy où la belle ne rechignait pas à montrer ses atours. Certes, elle a tourné aussi avec quelques uns des plus grands réalisateurs transalpins, comme Risi, Comencini, Visconti, Zampa, Bolognini et Scola... Lire l'avis à propos de Laura Antonelli n'existe plus

1
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·
Bande-annonce
6.4

Miracle à l'indienne

De tous les romans d'Aravind Adiga, Le tigre blanc est sans nul doute le plus connu, et peut-être le plus radical, mais certainement pas son meilleur, La sélection, par exemple, faisant preuve de davantage de subtilité dans sa représentation de l'état de la société indienne. L'adaptation du Tigre blanc pourra impressionner ceux qui ont peu fréquenté le cinéma de la plus grande démocratie du... Lire l'avis à propos de Le Tigre blanc

Avatar 6nezfil
5
6nezfil ·
-

Territoire de survie

Christchurch, en Nouvelle-Zélande, peut se targuer de posséder parmi ses habitants (ils y sont nés aussi) deux des meilleurs auteurs de roman noir contemporains, Paul Cleave et Carl Nixon. Peut-être le soir, à la veillée, s'échangent-ils quelques idées sur leur prochain thriller à paraître, qui sait ? Nixon n'est pas encore aussi connu en France que Cleave mais cela pourrait (mériterait) de... Lire l'avis à propos de Une falaise au bout du monde

Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·
-

Pas si naïve

Bécassine, la bonne de la marquise de Grand-Air, aide à confondre des escrocs. Les Bretons n'ont guère apprécié cette version sortie en septembre 1940 et qui est assez différente du célèbre personnage de bande dessinée. Paulette Dubost, que l'on avait pu apprécier auparavant dans La règle du jeu, donne en effet l'image d'une jeune fille plutôt astucieuse et pétulante, dont la naïveté n'est... Lire la critique de Bécassine

1
Avatar 6nezfil
4
6nezfil ·
Bande-annonce
6.9

Au théâtre ce soir

Signe des temps : c'est un film Netflix qui crée l'événement en ce début d'année 2021, sur la planète cinéma, alors qu'aller en salles n'est plus qu'un souvenir et un espoir lointain. Huis-clos d"une nuit à deux personnages, Malcolm & Marie respecte toutes les unités de la tragédie classique mais ce n'en est pas une, plus proche de l'exercice de style, avec son noir et blanc un brin... Lire l'avis à propos de Malcolm & Marie

1
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·