Avatar Alcalin

Critiques de Alcalin

Versus
  Suivre
5.4

Mélancolie chamanique

C'est toujours avec un grand intérêt que je regarde le travail du studio Meditations with a Pencil dont Ahn Jae-hoon est le chef de file. Malheureusement, les films ne rencontrant qu'un succès restreint en Corée, ils sont donc cantonnés à quelques festivals par-ci, par-là. On peut l'expliquer cela par la façon dont le studio à l'habitude de travailler : une animation léchée et des traitements... Lire la critique de The Shaman Sorceress

1
Avatar Alcalin
6
Alcalin ·
3.8

Djins et taroupe

Avant tout, il est important de rappeler que l’Égypte est un pays avec une tradition cinématographique forte, et c'est à ce titre elle a produisait déjà ses premiers films d'animation dans les années 30 ! Je vais pas m'en aller à une digression sur ce terrain qui serait complètement hors de propos, mais si vous recherchez "Mish Mish Effendi" il y a moyen que vous trouvez des bribes de ce que... Lire la critique de Le Chevalier et la Princesse

2
Avatar Alcalin
6
Alcalin ·
Bande-annonce
6.7

Les produits laitiers sont nos amis

Ce film, c'est un peu comme si South Park et Pat et Mat avaient un enfant. L'animation de volume est un sous genre encore prisé (L'île au chien, Ma vie de courgette) et même avec la suprématie des ordinateurs, elle continue de m’impressionner. Difficile de retracer la genèse du projet qui semble être parti d'une blague en soirée du genre "Et si on faisait... Lire la critique de Old Man : The Movie

2
Avatar Alcalin
5
Alcalin ·
Bande-annonce
7.0

Savon à la fraise

My favorite war s'inscrit dans une tendance qui n'est pas nouvelle mais qui s'accélère depuis quelques années que j'appellerais l'animation témoignage. Il y avait l'excellent Chris the Swiss, les films d'Anca Damian, mais aussi le fameux Valse avec Bachir. Voilà pour le namedropping en falsh. Le reste étant cantonné sur les bancs de quelques festivals pourtant... Lire la critique de My Favorite War

3
Avatar Alcalin
7
Alcalin ·
4.8

Daria x Lovecraft

Vous vous souvenez des animations en 2D flash qui pullulaient durant les années 2000 ? Ou encore, ces mèmes dessinés sur Paint à l'humour absurde et cynique ? LAVA se trouve un peu dans le sillage de tout ça, saupoudré de références aux comics et du culture Internet. Je n'aime pas la formule "public averti" mais j'estime qu'elle est pertinente dans ce cas-là. Que ça soit l'esthétique... Lire l'avis à propos de Lava

3
Avatar Alcalin
5
Alcalin ·
Bande-annonce
7.0

Fight club version albanaise

The Van est le genre de film qui reste au fond de la gorge comme un vieux chat ou bien un bon gros mollard prêt à sauter au visage de n'importe qui. Mise en scène minimale mais efficace, cadrage serré pour mieux accentuer les blessures tant physiques que mentales, format 1,33 enfermant chaque personnage dans une box, lumières de la ville froides. Dès les premiers plans, le ton est donné : brut.... Lire la critique de The Van

Avatar Alcalin
7
Alcalin ·
Bande-annonce
5.6

40 ans toujours vigile

On rentre dans The Vigil comme le couteau dans la motte de beurre. Dès les premiers plans, ses panoramiques en champ contre champ donnant un aperçu des vertiges à venir. Le réalisateur maitrise son cadre et nous le montre en nous offrant des séquences urbaines étirées par le grand-angle ainsi que ses éclairages aux teintes lugubres. La carrure imposante de Menashe Lustig... Lire la critique de The Vigil

9 1
Avatar Alcalin
5
Alcalin ·
6.7

Epilation du maillot au boudin blanc

Les rapports père-fille(s) restent un sujet peu abordé dans le cinéma, il y a bien eu le très bon C'est ça l'amour de Clair Burger, mais le terrain ne reste que timidement investi par les cinéastes. Ainsi, toute tentative est déjà à saluer. Fort de son pitch, les réalisateurs réussissent-ils pour autant à le dépasser afin d'éviter le "film à sujet" ? La réponse est OUI. C'est à... Lire la critique de Pile poil

1
Avatar Alcalin
7
Alcalin ·
-

Lorsque Le Bon Coin vire au thriller

Un téléphone qui sonne. Appel rejeté. Un interphone. Un échange succinct. On raccroche. La porte finit par s'ouvrir. Que se passe-t-il au 3ème étage ? Habitué des rôles ambigües, Alexis Manenti y joue un homme en lutte avec lui-même : entre ses obligations personnelles et son instinct. A l'image du court-métrage, coincé entre quarte murs. La mise en scène est minimaliste : lumière... Lire la critique de De particulier à particulier

Avatar Alcalin
7
Alcalin ·
6.5

Gentrification et kékés des plages

Des algues vertes partout, envahissant l’espace à l'image de ces touristes trop pressés de visiter ce qu'il y reste encore vierge, retournant chaque pierre qui ne l'a pas encore été. Une végétation luxuriante et un environnement dangereux ? Brillantes, les deux jeunes actrices nous emportent au fin fond de l'île grâce à leur jeu tantôt mutin tantôt insouciant. Fonctionnant en miroir l'une de... Lire l'avis à propos de Massacre

Avatar Alcalin
7
Alcalin ·