Avatar Anne Schneider

Critiques de Anne Schneider

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.7

La chenille, avant le papillon...

Plus encore que son enfance, l’adulte a tendance à oublier, dit-on, les états physiques et mentaux, les doutes, les errements, les tourments qui furent les siens durant son adolescence. Tel n’est pas le cas d’Anne Emond. Fortement inspirée par ses propres souvenirs, la réalisatrice et scénariste québécoise adopte, dans son quatrième long-métrage, le ton de la comédie pétillante, pour aborder... Lire l'avis à propos de Jeune Juliette

4
Avatar Anne Schneider
7
Anne Schneider ·
6.4

Fusion des genres, au service de la fusion des arts

Inspiré par un documentaire de la télévision chinoise qui lui fit découvrir une petite troupe familiale d’opéra chinois vivant et se produisant aux abords de Chengdu, dans la province du Sichuan, Johnny Ma, après « Old Stone » (2016), décide d’enrôler ces acteurs-nés et de leur faire rejouer leur propre histoire, dans un long-métrage de fiction. Les frontières classiques dressées entre les... Lire la critique de Vivre et chanter

5
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·
Bande-annonce
5.9

De l’exploitation de l’homme par l’homme

À l’ouverture, vue du ciel, l’immense étendue d’une taïga couverte de neige, tout juste trouée par l’œil immaculé d’un lac. Un patient zoom avant finit par révéler la silhouette d’un homme, encore jeune, étendu sur la glace enneigée qui recouvre l’eau. Jean et tee-shirt blanc. On comprend qu’il ne s’agit pas d’un promeneur égaré... Mais la teneur essentielle du message est vite captée,... Lire l'avis à propos de Oleg

4 2
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·
Bande-annonce
6.1

Les endeuillées, à la dérive immobile

Un père est mort. De lui, ne subsiste que l’ombre, manifeste à travers la sonnerie de son téléphone portable qui retentit de loin en loin, sous l’effet d’appels commerciaux tentant aussi obstinément que vainement de joindre « le propriétaire de la ligne »... Toutefois les deux femmes, épouse et fille, que ce « propriétaire » laisse derrière lui n’ont pas eu le courage de couper ce fil...... Lire la critique de Viaje

14 8
Avatar Anne Schneider
7
Anne Schneider ·
Bande-annonce
5.6

Ceci n’est pas...

Comme dans un bon jeu de massacre, le deuxième long-métrage du réalisateur danois Johannes Nyholm, ici également scénariste et producteur, procède essentiellement par éliminations : - Il arbore le titre d’une comptine internationalement connue - « Le coq est mort... », en français avec les paroles « Maudit sois-tu, carillonneur... » -, mais la scène d’ouverture, qui fait intervenir trois... Lire la critique de Koko-di Koko-da

8 2
Avatar Anne Schneider
7
Anne Schneider ·
Bande-annonce
6.4

Élégie sombre

Une lumière noire se déverse sur l’écran, striée de guirlandes multicolores se reflétant sur une carrosserie. Le ton est donné d’emblée : l’image, d’Irina Lubtchansky, est impeccable, poétisant un quotidien plus noir que noir, celui de la ville de Roubaix, cité déchue d’une ancienne splendeur. À l’élégie, le douzième film d’Arnaud Desplechin emprunte bien des caractéristiques : - Une... Lire la critique de Roubaix, une lumière

14 6
Avatar Anne Schneider
5
Anne Schneider ·
Bande-annonce
6.3

La danse macabre des sentiments

Une seule fois dans ses films récents, en 2014, avec le bien nommé « Magic in the moonlight », Woody Allen s’est autorisé à revendiquer une position de croyance ; une foi d’autant plus risquée, d’une naïveté d’autant plus superbement assumée, qu’elle se plaçait en l’amour et en sa « magie », alors effective. Le reste du temps, le cinéaste new-yorkais se croit obligé de rester perché sur la... Lire l'avis à propos de Un jour de pluie à New York

27 27
Avatar Anne Schneider
4
Anne Schneider ·
Bande-annonce
7.4

Les images brouillées

Compte tenu des errements dans lesquels l’ont entraîné les sirènes états-uniennes, avec son bien piètre deuxième long-métrage, le rocambolesque « The Tourist » (2010), après les succès légitimes de « La Vie des Autres » (2006), Florian Henckel von Donnersmarck fut bien inspiré de retourner vers sa Germanie natale pour y puiser un nouveau sujet. C’est ici - on le sait avant même... Lire la critique de L'Œuvre sans auteur (Parties 1 & 2)

10 4
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·
Bande-annonce
6.5

Le travail, « aliénation » ou accomplissement ?

Marx a du moins gagné sur un point : toutes les foules, qu’elles se considèrent ou non comme marxistes, s’entendent à regarder le travail comme une « aliénation ». Les nazis ont achevé de favoriser ce processus de pensée en affichant cyniquement, au fronton de leurs camps de concentration : « Arbeit macht frei » (« Le travail rend libre »)... Frank Blanchet, interprété avec maestria par... Lire la critique de Ceux qui travaillent

46 27
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·
Bande-annonce
7.3

Le cauchemar américain

« Once upon the time »... Le neuvième film de Tarantino semble annoncer un conte, promesse surprenante lorsqu’on connaît l’animal. Mais « ... in... Hollywood » : de fait, dès la première scène, dès le zoom arrière du premier plan, on comprend que nous allons nous trouver conviés à sortir du « bois sacré », à revenir de tous ses mirages, et que c’est plutôt le revers du mythe qui nous sera... Lire l'avis à propos de Once Upon a Time... in Hollywood

32 10
Avatar Anne Schneider
9
Anne Schneider ·