Avatar Benoit Baylé

Critiques de Benoit Baylé

Versus
  Suivre
Écouter
7.2

Critique de Zeit par Benoit Baylé

Après les nombreux changements de personnel entre 1967 et 1972, Tangerine Dream se stabilise autour de l’éternel Edgar Froese, du fidèle Chris Franke et du petit nouveau Peter Baumann. Froese n’est pas spécialement impressionné par la musicalité de Baumann, alors âgé de 19 ans. Ce dernier ne sait pas spécialement jouer du clavier, mais il aurait un don pour tirer des sons spectaculaires de son... Lire l'avis à propos de Zeit

5
Avatar Benoit Baylé
2
Benoit Baylé ·
Écouter
7.1

Critique de Phaedra par Benoit Baylé

Sur Zeit, Tangerine Dream était assimilable à une bande de mioches ayant découvert un nouveau jouet, le lego synthétiseur, et comme pour toute trouvaille enfantine, les petits génies l’avaient employé jusqu’à rupture, jusqu’à sa destruction pour utilisation trop intensive. Le problème avec les nouveaux jeux, c’est qu’il faut du temps pour les appréhender, les intégrer dans la bande des anciens.... Lire la critique de Phaedra

8 5
Avatar Benoit Baylé
5
Benoit Baylé ·
Écouter
7.0

Critique de White Eagle par Benoit Baylé

Les forfanteries électroniques de Doc Savage Chapitre Deux : Tangerine Dream et White Eagle Il semblerait que, dans les sphères élitistes et snobinardes, l’on réduise bien trop souvent Tangerine Dream à Phaedra, alors même que cet opus ne présente en réalité qu’un aspect encore embryonnaire de l’étendue de l’œuvre du groupe. En fait, il s’agit peut-être même de l’album le moins consistant de... Lire la critique de White Eagle

4
Avatar Benoit Baylé
8
Benoit Baylé ·
Écouter
7.5

Critique de Rubycon par Benoit Baylé

Rubycon est le deuxième album signé Tangerine Dream sous contrat avec Virgin, le quatrième de la collaboration Froese/Baumann/Franke. Phaedra avait permis au trio de se faire connaître en Grande-Bretagne pour autre chose que son krautrock des débuts. Bien décidé à poursuivre l’œuvre improvisée entamée en 1974, le trio se munit à nouveau de son séquenceur et entreprend l’enregistrement de... Lire l'avis à propos de Rubycon

7 3
Avatar Benoit Baylé
7
Benoit Baylé ·
Écouter
7.7

Critique de Encore (Live) par Benoit Baylé

Le live Encore n’aurait jamais dû voir le jour. Mais l’occasion était trop belle. Courant 1977, à la suite d’une tournée en Amérique du Nord, Peter Baumann quitte Tangerine Dream pour les besoins d’une carrière solo en devenir. La maison de disque, incertain de l’avenir du groupe sans son maître à textures, décide de publier un dernier témoignage de la période, l’enregistrement de la tournée... Lire l'avis à propos de Encore (Live)

Avatar Benoit Baylé
7
Benoit Baylé ·
Écouter
7.0

Critique de Cyclone par Benoit Baylé

A partir de 1974, le rock progressif n’est plus. Ses principaux représentants se perdent dans leurs complexités et son marché, précédemment florissant, commence peu à peu à perdre de la valeur. Pourtant, c’est aux alentours temporels de ce retournement de situation que certains artistes, auparavant peu ou pas affiliés au genre, décident d’y plonger la tête en avant. Tangerine Dream entre dans... Lire la critique de Cyclone

3 3
Avatar Benoit Baylé
7
Benoit Baylé ·
Écouter
7.6

Critique de Force Majeure par Benoit Baylé

Force Majeure. Prétentieux ou juste lucide ? En dépit des remontrances internes de Froese envers le Jon Anderson électronique Steve Jolliffe, remontrances valant d’ailleurs à ce dernier le pur et simple renvoi, Tangerine Dream continue sa marche solitaire vers l’album progressif parfait. Cyclone n’était pas mauvais mais manquait de cohérence, et l’ajout de vocaux n’avait eu pour seul effet que... Lire l'avis à propos de Force Majeure

11
Avatar Benoit Baylé
10
Benoit Baylé ·
Écouter
7.4

Critique de Tangram par Benoit Baylé

Le départ du batteur Klaus Krieger et l’arrivée de Joannes Schmoelling suite à un casting réussi recadre Tangerine Dream dans ses ambitions électroniques. Les temps du rock progressif de Cyclone et Force Majeure se doivent d’être révolus, puisque la fonction de Schmoelling, claviériste et bidouilleur, ramène le trio aux bases élaborées anciennement avec Peter Baumann. Désormais et pour environ... Lire la critique de Tangram

3
Avatar Benoit Baylé
7
Benoit Baylé ·
Écouter
7.1

Critique de Exit par Benoit Baylé

Lorsque Joannes Schmoelling, Christopher Franke et Edgar Froese se réunissent pour l’élaboration du successeur de Tangram, ils reconsidèrent l’approche stylistique de l’œuvre de Tangerine Dream, à commencer par l’emploi et la sonorité des synthétiseurs. Les folies kraut approximatives expérimentées dix années plus tôt n’ont plus de réel impact sur l’esprit vagabond d’Edgar Froese, lequel débute... Lire la critique de Exit

2 5
Avatar Benoit Baylé
5
Benoit Baylé ·
Écouter
7.4

Critique de Hyperborea par Benoit Baylé

L’aigle blanc permet enfin à Tangerine Dream de s’envoler vers les cîmes que Joannes Schmoelling rêve d’atteindre depuis son intégration au sein du trio. Hyperborea poursuit dans cette lancée. Lui aussi constitué de quatre titres, il reprend les recettes électroniques façonnées une année plus tôt par le trio berlinois : froides, les sonorités s’ammoncellent dans un halo musical de haute volée,... Lire l'avis à propos de Hyperborea

1
Avatar Benoit Baylé
8
Benoit Baylé ·