Duan

Homme, 34 ans, France (87000)
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
https://www.senscritique.com/liste/Tops_30/2290730

https://www.senscritique.com/liste/Top_realisateurs_par_nombre_de_films_n_p_5/2090000

https://www.senscritique.com/liste/N_p_9_et_10_or_chro/2406947

Répartition des notes

  1. 401
  2. 434
  3. 497
  4. 649
  5. 1041
  6. 1998
  7. 1926
  8. 1132
  9. 471
  10. 270

Comparez votre collection avec Duan

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Duan
Sondages de Duan
Critiques de Duan

Dernières critiques

Bande-annonce
6.0
La paye de l’art foré.

Il paraît que certains d’entre nous sommes de vieux cons rétifs à toute nouveauté. Ce n’est pas impossible. Une fois ce postulat posé et la jeunesse malodorante partie, parlons donc entre nous. Notez que nous pourrions bien arguer que notre conservatisme ne concerne guère que l’esthétique, que dans d’autres domaines nous sommes plutôt satisfaits de l’abandon du supplice du pal et de... Lire la critique de L'Appel de la forêt

12 7
Avatar Duan
6
Duan ·
-
Un traitement de cheval.

Stanley Kramer, d’abord producteur avant d’aller lui-même au charbon, semble ne pas avoir voulu faire le chemin pour rien, tant il semble s’être attaché à traiter de grands sujets, et à n’y pas aller avec le dos de la cuillère. En découle principalement des films à thèses, qui ont les défauts du genre, soit une lourdeur pas toujours supportable, et une volonté de faire passer son message à... Lire la critique de Pour que vivent les hommes

1 2
Avatar Duan
7
Duan ·

Activité récente

Statuts d'humeurs

Carillons sans joie (1962) "Je n'accepte pas qu'on nous laisse glander comme des cons", dans la bouche de Meurisse, cela ne manque pas d'un certain charme.