Le Plongeur Tamoul

@Elfereto

Homme, Yougoslavie
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Je suis un Goy du nord, je ne pleure jamais face à la caméra

Répartition des notes

  1. 24
  2. 48
  3. 42
  4. 69
  5. 106
  6. 133
  7. 166
  8. 236
  9. 247
  10. 169

Comparez votre collection avec Le Plongeur Tamoul

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Le Plongeur Tamoul
Sondages de Le Plongeur Tamoul
Critiques de Le Plongeur Tamoul

Dernières critiques

Bande-annonce
6.6
30 000h

Sur PC : L'apothéose du jeu vidéo, faut vraiment être kiddo dont personne n'en a rien à foutre de son avis pour penser le contraire. J'ai 2300 jeux sur Steam et 2500 DLC et niveau playtime j'atomise tout Sens Critique. Donc je comprends la frustration quand je vois les notes de certains noob ici. Lire le test Dota 2 sur PC

8 1
Avatar Elfereto
10
Elfereto ·
Bande-annonce
6.0
Minijeuxmue III

Sur PlayStation 4 : Shenmue III était un jeu d’une importance capitale pour ma vie de joueur. Véritable miracle qui te tient qui ne tient pas à grand-chose, que ce soit sur son financement rocambolesque ou même sur l’histoire si particulière de la saga. Car quand même bien ma volonté de connaître la suite de l’épopée de Ryo, s’arrêtant brutalement en 2001, était importante à mes yeux. Shenmue III était avant... Lire le test Shenmue III sur PlayStation 4

5
Avatar Elfereto
3
Elfereto ·
Mentions J'aime de Le Plongeur Tamoul

Activité récente

Statuts d'humeurs

Piège à Hong Kong (1998) Rien compris à l'histoire, mais des idées de mise en scène intéressantes.
Death Stranding (2019) C'est un jeu d'une monotonie... Aucune variation dans la topographie de l'environnement. L'ajout de véhicules témoigne d'ailleurs de l'acceptation de Kojima d'avoir un jeu incapable de se réinventer.
Je vous salue, Sarajevo (1993) La règle et l'exception...
Dimitri Rajisk Il y a une démarche sincère