Avatar Emile Belleveaux

Critiques de Emile Belleveaux

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.2

"Are you allowed to speak along the way ?"

Le film nous raconte l’histoire d’un dangereux tueur en série dans l’Amérique des années 70. On adopte le point de vue dudit tueur qui fait le récit de son parcours de meurtrier à un mystérieux interlocuteur, et ce à travers 5 « incidents » comme il les appelle. Le film est interdit aux moins de 16 ans dans les salles françaises et pour cause. On connait la propension du réalisateur... Lire la critique de The House That Jack Built

2 2
Avatar Emile Belleveaux
7
Emile Belleveaux ·
Bande-annonce
6.9

Le mélodrame au XIXème siècle

Carol est un mélodrame qui se déroule entre la fin de l'année 1952 et le début de 1953. Pourtant, c'est un film aux enjeux ancrés dans notre époque, avec tout de même cette authenticité des années 50 à tout point de vue, jusque dans le choix de la bande son, typique de ces années-là. Une histoire qui se concentre autour d'oppositions, celle de Carol une femme forte, mûre, assurée, aisée et... Lire la critique de Carol

1 1
Avatar Emile Belleveaux
7
Emile Belleveaux ·
Bande-annonce
6.9

La folie en noir et blanc

Pi c'est l'histoire de Max Cohen, un mathématicien qui pense que la nature est entièrement régie par les maths, les chiffres et les constantes qu'ils constituent, et qu'ainsi il pourrait décrypter le cours de la bourse notamment. Dans ce premier long-métrage, Aronofsky appose d'ores et déjà la patte artistique et thématique qui, aujourd'hui, le caractérisent en grande partie.... Lire la critique de Pi

Avatar Emile Belleveaux
8
Emile Belleveaux ·
Bande-annonce
8.0

MacGyver: Le film

Un condamné à mort s'est échappé est un huis clos où l'on suit le jeune lieutenant Fontaine capturé par les allemands durant la deuxième guerre mondiale et qui va chercher tout au long du film à s'évader de sa prison. Film en noir et blanc appartenant donc à la première période de réalisation de Bresson, on y trouve déjà son style épuré, tant au niveau des décors que des dialogues et... Lire l'avis à propos de Un condamné à mort s'est échappé

3
Avatar Emile Belleveaux
7
Emile Belleveaux ·
Bande-annonce
6.8

Il pourrait bien causer la perte d'Abel, le pétrole s'appelle Caïn

En 1981 à New York, Abel Morales, un immigré ambitieux et directeur d'une compagnie de distribution de pétrole voit son affaire en difficulté. Ses chauffeurs se font agresser et ses camions voler. En pleine transition pour l'achat d'un terrain stratégique, ces évènements vont empêcher le prêt de sa banque à Abel et attirer l'attention de la police, déjà très présente, sur lui. Abel a peu de... Lire l'avis à propos de A Most Violent Year

Avatar Emile Belleveaux
7
Emile Belleveaux ·
Bande-annonce
6.5

"Ce qui se passe en mer reste en mer", pas tout à fait

Dès les premiers plans la situation est posée: Alice aime la mer et Félix son petit ami. C'est un personnage au caractère assuré, chose nécessaire quand on est la seule femme à embarquer sur un bateau, le Fidélio, pour y travailler comme mécanicienne. Bateau vu premièrement comme sombre et menaçant, à travers le brouillard, n'en distinguant que la forme et les lumières. Déjà une tentative de... Lire l'avis à propos de Fidelio, l'odyssée d'Alice

5
Avatar Emile Belleveaux
5
Emile Belleveaux ·
Bande-annonce
7.9

Interstellar (et Nolan), toujours intéressant mais décevant !

Un mot pour qualifier ce film, déception. Christopher Nolan est un réalisateur qui sait partager les avis autour de ses films et si j'adore bon nombre de ses films, celui-ci ne m'a vraiment pas transcendé comme beaucoup, et je trouve que toute la publicité qui lui ai faite n'est pas mérité. Premièrement le scénario, beaucoup de facilités. Matt Damon qui arrive, fait son petit discours sur la... Lire l'avis à propos de Interstellar

3
Avatar Emile Belleveaux
6
Emile Belleveaux ·