Avatar Eowyn Cwper

Critiques de Eowyn Cwper

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.3

L'âge d'or du thriller intelligent

Trois ans après la mort de James Dean que Ray avait consacré, le cinéma de ce dernier est encore marqué d'une certaine fureur de vivre : situé dans les années 30 mais chorégraphié à la mode des fifties, Party Girl est un fantasme de la jeunesse perdue qu'on se convainc d'avoir toujours au fond de son cœur. Alors son cœur, on le donne à Cyd Charisse. Ce désenchantement qui désaccorde,... Lire la critique de Traquenard

Avatar Eowyn Cwper
7
Eowyn Cwper ·
6.5

Au pays des bisounours névrosés

Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel : cette tautologie, c'est celle de l'attachant malade de Jackie Berroyer, qui nous dira aussi, en parlant d'un autre interné, qu'il « n'a plus sa place personnelle parmi nous dans cet établissement ». Cette surcouche qui se glisse jusque dans le titre, on dirait que c'est un moyen de rembourrer le film d'un niveau de lecture supplémentaire,... Lire l'avis à propos de Les Gens normaux n'ont rien d'exceptionnel

Avatar Eowyn Cwper
4
Eowyn Cwper ·
Bande-annonce
5.9

Tranquillisant pour consciences occidentales

J'ai toujours eu du mal avec les films ultra-naturalistes, mon ennui étant apparemment corrélé à la capacité des réalisateurs à faire jaillir des stars du néant. Le lien a davantage de sens que peut le laisser croire mon ton râleur, puisque c'est grâce au fait que les deux actrices principales n'avaient encore jamais tourné que leur couple est si intime. J'ai bien dit « couple » et je... Lire l'avis à propos de Les Héritières

Avatar Eowyn Cwper
4
Eowyn Cwper ·
-

Le parfait petit jouet de conception urbaine

Sur PC : Townscaper a tout ce qu'on peut attendre d'un petit jouet de ce genre : beau, lisse, rigolo, bien bruité, avec sa personnalité et ses petits easter eggs qui nous font rentrer dedans, il est totalement satisfaisant (et dire qu'il a fallu développer les oiseaux qui s'envolent quand on construit puis qui se posent ailleurs…). Extrêmement intuitif, le jouet permet de créer de... Lire le test Townscaper sur PC

Avatar Eowyn Cwper
9
Eowyn Cwper ·
-

Tu sais, le film de cette BO allemande d'il y a 30 ans…

Il arrive qu'un film bénéficie d'un traitement de faveur de la part de quelques grands noms dans un élan de générosité, et devienne un succès sorti de nulle part, amalgame d'amateurisme et de VIPs en manque de sensations faibles. Bandits ressemble à ça, pourtant rien à voir : pas de VIPs, pas de traitement de faveur. C'est (juste) la création, certes frivole mais bel et bien professionnelle,... Lire l'avis à propos de Bandits

Avatar Eowyn Cwper
6
Eowyn Cwper ·
Bande-annonce
5.7

À trop vouloir faire de l'art…

La vie de couple et de famille, puis l'art : trois ingrédients que Luchetti a forcés à se mélanger, faisant de son film une expérimentation. En effet, l'art n'est pas ici qu'un thème, c'est un outil, et voilà bien l'intérêt de secouer l'éprouvette jusqu'à déranger les personnages : traversant une crise familiale, ils se tournent vers l'art sans le savoir, recherchant la grâce dans une... Lire l'avis à propos de Ton absence

Avatar Eowyn Cwper
5
Eowyn Cwper ·
Bande-annonce
6.3

Comment rater la parodie avec génie

BAZARDOZ : PARODIE OU PART ODIEUSE ? Zardoz, c’était pour moi le souvenir d’un visionnage assommant, avec plusieurs images-clés qui flottaient dedans. Peut-être parce qu’il est à la fois étrange et répétitif, le film a imprimé dans ma mémoire différentes scènes visuellement épiques où Sean Connery est figé dans son costume abracadabrant et son expression expectative... Lire la critique de Zardoz

Avatar Eowyn Cwper
7
Eowyn Cwper ·
Bande-annonce
6.7

L'Antiquité fictive du féminisme

« Quoi, encore Marcello ? », dit une voix off féminine avant de s'excuser d'être intervenue. Et oui, encore lui, le doux macho qui a hanté des chefs-d'œuvres de sa discrète masculinité. Mais ici, les rôles s'inversent : il est cette fois dans l'interprétation felinienne du féminisme et ce sera à lui de s'excuser d'être un homme. À toucher un sujet si sensible et si prompt à évoluer au... Lire la critique de La Cité des femmes

Avatar Eowyn Cwper
7
Eowyn Cwper ·
6.7

Un monsieur loyal au cinéma

Le cirque : obsession profonde chez Fellini, c'est un milieu qui a donné à son cinéma d'éternelles touches bouffonnes et qui est à l'origine de son œil particulier pour les visages. À travers toute sa filmographie, le réalisateur a maquillé de lumière ses personnages comme des combinaisons récurrentes de clown blanc et d'auguste, mais d'où vient cette inspiration ? C'est la réponse... Lire l'avis à propos de Les Clowns

Avatar Eowyn Cwper
6
Eowyn Cwper ·
Écouter
7.4

L'ancienne Europe du Nord en un album

Un groupe qui traduit le fantasme mythologique scandinave dans une musique vibrante et énergique, contenant toute la rage germanique et la poésie fulgurante de l'ancienne Europe du Nord : si on m'avait dit qu'il existait, je n'y aurais pas cru. La recette : du hard folk, reconstruit avec d'anciens instruments, d'anciennes langues et des idées neuves : voilà le coup de génie accompli... Lire l'avis à propos de Ofnir

Avatar Eowyn Cwper
10
Eowyn Cwper ·