Avatar In_Cine_Veritas

Critiques de In_Cine_Veritas

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.4

L’adulte erre, toujours

Habitué du festival de Cannes, Carlos Reygadas y a remporté le prix du Jury en 2007 avec Lumière silencieuse et celui de la Mise en scène en 2012 avec Post tenebras lux. En 2018, son dernier opus, Nuestro tiempo, n’a pas eu les honneurs d’une sélection cannoise mais ceux de la Mostra de Venise. Pourtant, sa filiation avec Lumière... Lire l'avis à propos de Nuestro tiempo

Avatar In_Cine_Veritas
6
In_Cine_Veritas ·
Bande-annonce
7.8

Funeste désespoir

An elephant sitting still est le premier et sera à jamais l’unique long métrage réalisé par Hu Bo. Ce film présenté en première mondiale lors de la Berlinale 2018 y reçu le prix FIPRESCI. Le jeune cinéaste-romancier chinois met en images sa nouvelle éponyme. Le film qui en résulte est immense par sa durée proche des quatre heures et ses qualités cinématographiques.... Lire l'avis à propos de An Elephant Sitting Still

Avatar In_Cine_Veritas
8
In_Cine_Veritas ·
6.6

En eaux troubles

Pour sa première réalisation américaine, Jerzy Skolimowski livre un film d’un genre indéterminé. Le bateau phare ne dénote donc pas dans la filmographie du cinéaste polonais. Plus que de genre indéterminé il semble plus approprié d’évoquer un « genre » hybride. En effet, Le bateau phare relève tant du thriller que du drame familial. Outre la belle... Lire la critique de Le Bateau Phare

Avatar In_Cine_Veritas
4
In_Cine_Veritas ·
5.3

Film copiste

En cet hiver 2010, la crise financière subie par la Grèce n’est qu’une lointaine toile de fond pour ce film noir et principalement nocturne réalisé par Alexis Alexiou. Le réalisateur concentre ses efforts à soigner les qualités cinématographiques de Mercredi 04:45. Si peu de choses peuvent être reprochées à la réalisation, la mise en scène est plus critiquable.... Lire l'avis à propos de Mercredi 04:45

Avatar In_Cine_Veritas
5
In_Cine_Veritas ·
Bande-annonce
-

Du mauvais usage des ralentis

Pantelis Voulgaris situe l’action et l’intrigue de La dernière note dans le camp de concentration de Haïdari près d’Athènes. Napoléon Soukatzidis (Andreas Konstantinou) fait partie des prisonniers mais sa position de traducteur lui permet de « bénéficier » de rapports plus proches avec l’occupant allemand et notamment Karl Fischer (André... Lire l'avis à propos de The Last Note

Avatar In_Cine_Veritas
3
In_Cine_Veritas ·
6.0

Marivaudage et espionnage

Il paraît plus juste de qualifier la carrière de Richard Thorpe d’artisanale plus que d’artiste. Ainsi, la plupart des films réalisés par ce réalisateur américain sont plus connus et pour certains renommés que leur auteur. Thorpe avait plutôt vocation à mettre le focus sur les histoires racontées plutôt que sur les aspects formels de ses réalisations. Un... Lire l'avis à propos de Un espion a disparu

Avatar In_Cine_Veritas
5
In_Cine_Veritas ·
Bande-annonce
7.1

Des maux à demi-mots

Le titre du film de François Ozon est directement inspiré d’un « lapsus » du cardinal Barbarin lors d’une conférence de presse. Ces mots à la divinité malheureuse et des plus inappropriée venaient alors qualifier la prescription des actes d’attouchements pédophiles commis par le prêtre Bernard Preynat. Ne dit-on pas que « la parole est d’argent, le silence est d’or » ? Dans... Lire la critique de Grâce à Dieu

Avatar In_Cine_Veritas
6
In_Cine_Veritas ·
Bande-annonce
6.2

Dolan Anyways

Le septième film de Xavier Dolan dépeint, à défaut de dénoncer, la sphère hollywoodienne certes progressiste mais toujours hypocrite. Au fil des séances de montage technique, la fresque annoncée n’a cessé de voir son envergure réduite. Malgré un budget de production confortable, le premier film américain et en langue anglaise de l’auteur de Lawrence Anyways se limite... Lire l'avis à propos de Ma vie avec John F. Donovan

Avatar In_Cine_Veritas
5
In_Cine_Veritas ·
Bande-annonce
7.4

London calling

Jerzy Skolimowski dote Travail au noir de peu d’attributs formels notables. Le cinéaste porte plus volontiers son attention sur la portée d’un scénario original dont il est l’auteur. Au-delà des touches d’humour qu’il comporte, caractéristique peu fréquente dans les scripts écrits par le cinéaste, le récit de Travail au noir se révèle en partie... Lire l'avis à propos de Travail au noir

Avatar In_Cine_Veritas
7
In_Cine_Veritas ·
Bande-annonce
7.0

Silence hurlant

A la lecture du synopsis de Compañeros, nous imaginons volontiers positionner le dernier film d’Alvaro Brechner entre L’aveu (1970) de Costa-Gavras et Midnight express (1978) d’Alan Parker. Telle est pleinement la place de ce film mémoriel si on fait abstraction des quelques touches humoristiques constatées. Le... Lire l'avis à propos de Compañeros

Avatar In_Cine_Veritas
7
In_Cine_Veritas ·